typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Landes2878558fr_FRChambre d'agricultureSat, 13 Apr 2024 15:32:47 +0200Sat, 13 Apr 2024 15:32:47 +0200TYPO3 EXT:newsnews-139993Thu, 21 Mar 2024 16:47:35 +0100Déclaration PAC, la Chambre d'agriculture à vos côtéshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/declaration-pac-la-chambre-dagriculture-a-vos-cotes/Comme chaque année, toutes nos équipes se mobilisent pour vous accompagner dans la télédéclaration de votre dossier PAC.Notre service PROCARTO-MAJ vous permettra de déposer vos demandes d’aides en toute sécurité après avoir vérifié le respect des nombreuses réglementations qui encadrent la Politique Agricole Commune, notamment les nouvelles règles mises en place depuis 2023, comme les écorégimes et les nouvelles BCAE pour la conditionnalité des aides.

Vous pouvez également faire appel aux services de la Chambre d’agriculture pour vous accompagner dans votre demande d’aide à l’UGB. Afin d’optimiser votre date de dépôt pour la prise en compte d’un maximum d’UGB, vous pouvez vous rapprocher de votre GDA où un conseiller vous accompagnera gratuitement dans cette démarche.

 

 


> Je découvre le service PRO CARTO

]]>
Creuse
news-139989Thu, 21 Mar 2024 16:13:58 +0100Dérogation pour la période d'entretien des haies et des arbres (BCAE8)https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/derogation-pour-la-periode-dentretien-des-haies-et-des-arbres-bcae8/Au regard des conditions météo de ces derniers mois et sur demande expresse de la profession agricole, la date de fin de la taille des haies a été prolongée en Creuse.La multiplication des épisodes pluvieux a empêché l'accès aux parcelles dans certains territoires et n’a pas permis de procéder à l'entretien des haies et des arbres aux périodes habituelles.

Il s'agit d'un cas de force majeure au titre de la réglementation PAC.

      

Ainsi, dans le cadre de la BCAE 8, pour les exploitants qui n'auraient pas la possibilité de reporter ces travaux d'entretien à l'automne 2024, le début de la période d'interdiction de la taille des arbres et des haies pendant la période de nidification et de reproduction des oiseaux est reporté du 16 mars au 16 avril 2024pour tout le département.

 nb : La date de fin de cette interdiction reste fixée au 15 août 2024.

 

Vous êtes exploitant,

vous n'avez donc aucune démarche particulière à effectuer.


NB : ce décalage est possible sous réserve du respect de la réglementation environnementale liée aux espèces protégées. Si vous avez un doute sur ce point, il est conseillé qu'il se rapproche du service environnement de la DDT.

Les périodes d'interdiction de la taille des arbres pour certains engagements MAEC sont aussi reportées au 16 avril 2024.

]]>
Creuse
news-139031Tue, 27 Feb 2024 16:43:46 +0100Ouverture de la plateforme de remboursement du gazole non routier (GNR)https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/ouverture-de-la-plateforme-de-remboursement-du-gazole-non-routier-gnr/La campagne de remboursement des taxes sur les carburants non routiers est ouverte.Une plateforme en ligne est mise à disposition des agriculteurs souhaitant avoir une avance de 50 % sur leur remboursement au titre de l’année 2024

 

Le Gouvernement a ouvert la campagne de remboursement des taxes sur les carburants non routiers plus tôt que prévu.

Cette année, les agriculteurs peuvent recevoir une avance de 50 % sur leur remboursement pour les taxes qu'ils ont payées en 2023.

Les exploitants peuvent dès maintenant déposer leur demande sur le portail Chorus Pro dans l'espace "DémaTIC", à l'adresse suivante : portail.chorus-pro.gouv.fr (rubrique "applications du domaine facturation", onglet "Remboursement de taxes")

Cette avance est proposée automatiquement au moment du dépôt de la demande de remboursement. Elle sera versée sans autre formalité sous un délai de 15 jours.

]]>
Creuse
news-138994Tue, 27 Feb 2024 11:24:24 +0100Aide aux investissements pour l’abreuvement des animauxhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-aux-investissements-pour-labreuvement-des-animaux-1/La région Nouvelle Aquitaine vient d’ouvrir un nouvel appel à projet de soutien à l’autonomie en eau pour l’abreuvement des animaux herbivores au champ.Bénéficiaires éligibles :

Etre agriculteur actif, éleveur d’herbivores et ne pas avoir bénéficié d’aide similaire de la part de la région dans les 4 dernières années.

 

Travaux éligibles :

Ce dispositif permet de financer les investissements concernant exclusivement des travaux liés à l’abreuvement des animaux aux champs ou dans les bâtiments utilisés comme abris (pas d’usage en stabulation).

Les travaux retenus sont : travaux de terrassement, systèmes d’abreuvement, systèmes de pompage, abreuvoirs, station de traitement de l’eau, équipements de stockage, stabilisation de site, raccordements électriques, clôtures et/ou local technique destiné(es) à protéger le système de pompage…

Le dispositif cible en particulier les aménagements ayant pour objectif de réduire le temps passé à rouler de l’eau et/ou les volumes prélevés sur le réseau d’eau potable. De ce fait, les projets qui seront alimentés avec de l’eau potable ne pourront être retenus.

Les travaux d’auto-construction ne sont pas éligibles.

Les projets devront être en conformités avec la loi sur l’eau et le code minier.

Un compteur devra être installé afin de comptabiliser les volumes prélevés.

 

Niveaux d’aides possibles :

Le taux d’aide est de 37 % avec un plancher d’investissements éligibles fixé à 7 000 € et un plafond de 20 000 €.

 

Date limite de dépôt des dossiers :

Deux périodes de dépôt sur 2024 : 1ere période jusqu'au 30 avril ; 

                                                          Seconde période non définie

La réalisation d’un diagnostic d’autonomie en eau sur l’exploitation est obligatoire et ne peut faire l’objet d’un autodiagnostic.

 

Pour tout renseignement complémentaire ou pour bénéficier d’un accompagnement sur votre projet ou le montage de votre dossier, vous pouvez contacter Grégoire GAS--CLAVAUD à la Chambre d’Agriculture de la Creuse au 05 55 61 50 44 ou votre conseiller territorial de l’antenne.

]]>
Creuse
news-138985Tue, 27 Feb 2024 10:34:07 +0100Des essais sur l'engraissement de vaches de réforme au pâturagehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-essais-sur-lengraissement-de-vaches-de-reforme-au-paturage/La Ferme des Bordes a réalisé une synthèse des essais sur l'engraissement de vaches de réforme au pâturage.Pour plus d'informations, consultez la plaquette]]>Creusenews-138944Mon, 26 Feb 2024 14:13:25 +0100Bulletin herbe et fourrageshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/bulletin-herbe-et-fourrages-9/En 2024, votre bulletin herbe et fourrages évolue !Le bulletin Herbe & Fourrages fait le point régulièrement sur l’évolution des sommes de températures pour vous accompagner dans votre gestion du pâturage et de vos récoltes de fourrages.

Il sera accompagné de temps à autres de toutes sortes de données complémentaires en lien avec les prairies (articles, compte rendu d’essais…).

Le sujet du changement climatique est aussi largement abordé (résultats climatiques, conséquences et impacts, pistes d’adaptations…).

Cette année, de nouvelles stations météo sont ajoutées pour affiner les recommandations de votre bulletin.

Vous trouverez donc des infos pour les localités d’AUBUSSON, AUZANCES, BENEVENT, BONNAT, BOURGANEUF, BOUSSAC, CHAMBONCHARD, CROCQ, DUN LE PALESTEL, FELLETIN, GENOUILLAC, GUERET-ST LAURENT, LA COURTINE, LA SOUTERRAINE, LUPERSAT, PONTARION et SAINT-LOUP.

Ces bulletins sont envoyés directement et gratuitement sur votre boîte mail tout au long de l’année et chaque semaine au printemps.

Vous pouvez retrouver le dernier bulletin Herbe et Fourrages en PJ.

>consultez les derniers bulletins 

Pour recevoir votre bulletin Herbe & Fourrages vous pouvez contacter Alexis Désarmenien

alexis.desarmenien@creuse.chambagri.fr

ou par téléphone au 05 55 61 50 06

]]>
Creuse
news-138936Mon, 26 Feb 2024 11:36:00 +0100Les montants de l'aide UGB sont connushttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-montants-de-laide-ugb-sont-connus/Les montants définitifs de l'aide bovine à l'unité de gros bétail (UGB) pour la campagne 2023 ont été fixés.Soutiens couplés aux bovins :

Le niveau supérieur, qui concerne  les mâles de toutes races et les femelles allaitantes, est fixé à 106 €/UGB. Le niveau de base pour les autres animaux est, lui, établi à 58 €/UGB.

 

Aide à l’UGB- Dépôt entre le 1er janvier et le 15 mai

 

Coefficients : Bovins entre 16 mois et 2 ans = 0.6 UGB - Bovins > 2 ans : 1 UGB

 

UGB Eligibles :

- UGB de plus de 16 mois, présents depuis au moins 6 mois sur l’exploitation à la date de référence

- Ajout des animaux vendus pour abattage de plus de 16 mois sur l’année N-1, détenus plus de 6 mois sur l’exploitation et non éligibles l’année précédente

Date de référence : Date de dépôt + 6 mois

 

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter vos conseillers dans les antennes de la Chambre d’agriculture.

]]>
Creuse
news-137602Tue, 23 Jan 2024 12:08:03 +0100SALON DE L'AGRICULTURE 2024https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/salon-de-lagriculture-2024-1/Le Conseil départemental et la Chambre d’agriculture ont choisi de renouveler cette année encore leur partenariat pour la mise en œuvre d’un stand dans le Hall des Régions au Salon de l’Agriculture à Paris qui aura lieu du 24 février au 03 mars.Le stand sera sur les mêmes dimensions qu’en 2023, à savoir 70 m2 environ.

Des animations sont prévues tout au long de la semaine avec toujours le métier à tisser, la taille de pierre, la fabrication du fameux Creusois, de la musique, des jeux concours,…

Une nouveauté cette année : un espace sur le stand sera dédié à la communication autour des opportunités de reprise des exploitations en Creuse. Des conseillers Chambre seront présents tous les jours afin de répondre aux questions des visiteurs sur ce sujet.

Côté producteurs participeront (sur tout ou partie de la semaine) : les pâtes Cœur de Creuse, la Ferme des 4 compères (burgers), Biquette savons, la SARL PAGE (viande), Brasserie La 23, Natorel (tisanes), le Rucher Creusois, l’épicerie O’Cepes, la SCEA des Rebieres (fromages).

]]>
Creuse
news-137598Tue, 23 Jan 2024 11:24:47 +0100VALEURS DES FOURRAGES EN CREUSE CAMPAGNE 2023https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/valeurs-des-fourrages-en-creuse-campagne-2023/La synthèse en 2023 porte sur 148 analyses de fourrages exploitables, réalisées sur la Creuse. Sur ces 148 échantillons, 33 sont des ensilages de maïs de 2023 et 11 sont des méteils.> Consultez le document

 

]]>
Productions végétalesPlante fourragèreCreuse
news-137595Tue, 23 Jan 2024 11:14:13 +0100Reliquas azotés : mieux gérer ses apports sur céréaleshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reliquas-azotes-mieux-gerer-ses-apports-sur-cereales/Comme chaque année, vos antennes Chambre d’agriculture organisent une campagne de prélèvement de reliquats d’azote.Ces analyses permettent d’estimer la quantité d’azote présente dans les sols car celle-ci varie fortement d’une année à l’autre et d’une parcelle à l’autre.

Elle dépend notamment des excédents restants dans le sol après la culture précédente, de l’importance de la minéralisation et surtout du lessivage de l’azote, qui pourrait être important cette année avec les fortes précipitations d’hiver.

Ces résultats sont indispensables pour ajuster vos deuxième et troisième apports d’azote, selon vos parcelles et le type ou la variété de céréale, évitant ainsi un sous dosage ou un sur dosage.

Afin de ne pas fausser les résultats, il est indispensable de faire les prélèvements avant le premier apport d’azote.

Il est donc préférable d’anticiper et de vous faire connaître, au plus vite, auprès de vos conseillers agricoles.

 

]]>
AgronomieProductions végétalesGrande cultureCreuse
news-136505Thu, 14 Dec 2023 14:17:11 +0100Conditionnalité des aides PAC : de nouveaux points de contrôle !https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/conditionnalite-des-aides-pac-de-nouveaux-points-de-controle/Conseils 

 

 

Conditionnalité des aides PAC

En 2023, une évolution de la Politique Agricole Commune (PAC) s’est mise en place avec de nouvelles grilles BCAE et bien évidement de nouveaux points de contrôle sont apparus par rapport au domaine Environnement.

>En savoir plus

]]>
Creuse
news-136492Thu, 14 Dec 2023 11:21:32 +0100Aides animaleshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aides-animales/Ouverture des déclarations aux aides animales 

 

 

 

Aides PAC :

 

PAC 2024 - Les aides couplées animales

Les déclarations relatives aux aides animales couplées peuvent être déposées à partir du 1er janvier 2024.

 

Soutiens couplés aux Ovins et Caprins:

- Dépôt entre le 1er janvier et le 31 janvier sur TELEPAC

- Période de détention Obligatoire : du 1er février au 11 mai.

Ovins : Eligibilité : Minimum de 50 brebis éligibles et plafond de 500 brebis (transparence GAEC) - Ratio de productivité de 0.5 agneau vendu / brebis / an.

Possibilité de remplacer des brebis par des agnelles de plus de 7 jours au 31 décembre 2023, identifiées par double boucles. Informer la DDT par les bordereaux de remplacement dans les 10 jours suivant le départ des brebis.

Caprins : Eligibilité : Minimum de 25 chèvres éligibles et plafond de 400 chèvres (transparence GAEC)

Possibilité de remplacer des chèvres par des chevrettes de plus de 7 jours au 31 décembre 2023, identifiées comme des chèvres adultes. Informer la DDT par les bordereaux de remplacement dans les 10 jours suivant le départ des chèvres.

 

Soutiens couplés aux bovins :

Aide à l’UGB - Dépôt entre le 1er janvier et le 15 mai

 

Coefficients : Bovins entre 16 mois et 2 ans = 0.6 UGB - Bovins > 2 ans : 1 UGB

UGB Eligibles :

- UGB de plus de 16 mois, présents depuis au moins 6 mois sur l’exploitation à la date de référence

- Ajout des animaux vendus pour abattage de plus de 16 mois sur l’année N-1, détenus plus de 6 mois sur l’exploitation et non éligible l’année précédente

Date de référence : Date de dépôt + 6 mois

Si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter vos conseillers dans les antennes de la Chambre d’Agriculture.

]]>
Creuse
news-134267Thu, 19 Oct 2023 11:43:38 +0200Quinzaine de la transmissionhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/quinzaine-de-la-transmission-19/Renouvellement des générations en agricultureDu 17 novembre au 1er décembre 2023, les Chambres d’agriculture se mobilisent pour mettre un coup de projecteur sur la Transmission-Reprise.

Cet évènement a pour objectif de sensibiliser aux enjeux du renouvellement des générations agricoles et de mettre en avant les actions d’accompagnement des Chambres pour favoriser l’installation-transmission. 

En Creuse, plus de la moitié des chefs d'exploitation ont plus de 55 ans. L'enjeu du renouvellement est crucial pour notre territoire !

La Chambre d'agriculture se mobilise au quotidien pour aider à la transmission des exploitations.

Quelles actions en Creuse pendant la quinzaine (et au delà) ?

Des formations transmission :

 20 novembre 2023 à Aubusson : Quelles démarches pour cesser son activité ?

 4 décembre 2023 à Aubusson : Les aspects juridiques et fiscaux à la transmission

 12 décembre 2023 à Aubusson : Le foncier, comment je le transmets

 

Une visite d'exploitation : 

 Deuxième quinzaine de novembre 

 

Des permanences Point Accueil Transmission - PAT sur toute la Creuse -

 Voir les rendez-vous

 


Info, contact : Marie-Paul MONGIN - Conseillère RDI - 05 55 61 50 30 

]]>
Entreprise agricoleInstallationTransmissionCreuse
news-134206Wed, 18 Oct 2023 16:53:31 +0200Prix des terres et fermage 2023https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/prix-des-terres-et-fermage-2023/Consultez les arrêtés> Prix des terre 2022 Creuse - parution 3 août 2023

> Arrêté préfectoral fermage Creuse 2023

> Notice 2023

]]>
Gestion de l'entrepriseFoncier et urbanismeCreuse
news-132090Thu, 31 Aug 2023 16:15:09 +0200Premiers résultats de la campagnes des essais céréales 2023https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/premiers-resultats-de-la-campagnes-des-essais-cereales-2023/Une campagne marquée par un automne chaud et poussantCette année 3 essais ont été réalisés sur le département :
  • Blé tendre,
  • Orge d'hiver
  • Triticale.

Chaque essai a été conduit avec un bloc traité fongicide et un bloc non traité afin de voir la résistance aux maladies des différentes variétés testées.


> Consultez les premiers résultats

 

]]>
Productions végétalesGrande cultureCreuse
news-130884Thu, 20 Jul 2023 23:27:45 +0200Equipements électriques et de communication : Quels impacts sur l’élevage ?https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/equipements-electriques-et-de-communication-quels-impacts-sur-lelevage-4/Objectiver l’impact éventuel, sur les activités d’élevage, des installations électriques, antennes téléphoniques ou éoliennesPar un courrier du 9 juin, le ministère de l’agriculture a sollicité l’appui des chambres d’agriculture pour la diffusion d’une enquête aux éleveurs visant à objectiver l’impact éventuel, sur les activités d’élevage, des installations électriques, antennes téléphoniques ou éoliennes.

> Consultez le document

]]>
Creuse
news-130881Thu, 20 Jul 2023 22:13:59 +0200Demande de remboursement TIChttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/demande-de-remboursement-tic-1/RappelDepuis le 1er janvier 2023, les professionnels peuvent demander le remboursement partiel de l’accise sur les produits énergétiques (ex-TICPE) et de l’accise sur les gaz naturels (ex-TICGN) livrés en 2022 dans le cadre de travaux agricoles et forestiers.

Comme chaque année, le dépôt de votre demande de remboursement doit être effectué sur le portail Chorus Pro.

> En savoir plus

]]>
Creuse
news-129645Mon, 26 Jun 2023 16:04:55 +0200PCAE Bâtimenthttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pcae-batiment/Un nouveau plan de modernisation des élevages lancé par la Région Nouvelle-Aquitaine.Le Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles  (PCAE) est un outil phare de la politique agricole de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Il permet de soutenir les investissements visant à améliorer la performance économique, environnementale et sociale des exploitations agricoles.

Il se décline en dispositifs d’aide sous forme d’appels à projets qui sont échelonnés tout au long de l’année.


Le plan de modernisation des élevages consiste à soutenir les investissements concernant les enjeux suivant :

  • Construction et modernisation des outils et installations de production : performances technico-économique et environnementale des bâtiments, transformation numérique, amélioration des conditions de travail, des astreintes et de l’ergonomie des postes de travail
  • Bien-être animal et sécurité sanitaire
  • Adaptation et atténuation au changement climatique
  • Réduction de l’impact des activités sur l’environnement, gestion des effluents
  • Diversification, réorientation ou reconversion sur l’exploitation
  • Renouvellement de génération

Public concerné :

Ce dispositif s’adresse aux productions animales suivantes : bovine, ovine, caprine, porcine, avicole, équine, asine, cunicole et apicole, dont le siège d’exploitation est situé sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine.

Taux et montant d’investissements :

Le soutien consiste en l’attribution d’une subvention calculée à partir des dépenses éligibles plafonnées, selon les investissements. 

  • Minimum de 25 000 € HT
  • Maximum de :

- 100 000 € HT 
- 180 000 € HT pour les Gaec à 2 associés 
- 250 000 € HT pour les Gaec à 3 associés ou plus 

Taux d’aide public :

  • de base 30 % 
  • Bonifications :

+15 % pour les exploitations dont le siège est situé en zone de montagne 
+5 % pour les exploitations certifiés AB 

Calendrier de l’appel à projet :

  • 1er juillet 2023 - 15 septembre 2023
  • 16 septembre 2023 - 15 novembre 2023

 


Contact informations : 
Service bâtiment de la Chambre d’agriculture de la Creuse 
05 55 61 50 25.

]]>
Entreprise agricoleBâtimentOrganisation du travailBovinBovin laitBovin viandeCreuse
news-128542Fri, 26 May 2023 10:09:10 +0200PCAE Arbres et agriculture en Nouvelle-Aquitainehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pcae-arbres-et-agriculture-en-nouvelle-aquitaine/Un nouvel appel à projet est ouvert jusqu’au 28 juillet pour des dépenses dans le cadre de l’opération « Arbres et agriculture en Nouvelle-Aquitaine ».Le Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE) est un outil phare de la politique agricole de la région Nouvelle-Aquitaine.

Un nouvel appel à projet est ouvert jusqu’au 28 juillet pour des dépenses dans le cadre de l’opération « Arbres et agriculture en Nouvelle-Aquitaine ». Cette dernière vise à soutenir les projets de plantations sur des terres agricoles non boisées. Dans les éléments éligibles on retrouve, les alignements d’arbres intra-parcellaires, les haies, les bosquets ou encore les arbres isolés.

L’implantation de ces éléments permettra entre autre de protéger les sols, d’améliorer le bien-être des animaux, de séquestrer du carbone ou encore d’apporter un revenu complémentaire.

Les agriculteurs actifs et engagés dans la transition agricole ; mode de production biologique ou certification environnementale de niveau 3 (Haute Valeur Environnementale) sont éligibles à cet appel à projet. Ils pourront percevoir une aide forfaitaire à l’arbre planté qui a pour vocation de couvrir 70% des coûts (installation du projet et diagnostic). Le diagnostic préalable peut être réalisé par votre Chambre d’agriculture.

Les projets sont sélectionnés en s’appuyant sur une grille de notation.


Pour plus de renseignements ou obtenir un devis, pour la réalisation du diagnostic, vous pouvez contacter Pierre BEUZE, Conseiller forestier de la Chambre d'agriculture au 06 60 57 29 41 - pierre.beuze@remove-this.creuse.chambagri.fr

L’Appel A Projet disponible en intégralité ICI

]]>
AgroforesterieCreuse
news-128445Wed, 24 May 2023 15:47:39 +0200Prédation louphttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/predation-loup/Une nouvelle carte de zonage en CreuseSuite aux attaques du loup en Creuse qui ont été enregistrées au mois de mars 2023 sur la commune de Charron et de Lépaud, les périmètres des cercles 2 et 3 ont évolués.

 

> Consultez la nouvelle carte qui a été validée le 15 mai 2023.

 

Pour rappel, la date limite de dépôt de demande de subvention est au 31 juillet 2023 et se fait sur le portail SAFRAN.

]]>
Bovin viandeOvin viandeCreuse
news-128381Tue, 23 May 2023 17:06:23 +0200La saison des marchés de producteurs de pays est ouverte ! https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-saison-des-marches-de-producteurs-de-pays-est-ouverte/Consultez le programme des MPP 2023En plus des marchés traditionnels où l’on peut faire ses courses, de nombreux marchés festifs sont organisés en période estivale.

Ces marchés permettent de se restaurer avec des plats préparés par les producteurs sur place, tout en profitant d’animations mises en place par les communes.

Cet été, une vingtaine de marchés festifs vont être organisés un peu partout en Creuse.

La marque Marchés de Producteurs de Pays

Marchés des Producteurs de Pays est une marque déposée, propriété des Chambres d'agriculture.

Faciles à repérer grâce à leur marque et à leur logo, ces marchés sont réservés exclusivement aux producteurs locaux, fermiers ou artisans, et sont réglementés par une charte de bonnes pratiques.

 Ils garantissent ainsi aux consommateurs des produits vendus en direct, du producteur au consommateur.

Les Marchés des Producteurs de Pays sont des lieux d'accueil chaleureux qui valorisent la richesse et la diversité des produits du terroir.

Sur ces marchés, une charte éthique garantit la qualité et la provenance des produits.

 En effet, les producteurs adhérents de la marque "Marchés des Producteurs de Pays" respectent une charte de bonnes pratiques qui garantit au consommateur :

  • la qualité fermière et artisanale des productions
  • des produits locaux, de saison et des spécialités de pays
  • la qualité des pratiques de production et transformation
  • un contact direct avec le producteur
  • une transparence sur les pratiques agricoles.

 


> Programme des MPP 2023 en Creuse​​​​​​​

]]>
Circuit court et vente directeCreuse
news-127481Wed, 26 Apr 2023 13:57:41 +0200Aide à la transformation et commercialisation de produits agricoleshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-a-la-transformation-et-commercialisation-de-produits-agricoles/Dans le cadre du Plan de Compétitivité et d'Adaptation des Exploitations agricolesL’aide accordée au titre de cette opération concerne la transformation de produits agricoles, à l’exclusion des produits de la pêche, de l’aquaculture et de la filière vinicole.

Elle concerne également la commercialisation en circuits locaux de produits agricoles, ou transformés à partir de ceux-ci.

Taux d'aides régionale : 30%

Plancher d’investissement : 10 000 € HT

Plafonds de dépenses éligibles pour les projets portés par une exploitation : 60 000 €

LE DOSSIER EST A DEPOSER AVANT LE 31 MAI 2023


 

Valérie MOREAU Conseillère experte en diversification

05 19 37 00 32 ou 07 71 07 31 88

]]>
Circuit court et vente directePCAECreuse
news-126979Mon, 17 Apr 2023 15:56:01 +0200Soutien aux exploitations bio en difficultéhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/soutien-aux-exploitations-bio-en-difficulte/Un dispositif d'urgence a été mis en oeuvre Devant les difficultés rencontrées dans la mise en marché de la production issue de l'agriculture biologique, une aide d'urgence a été mise en place afin d'éviter des dé-conversions.
     

Le formulaire est à retourner à la DDT avant le 2 Mai 2023.

       
Pour être éligibles au fond d'urgence Bio, les exploitations doivent :
•    détenir un certificat "agriculture biologique" au titre de 2023 ou 2022
•    tirer 80% de leurs recettes d'activités agricoles du mode de production biologique

Dans le cas où les exploitations bénéficient d'une aide à la conversion (CAB) à l'agriculture biologique, plusieurs cas peuvent-être distingués :
1.    Si l'aide à la conversion concerne 10% ou moins de la SAU, les exploitations sont éligibles au fond.
2.    Si l'aide à la conversion concerne plus de 10% de la SAU, les exploitations sont éligibles dans deux cas seulement :
-    si l'aide permet l'agrandissement de l'exploitation (sans plafond de SAU),
-    ou, si l'aide concernant moins de 50% de la SAU a pour objet une conversion non simultanée visant à atteindre 100% de production bio sur l'exploitation et que l'exploitation soit dans sa 4ème année de conversion au moins. 


> Téléchargez le dossier de demande d'aide

> Téléchargez la déclaration de minimis

 

Pour renvoyer votre dossier ou pour toute information : 

Direction Départementale des Territoires de la Creuse Service économie agricole Cité administrative - BP 147 - 23 003 GUERET Cedex 
Contacts DDT – SEA : 05 55 61 20 53 / 57 / 60 
Votre dossier complet avec toutes les pièces justificatives doit être envoyé par voie postale
Ou par mail : ddt-bea@creuse.gouv.fr 

 

]]>
Agriculture biologiqueCreuse
news-125655Fri, 17 Mar 2023 10:20:23 +0100Optimisation de la ressource en eau, adaptation aux changements climatiques et réduction de la consommation énergétique.https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/optimisation-de-la-ressource-en-eau-adaptation-aux-changements-climatiques-et-reduction-de-la-conso/Un nouveau guichet de 40 millions d’euros a été ouvert le 6 mars 2023, sur le site de FranceAgriMer pour permettre aux agriculteurs d’obtenir des aides pour investir parmi une liste de 23 équipements prédéfinis.Il s’agit du premier guichet du dispositif Equipements pour la troisième révolution agricole inclu dans France 2030.

Le dispositif est ouvert jusqu'au 31/12/2023 dans la limite des crédits disponibles, les demandes seront traitées dans l'ordre d'arrivée sur le site de FranceAgriMer. Pour accéder à la téléprocédure cliquer ici

 


Pour tout renseignement complémentaire, contactez votre GDA ou Stéphane GRAND, conseiller machinisme au 07 84 94 19 51

]]>
IrrigationAgro-équipementEnvironnementClimat et qualité de l'airGestion de l'eauCreuse
news-124708Thu, 23 Feb 2023 16:28:05 +0100Prédation loup "Aide à la protection des troupeaux" (2023)https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/predation-loup-aide-a-la-protection-des-troupeaux-2023/En janvier 2023, l’arrêté préfectoral a validé la nouvelle carte des communes de Creuse classées en cercle 2 et cercle 3 au titre de la prédation par le loupDes aides sont accessibles en fonction du cercle dans lequel se trouve l’exploitation. Les dossiers sont à déposer avant le 31 juillet 2023, sous format dématérialisé à partir de la page Accueil de TELEPAC ( Pour déposer en ligne une demande d'aide "protection des troupeaux contre la prédation" : cliquez sur Trouver mon formulaire en ligne)
 

Voir carte ici.


Types de dépenses éligibles : 

  • Chiens de protection : achat, stérilisation, teste de comportement et entretien
  • Investissements matériels (parcs électrifiés)
  • Analyse de vulnérabilité d’un élevage face au risque de prédation
  • Accompagnement technique.


L’accompagnement technique peut porter sur les chiens de protection ou sur les investissements matériels.

  • En Cercle 2 : toutes les dépenses sont éligibles
  • En Cercle 3 : seules les dépenses liées aux chiens de protection et à l’accompagnement technique sont accessibles.

 

Montant des dépenses éligibles :
Les dépenses : Chien de protection – pour l’achat, la stérilisation et les tests de comportement

Types de dépenses

Achat du chien

Stérilisation du chien

Test de comportement

Forfait de dépenses éligibles

375 € / chien

250 € / chien

 

Plafond de dépenses éligibles

750 € / an

500 € / an

500 € / chien sur la période de programmation 2023 / 2027

Taux d’aide

80 % des dépenses éligibles

80 % des dépenses éligibles

100 % des dépenses éligibles


Les dépenses : Chien de protection – pour l’entretien des chiens

Forfait de dépenses éligibles

815 € par chien et par an

Plafond annuel de dépenses éligibles si la durée de pâturage >= 90j en cercle 2 et 3

De 25 à 450 animaux4 000 € / an
Au-delà de 450 animaux8 000 € / an

Taux d’aide

80 % des dépenses éligibles

 

Les dépenses : Investissements matériels (parcs électrifiés)

 

Mode de conduite

Parc

Gardiennage

Mixte

Taux d’aide

80 % des dépenses éligibles

Plafond pluriannuel sur la programmation démarrant en 2023

13 000 €

2 000 €

6 400 €

 

Les dépenses de fonctionnement sont éligibles jusqu’à un mois avant le dépôt de la demande.

Les dépenses d’investissement sont éligibles à compter de la date de dépôt de la demande.

Rappel : dépôt de demande entre le 16 janvier et le 31 juillet 2023.


Contact : Conseiller ovin - Julien Vaisset – 06 60 57 15 48 ou les services de la DDT 23.

]]>
OvinOvin viandeCreuse
news-124697Thu, 23 Feb 2023 15:45:44 +0100Aide aux investissements https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-aux-investissements-3/pour l’acquisition de matériels en exploitation pour la protection contre les aléas climatiquesSuite aux annonces du Ministre, FranceAgriMer met en œuvre deux programmes d'aide aux investissements en exploitation pour la protection contre les aléas climatiques, dont l'un réservé aux demandeurs disposant d'une assurance risque climatique. Le second dispositif pour les investissements pour la protection contre la sécheresse sans assurance multirisques climatiques devrait ouvrir une fois que les crédits du premier volet seront consommés. 

Le dispositif est ouvert jusqu'au 31/12/2023 dans la limite des crédits disponibles, les demandes seront traitées dans l'ordre d'arrivée sur le site de FranceAgriMer.

Pour accéder à la téléprocédure cliquer ici


Pour tout renseignement complémentaire, contactez votre GDA ou Stéphane GRAND, conseiller machinisme : 07 84 94 19 51

]]>
Agro-équipementCreuse
news-123071Thu, 19 Jan 2023 15:59:38 +0100Hausse de l'énergie : les agriculteurs éligibles au bouclier tarifairehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/hausse-de-lenergie-les-agriculteurs-eligibles-au-bouclier-tarifaire/Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh pour les agriculteursLes TPE ne paieront pas plus de 280 euros par mégawattheure en moyenne sur l’année 2023.

Ce tarif maximal garanti, applicable dès la facture de janvier 2023, est destiné aux TPE de moins de 10 salariés et ayant un chiffre d’affaires inférieur à 2 millions d’euros.

Il faut que celles-ci aient renouvelé leur contrat de fourniture d’électricité à partir du second semestre 2022 et ne bénéficient pas du tarif de vente réglementé. 

Pour en bénéficier, les agriculteurs devront remplir un formulaire disponible sur le site du ministère de l'économie ou téléchargeable ici.

 

L’amortisseur électricité et le guichet énergie également accessibles sous conditions

L’amortisseur électricité, appliqué directement par les fournisseurs d’électricité, s’adresse aux TPE et PME avec remise sur facture et le guichet gaz/électricité s’adresse aux entreprises particulièrement affectées par les conséquences de la guerre en Ukraine qui peuvent bénéficier d’une aide pour payer leurs factures de gaz et d’électricité des mois de novembre et décembre.


Contact, information : Abel Da Cunha - 05 19 37 02 03

]]>
EnergieCreuse
news-122983Wed, 18 Jan 2023 14:04:22 +0100Réforme de l’assurance récoltehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reforme-de-lassurance-recolte/Ce qui change au 1er janvier 2023Avant la réforme, 2 dispositifs coexistaient pour indemniser les pertes liées aux aléas climatiques :
  • l’assurance multirisques climatiques (subventionnée dans le cadre de la PAC) pour indemniser les pertes occasionnées sur les grandes cultures ;
  • les calamités agricoles qui permettaient notamment d’indemniser les pertes sur prairies.

Face à l’impact croissant du changement climatique sur l’agriculture, le Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a décidé de repenser le dispositif d’accompagnement pour améliorer la résilience de l’agriculture.

Ainsi, la loi du 2 mars 2022 a instauré un nouveau régime reposant sur la solidarité nationale et le partage du risque entre les agriculteurs, les assureurs et l’Etat.

Cette loi s’applique à partir du 1er janvier 2023 et tous les agriculteurs doivent dès à présent choisir de s’assurer ou non.

Un dispositif unique à 3 étages de couverture des risques

  • 1er étage : pour les risques de faible intensité, les pertes de récolte sont prises en charge par l’agriculteur.
  • 2ème étage : pour les risques d’intensité moyenne, les pertes de récolte sont prises en charge par l’assureur si l’agriculteur a souscrit un contrat d’assurance subventionnable.
  • 3ème étage : pour les risques d’ampleur exceptionnelle, mise en place de l’Indemnisation de Solidarité Nationale (ISN) qui sera prise en charge entre l’Etat et l’assureur à des taux différents en fonction de la situation de l’agriculteur :

 

 si l’agriculteur est assuré l’Etat indemnisera 90 % des pertes et l’assureur 10 % ;

 si l’agriculteur n’est pas assuré, l’Etat indemnisera 45 % des pertes en 2023, puis 40 % en 2024 et 35 % en 2025.

 

Le dispositif réformé pour les grandes cultures

Pour les cultures, le seuil de déclenchement de l’assurance subventionnée peut être déclenché à partir de 20 % de pertes. Le seuil de déclenchement de l’Indemnisation de Solidarité Nationale est quant à lui fixé à 50 %.

Les primes ou les cotisations de l’assurance sont subventionnées à hauteur de 70 % dans le cadre des aides de la PAC.

 

 

Le nouveau dispositif pour les prairies

Les contrats d’assurance récolte subventionnable pour les prairies sont des contrats indiciels. L’indice calcule la perte de l’année par rapport à la référence historique de la production d’herbe de l’exploitation au cours des dernières années. Il mesure la différence de pousse de l’herbe cumulée sur l’ensemble de la campagne de production (jusqu’au 31 octobre).

Cet indice est approuvé par le Ministère chargé de l’agriculture, et pour la campagne 2023 il s’agit de l’indice IPP Airbus.

Pour les prairies, le seuil de déclenchement de l’assurance subventionnée peut être déclenché à partir de 20 % de pertes. Le seuil de déclenchement de l’Indemnisation de Solidarité Nationale est quant à lui fixé à 30 %.

Les primes ou les cotisations de l’assurance sont subventionnées à hauteur de 70 % dans le cadre des aides de la PAC.

 

Les démarches à réaliser

Les agriculteurs ayant déjà souscrit un contrat d’assurance pour la campagne 2023 doivent prendre contact avec leur assureur pour faire évoluer le contrat afin de bénéficier des conditions de la réforme.

Les agriculteurs n’ayant pas souscrit de contrat d’assurance pour la campagne 2023 doivent prendre rendez-vous avec le ou les assureurs de leur choix afin de demander des devis, comparer les offres et souscrire éventuellement un contrat.

 


 

Contact, informations : 

Les conseillers agricoles des antennes de la Chambre d’agriculture (GDA) se tiennent à votre disposition pour tout complément d'informations.

]]>
Gestion de l'entrepriseCreuse
news-122982Wed, 18 Jan 2023 13:46:43 +0100Point de situation sur la grippe aviaire (Influenza aviaire) https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/point-de-situation-sur-la-grippe-aviaire-influenza-aviaire/Un nouveau cas de grippe aviaire a été découvert en Creuse le lundi 16 janvierUn premier foyer d’influenza aviaire hautement pathogène a étédétecté le 9 janvier dans une basse-cour attenant à une exploitation d’élevage sur la commune de FLAYAT.

Pour éviter tout risque de diffusion du virus à d’autres élevages, des zones réglementées de Protection (ZP – rayon de 3 km), de Surveillance (ZS – rayon de 10 km) et une zone réglementée supplémentaire (ZRS – rayon de 20 km) ont été mises en place.

Dans ces périmètres tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques.

En particulier, les mouvements de volailles et autres oiseaux sont interdits sauf dérogations accordées par la DDETSPP.

La surveillance est également renforcée par la réalisation d’autocontrôles.

Ces mesures qui concernent 32 communes creusoises sont applicables sur une durée de 30 jours.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un nouveau cas de grippe aviaire a été découvert en Creuse le lundi 16 janvier.

Il s'agit d'un oiseau d'ornement qui a été contaminé dans un petit élevage d'agrément sur la commune de LEPAUD.

D’après les premières enquêtes réalisées, l'oiseau a été contaminé par la faune sauvage qui fréquentait le même étang.

Pour prévenir tout risque de diffusion du virus à d’autres élevages, une Zone de Contrôle Temporaire (ZCT) de 20 kilomètres a été mise en place autour du foyer.

Elle concerne 45 communes creusoises.

Dans cette zone les principales mesures concernent : 

  • la mise en place dans les exploitations commerciales d’un système de désinfection des véhicules et des personnes en entrées et sorties de la zone professionnelle
  • une surveillance renforcée des élevages de canards (domestique et gibier) et de leurs mouvements
  • une adaptation des activités cynégétiques La ZCT pourra être levée après un délai de 21 jours si aucun nouveau cas de grippe aviaire n'est découvert.

La présence du virus sur notre territoire et notamment dans la faune sauvage, nous impose à tous de respecter quelques consignes simples.

Pour freiner le développement de la grippe aviaire, la première règle à respecter est d’enfermer toutes les volailles dans un lieu clos ou bien de recouvrir les basses-cours d’un filet de protection afin d’éviter tout contact avec la faune sauvage.

Concernant les élevages professionnels, il convient de veiller à respecter scrupuleusement les mesures de biosécurité.

Ainsi, les éleveurs veilleront notamment à respecter les différentes zones de l’élevage et plus particulièrement la Zone Professionnelle (ZP), en limitant son accès à la livraison d’aliments.

Le transporteur doit venir d’une zone indemne et finir par la zone réglementée.

Il leur appartient également de limiter les visites (techniciens, etc..) sur la Zone Professionnelle mais aussi sur la Zone d’Elevage.

Tout véhicule rentrant doit faire l’objet d’une désinfection complète à l’entrée et à la sortie de l’élevage.


> Voir la carte des zones réglementées et de contrôle au 16 janvier 2023

 

Contact Valérie MOREAU – Conseillère experte en diversification Tel : 05 19 37 00 32 - 07 71 07 31 88

]]>
DiversificationCreuse
news-122689Thu, 12 Jan 2023 10:09:04 +0100Aide à l’achat de semences de prairies et de cultures fourragèreshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-a-lachat-de-semences-de-prairies-et-de-cultures-fourrageres/Le Conseil Départemental de la Creuse a décidé de mettre en œuvre un dispositif d’aide à l’achat de semences de prairies et de cultures fourragères.Afin d’aider les éleveurs qui ont dû faire face à des aléas climatiques exceptionnels au cours de l’année 2022  (gel de printemps tardif, épisodes de grêle ou pluies d’intensité anormale et sécheresse), le Conseil Départemental de la Creuse a décidé de mettre en œuvre un dispositif d’aide à l’achat de semences de prairies et de cultures fourragères.
Une enveloppe prévisionnelle de 75 000 € a été ouverte pour cette aide. 

Conditions à remplir pour prétendre à l’aide

Bénéficiaires : 

- être agriculteur éleveur d’herbivores  (titulaire d’un numéro de cheptel) ;
- avoir le siège social de l’exploitation implanté en Creuse.
 

Montant et caractéristiques de l’aide :

  • une aide forfaitaire de 50 € par hectare de culture fourragère.
  • les surfaces déclarées sont au minimum de 2 ha et au maximum de 5 ha.
  • les dates d’achat des semences doivent être comprises entre le 15/06/2022 et le 31/08/2022, les dates des factures d’achat font foi.
  • le Régime « de minimis » s’applique.
     

Modalités de dépôt des demandes :
Le dossier complet est à retourner au plus tard le 28 février 2023 auprès de la Chambre d’agriculture de la Creuse, à l’attention de Carole Chedeville.

  • par courrier : 8 avenue d’Auvergne - CS  60089 - 23011 - Guéret Cedex
  • par mail : carole.chedeville@creuse.chambagri.fr (avec objet « Dispositif d’aide départementale »)

 

Pièces constitutives du dossier :

  • le formulaire de demande d’aide  (téléchargeable ici)
  • les factures d’achat de semences acquittées
  • le formulaire de déclaration sur l’honneur sur les aides « de minimis » (téléchargeable ici)
  • le certificat d’immatriculation indiquant le n° SIRET de l’exploitation
  • un Relevé d’Identité Bancaire (RIB)

 

Instruction et attribution de l’aide :
La Chambre d’agriculture instruira les demandes des exploitants agricoles qui seront ensuite examinées par la Commission Permanente du Conseil Départemental.
Les dossiers seront instruits au fil de l’eau et programmés dans la limite de l’enveloppe financière définie.

 

> Téléchargez le règlement complet

> Téléchargez le formulaire de demande d'aide

> Téléchargez le formulaire de déclaration sur l'honneur sur les aides de minimis

 


Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec les conseillers agricoles dans les antennes de la Chambre d’agriculture (GDA).

]]>
Productions végétalesPlante fourragèreCreuse
news-122189Tue, 20 Dec 2022 16:39:15 +0100Enquête besoins en formationhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/enquete-besoins-en-formation/Digitalisation, transition écologique et énergétique sont autant de défis à relever pour les exploitations agricoles. Pour que nous puissions répondre à vos attentes et vous accompagner face à ces défis, accordez-nous 10 mn !A travers ce questionnaire, faites le point sur vos pratiques digitales, la production d’énergies renouvelables, et exprimez vos attentes, et vos besoins en compétences et formations.

Lien vers le questionnaire 

]]>
FormationCreuse
news-122173Tue, 20 Dec 2022 14:53:52 +0100DÉGÂTS DE LA FAUNE SAUVAGE : UNE APPLICATION POUR LES SIGNALERhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/degats-de-la-faune-sauvage-une-application-pour-les-signaler-5/Le réseau Chambres d’agriculture met à disposition des agriculteurs mais également de tout citoyen une application permettant de faciliter le signalement des dégâts de la faune sauvage sur son exploitation agricole. Cet outil téléchargeable n’a pas valeur de déclaration mais comporte de très nombreux avantages.Les dégâts de la faune sauvage sur les cultures et les élevages sont loin d’être anodins et impactent chaque année les exploitations agricoles. Selon les derniers chiffres collectés en 2019 :

40 millions d’euros ont été versés comme indemnités pour les dégâts de sangliers,

20 millions d’euros pour les dégâts de cervidés,

30 millions d’euros du fait de la prédation du loup…

Une application digitale développée par les Chambres d’agriculture

Développée à l’origine par la Chambre d’agriculture de Haute-Vienne, cette application disponible  depuis le mois de novembre sur les principales plateformes de téléchargement IOS et Androïd, permet de géo-localiser facilement le lieu où se sont constatés les dégâts. Les photos pourront être transmises très facilement. Ces divers signalements permettront également d’enrichir une base de données scientifique relative à la pression de la faune sauvage sur les cultures et les élevages et serviront de base aux différentes mesures à mettre en place pour en minimiser l’impact.

Instituts de recherche, fédérations départementales de Chasse et directions départementales des territoires considèrent ainsi cette démarche comme une avancée. Les données récoltées au niveau départemental seront centralisées par la suite au niveau national à Chambres d’agriculture France qui établira une jonction avec les différents Instituts de recherches et ministères concernés.

Un simulateur intégré permettra également de simuler le montant des indemnités en cas de déclaration.

 

 

 

Contact, informations : 

Pierre Beuze au : 05 19 37 00 30

]]>
Creuse
news-122166Tue, 20 Dec 2022 14:15:25 +0100Le CFE devient Guichet Unique Entrepriseshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-cfe-devient-guichet-unique-entreprises/AGRICULTEURS, AGRICULTRICES, TOUTES VOS DÉMARCHES SUR UN SITE UNIQUEChefs d’entreprises agricoles, à partir du 1er janvier 2023, vous devrez réaliser toutes vos formalités d’entreprise en ligne sur le site : formalités.entreprises.gouv.fr

Jusqu’à présent, vous réalisiez vos formalités administratives (création d’entreprise, modification et cessation) auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de la Chambre d’agriculture.

Aujourd’hui, vous pouvez accéder à toutes ces démarches administratives directement sur formalites.entreprises.gouv.fr.

Sur ce site vous pouvez :

  • Réaliser, retrouver toutes vos formalités d’entreprises rassemblées dans un seul formulaire dématérialisé.
  • Suivre en direct vos formalités réalisées ou en cours grâce à un tableau de bord.
  • Voir le délai de traitement de vos demandes raccourci.

 

Même en ligne, la Chambre d’agriculture est toujours à vos côtés.

  • Une difficulté technique ? I'INPI direct est à votre disposition par téléphone ou depuis l’assistant virtuel en ligne.
  • Un doute pendant votre déclaration ? Un conseiller de la Chambre d’agriculture peut vous assister gratuitement sur une information technique sur le fonctionnement du Guichet Unique Entreprises.
  • En complément de cette assistance, la Chambre d’agriculture vous propose un accompagnement personnalisé, uniquement sur rendez-vous, sous la forme d’une prestation payante.

 


Pour toute demande complémentaire ou accompagnement, contactez votre Chambre d’agriculture

Joëlle JEAN au : 05 55 61 50 34 ou 07 71 07 78 16

]]>
Creuse
news-122156Tue, 20 Dec 2022 11:47:54 +0100Synthèse des analyses fourrages 2022https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/synthese-des-analyses-fourrages-2022/La synthèse en 2022 porte sur 123 analyses de fourrages exploitables, réalisées sur la Creuse. Sur ces 123 échantillons, 26 sont des ensilages de maïs de 2022 et 12 sont des méteils.> Consultez les résultats]]>Productions végétalesPlante fourragèreCreusenews-121169Fri, 25 Nov 2022 10:56:28 +0100L'aide aux bovins allaitants (ABA) et l’aide aux bovins laitiers (ABL) remplacées par une aide à l'UGBhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/laide-aux-bovins-allaitants-aba-et-laide-aux-bovins-laitiers-abl-remplacees-par-une-aide-a-lu/Faites-vous accompagner par votre GDA pour déposer vos demandes d'aide.Les UGB éligibles sont les UGB de + 16 mois et gardées au moins 6 mois sur l’exploitation.

L'extraction est réalisée chaque année à une date de référence à laquelle se rajoutent les animaux vendus de + de 16 mois non éligibles l’année précédente.

La demande d'aide peut être déposée du 1er Janvier au 15 Mai.

Afin d'optimiser votre date de dépôt pour la prise en compte d'un maximum d'UGB, vous pouvez vous rapprocher de votre Antenne Chambre d'agriculture (GDA).

Un conseiller vous accompagnera gratuitement pour réaliser cette démarche.

]]>
CommunicationCreuse
news-117736Mon, 12 Sep 2022 16:00:54 +0200Prévenir la tuberculose en élevage bovinhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/prevenir-la-tuberculose-en-elevage-bovin-2/Des formations pour se prémunir du risque de tuberculose en élevage bovinsLa France est officiellement indemne de tuberculose en élevage bovin depuis 2001.

Néanmoins dans certaines zones, des foyers de tuberculose apparaissent, notamment en Nouvelle-Aquitaine qui concentre 80 % des cas.

 

L’enjeu est de prévenir le risque d’introduction, de résurgence et de diffusion de la tuberculose dans les élevages de bovins afin de maintenir le statut de la France « Indemne de tuberculose » (moins de 200 foyers par an).

Le plan national de lutte contre la tuberculose bovine a été révisé pour la période 2017-2022. Il prévoit une incitation à la mise en place de mesures de biosécurité notamment par la formation continue.

De plus, le développement des formations sur la prévention de la tuberculose en élevage bovin a pris un nouveau tournant avec l’arrêté du 8 octobre 2021.

Celui-ci précise, en effet, que le recouvrement (en cas de perte) de la qualification indemne d’infection est conditionné, en plus des obligations sanitaires, par le suivi par un des responsables de l’exploitation d’une formation sur la biosécurité de la tuberculose bovine.

Les responsables d’exploitation des foyers voisins ont également l’obligation de suivre la formation dans un délai d’un an à partir de la date d'information sur le lien épidémiologique.

L’objectif général des formations proposées est de prévenir le risque d’apparition de la tuberculose dans les élevages bovins.


La Chambre d’Agriculture en partenariat avec GDS Creuse met en place ces formations pour vous accompagner.

Les sessions prises en charge financièrement par VIVEA auront lieu à l’automne sur vos GDA,

Inscrivez-vous dès à présent auprès de vos conseillers ou du service formation au 05 55 61 50 36

]]>
BovinBovin laitBovin viandeCreuse
news-115888Wed, 20 Jul 2022 16:33:44 +0200Peste Porcine Africaine - PPA -https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/peste-porcine-africaine-ppa-3/La Peste Porcine est aux frontières de la FranceDe nombreux cas de peste porcine africaine ont été détectés en Italie depuis janvier 2022 et dans les Caraïbes (Haïti et République dominicaine) en 2021. Un foyer a également été confirmé le 25 mai 2022 en Allemagne dans un élevage porcin situé à proximité de la frontière française.

L’Etat, la filière porcine et les acteurs des territoires sont tous mobilisés pour préserver notre territoire de la maladie. Face à cette nouvelle présence proche des frontières françaises, le Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire lance une nouvelle campagne de communication pour sensibiliser tous les acteurs (professionnels, chasseurs, transporteurs, voyageurs…) à la protection du territoire national.

Aujourd’hui, la France est complètement indemne de la peste porcine africaine et cette maladie animale ne représente aucun danger pour la santé humaine. Cependant, très contagieuse et mortelle pour les porcs et les sangliers, elle peut générer de graves conséquences économiques pour les éleveurs. Ainsi, afin de préserver nos élevages porcins et l’ensemble des acteurs de cette filière, chacun est invité à respecter strictement les mesures de prévention rappelées par cette campagne de communication. L’information et la mobilisation de tous sont indispensables pour prévenir l’introduction de la PPA en France.

Des mesures simples sont fortement recommandées :

  • Pour les éleveurs et les transporteurs, respecter les règles de prévention et les mesures sanitaires de biosécurité (nettoyage et désinfection des véhicules et du matériel utilisé, respect strict des dispositifs destinés à éviter les contacts entre animaux d’élevage et sangliers sauvages), être vigilants et signaler et déclarer toute suspicion de PPA ;
  • Pour les voyageurs et les travailleurs saisonniers, jeter les restes d’aliments à base de porc dans des poubelles prévues à cet effet et fermées car le virus peut se transmettre aux sangliers et aux porcs domestiques par la viande ou des produits à base de viandes contaminés ;
  • Pour les chasseurs et les usagers de la nature, être vigilants et signaler la découverte de sangliers morts aux services déconcentrés de l’État (Directions départementales en charge de la protection des populations), aux Fédérations départementales des chasseurs ou à l’Office français de la biodiversité (OFB).

 


    Rappel : Tout détenteur de porc est dans l’obligation de se déclarer auprès du Service Elevage de la Chambre d’Agriculture dès le premier porc détenu. Cette réglementation s’applique à tout type de porcs : reproducteur, porc charcutier, porc d’agrément, …

Le respect de cette réglementation est essentiel au cas où la PPA venait à entrer sur le territoire national afin de connaître tous les sites où des porcs sont présents.

Contact : Service Elevage 05 55 61 50 10


 

]]>
Creuse
news-114140Wed, 08 Jun 2022 16:14:21 +0200Appel à projet économie d'eauhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projet-economie-deau/L’agence de l’eau Loire Bretagne a lancé deux appels à projets :
  • Économies d’eau dans les élevages : utilisation des eaux de pluie et changements de pratiques
  • Productions végétales sous serre : utilisation des eaux de pluie et réduction des rejets

 

La date limite de dépôt des dossiers est le 31 octobre 2022

Mode de sélection :

Le dossier de demande d’aide doit être déposé via le service en ligne du site de l’agence de l’eau Loire Bretagne.

Les dossiers de demande d’aides reçus sont examinés par les services de l’agence de l’eau et traités dans l'ordre d'arrivée. Un accusé de réception sera émis par l’agence.


Économies d’eau dans les élevages : utilisation des eaux de pluie et changements de pratiques

Bénéficiaires :

Les exploitations agricoles possédant un atelier d’élevage situées sur le bassin Loire Bretagne.

Actions éligibles :

Les investissements aidés concernent la récupération, le stockage et le traitement des eaux de pluie de toitures de bâtiments agricoles (gouttières, canalisations, cuves, terrassement pour bassin de récupération, bâche d’étanchéification, système de filtration/traitement, pompes) et les changements de pratiques dans les bâtiments d’élevage procurant des économies en eau ( abreuvement des animaux, dilution des aliments, nettoyage de bâtiments et d’équipements ainsi que le refroidissement de l’air et la brumisation).

Les dépenses éligibles sont plafonnées à 100 000 € HT par projet et par entreprise agricole.

Le taux d'aide est de 40 %.


Productions végétales sous serre : utilisation des eaux de pluie et réduction des rejets

Bénéficiaires :

Les exploitations agricoles spécialisées dans les productions végétales sous serre, hors-sol et pleine terre, chaude et froide situées sur le bassin Loire Bretagne.

Actions éligibles :

Les travaux et investissements aidés sont la récupération et le stockage des eaux de pluie et/ou la récupération et la désinfection des eaux de drainage.

Les dépenses éligibles sont plafonnées à 150 000 € HT par projet et par entreprise agricole.

Le taux d'aide est de 40 %.


Pour tout renseignement complémentaire, contactez Ludivine DUTEILH à la Chambre d’agriculture de la Creuse au : 05 55 61 50 44

]]>
IrrigationGestion de l'eauCreuse
news-113702Mon, 30 May 2022 13:36:05 +0200Plan de résilience Ukraine - Volet Alimentation Animale - Eleveurshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-resilience-ukraine-volet-alimentation-animale-eleveurs/Aides de criseLa situation de guerre en Ukraine entraîne des perturbations fortes dans l’approvisionnement de notre économie, tant en termes de flux qu’en termes de prix.

Les matières premières agricoles, et notamment les céréales et les protéines végétales ont vu leur prix fortement augmenter.

Le Gouvernement met en place une aide aux éleveurs fortement impactés par l’augmentation du coût de l’alimentation animale.

Ce dispositif vise à compenser une partie des surcoûts d’alimentation animale des exploitations agricoles et piscicoles, sur une durée de 4 mois (16 mars 2022– 15 juillet 2022).

 


Attention 

Le téléservice de la mesure alimentation animale du Plan de résilience a été prolongé de 2 semaines par France AgriMer. 

Le dépôt des dossiers est désormais possible jusqu'au mercredi 29 juin à midi.


 

> Avant de commencer la saisie, pour connaître les conditions d'éligibilité, merci de consulter les Informations sur le site de FranceAgriMeren cliquant ici 

> Je commence la saisie

]]>
Creuse
news-110964Thu, 24 Mar 2022 23:09:49 +0100Mise en place de la contractualisation en élevage bovin allaitanthttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/mise-en-place-de-la-contractualisation-en-elevage-bovin-allaitant/Suite aux Etats Généraux de l’Alimentation, une première loi est promulguée en 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous (Egalim). En raison de la faible efficacité de cette première loi, notamment sur la rémunération des agriculteurs, une seconde loi est mise en œuvre. Cette loi vise à protéger la rémunération des agriculteurs avec une mise application en 2022 (Egalim 2).

L’une des mesures les plus importantes est l’obligation de contractualisation pour les éleveurs auprès de leurs premiers acheteurs. Cette contractualisation est écrite et pluriannuelle (3 ans minimum). Il y est ajouté une clause de révision automatique des prix.

> Retrouvez ici une foire aux questions sur la mise en oeuvre de la contractualisation

> Retrouvez ici un modèle de contrat de vente de bovins vifs par un éleveur à un acheteur

]]>
Bovin viandeCreuse
news-110151Tue, 08 Mar 2022 16:32:49 +0100La Charte de bienvenue en campagne creusoise est signéehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-charte-de-bienvenue-en-campagne-creusoise-est-signee/Une Charte pour mieux se connaître et mieux se comprendreMise en œuvre par la Chambre d'agriculture de la Creuse et cosignée le 8 mars 2022 avec l'association des maires de la Creuse et l'association des consommateurs de la Creuse, cette charte a pour vocation de favoriser le dialogue entre nouveaux arrivants en Creuse et agriculteurs.

L'objectif de cette charte de bon voisinage est de partager les principales informations sur l'activité agricole, les droits et devoirs de chacun et de rappeler quelques principes de cordialité.

Apprendre à se connaître, c'est mieux se comprendre et mieux se respecter. C'est l'un des fondements de cette charte.

 

> Consultez la Charte

> Consultez le guide de bienvenue

> Consultez l'affiche

 

 

]]>
Creuse
news-109173Tue, 15 Feb 2022 19:59:52 +0100La formation, un outil indispensable !https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-formation-un-outil-indispensable/Le service formation de la Chambre d’Agriculture met en place, tout au long de l’année, plusieurs sessions de formation à destination des agriculteurs.

Ces formations sont financées par VIVEA, qui est le fonds d’assurance formation pour les non-salariés du secteur agricole (chefs d’exploitation, conjoints collaborateurs et aide familiaux).

Cette année votre Chambre d’Agriculture vous propose de vous former sur de nombreuses thématiques qui traitent des apprentissages utiles au quotidien sur vos exploitations et que nombre d’entre vous souhaitent acquérir ou perfectionner pour progresser et réaliser des économies.


Le numérique et la communication

La Chambre d’Agriculture et vos GDA vous proposent aussi depuis plusieurs années maintenant des formations sur les nouvelles techniques de communication. En effet, de plus en plus de vos démarches sont dématérialisées et vous demandent ainsi un recours à l’informatique.

Plusieurs formations sur l’utilisation d’un ordinateur et d’internet se sont déroulées dans vos antennes au cours des années précédentes. En raison du succès rencontré nous avons programmé de nouvelles sessions de formation cette année.

Suite aux demandes enregistrées, nous proposons à nouveau une formation spécifique sur l’utilisation des smartphones pour faire de cet outil un véritable allié du quotidien tant sur le point professionnel que dans la vie personnelle.


Les évolutions réglementaires

Des formations règlementaires sont également organisées pour vous permettre de faire face aux différentes obligations administratives qui concernent vos exploitations :

La réforme de la PAC, le renouvellement du Certiphyto, le référent bien-être animal (*) en élevage, etc…

(*) Dans le cadre de la nouvelle réglementation relative au bien-être animal, tous les producteurs de volailles ou de porcs doivent avoir suivi une formation « labellisée bien être animal » avant le 30/06/2022. Pour tout renseignement, contactez Valérie MOREAU au 07.71.07.31.88.


Le progrès technique

La Chambre d’Agriculture propose toujours une gamme étendue de formations techniques qui ont pour objectif de vous permettre de développer les performances de votre exploitation :

L’adaptation au changement climatique, la prévention des problèmes sanitaires en élevage, la gestion autonome de la reproduction du cheptel, le calcul des coûts de production, etc…


L’ensemble de l’offre proposée par la Chambre d’Agriculture de la Creuse est consultable sur le site de la Chambre d’Agriculture mais vous pouvez également demander à ce qu’elle vous soit envoyée gratuitement par courrier.

 

Le service formation se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Contact : Alice GUILLON au 07 71 07 54 86

 

]]>
Creuse
news-109146Tue, 15 Feb 2022 16:12:13 +0100Collecte des huiles usagéeshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collecte-des-huiles-usagees-1/Une évolution depuis le 1er janvierDepuis le 1er Janvier 2022, la collecte des huiles usagées est redevenue gratuite pour le secteur agricole, mais sous certaines conditions :
  • Minimum 600 litres d’huiles d’usagées,
  • Cuve pour prélever l’huile accessible (certaines sociétés se réservent le droit de facturer un surcoût de manutention si l’huile se trouve dans des fûts de 200 litres ou moins),
  • Huiles non mélangées à d’autres déchets liquides (eau, solvants, hydrocarbures, huile soluble, huile de de friture…),
  • Accès obligatoire avec un camion de 19 Tonnes.
  • Si la collecte dure plus d'une heure (organisation de chantier) certaines structures se réservent le droit de facturer un surcoût.  

 

Les sociétés de collecte d'huiles usagées sont agréées par la préfecture, sur notre département, trois sociétés sont agrées :

  • CHIMIREC-DELVERT, 86130 JAUNAY CLAN - Tel: 05 49 52 10 43
  • MONTMORILLON Carburants, 86500 MONTMORILLON - Tel: 05 49 91 23 37
  • SEVIA,  87280 Limoges - Tel: 06 16 54 85 14

Si vous êtes intéressé, vous pouvez les contacter directement.


Pour tout renseignement complémentaire :

Stéphane GRAND - Conseiller machinisme - 07 84 94 19 51

]]>
Creuse
news-107670Mon, 17 Jan 2022 18:04:55 +0100Un référent "Bien-être animal" dans tous les élevages à partir du 1er janvier 2022https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-referent-bien-etre-animal-dans-tous-les-elevages-a-partir-du-1er-janvier-2022/A compter du 1er janvier 2022, tous les élevages d’animaux domestiques (de rente, de compagnie, d’équidés) doivent désigner un référent « Bien-ëtre Animal ».Il s’agit du responsable de l’exploitation ou d’un membre de son personnel. La désignation du référent est portée dans le registre d’élevage (document avec le nom, les coordonnées, la date de désignation et la signature du référent). La désignation du référent est annoncée par voie d’affichage sur le site. Si le référent quitte l’exploitation, le responsable désigne un nouveau référent.

Pour les élevages de porcs et de volailles, le référent « Bien-ëtre animal » devra suivre une formation spécifique, obligatoire dans les 6 mois suivant sa désignation.

> Modèle de document


Pour toute information contactez le Service Elevage : 05 55 61 50 10

]]>
Bovin viandeCreuse
news-106156Tue, 07 Dec 2021 11:48:28 +0100Pass'numérique pour les retraités agricoleshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/passnumerique-pour-les-retraites-agricoles/Pour faciliter l'accès à la numérisation des retraités du monde agricoleVous souhaitez découvrir ou améliorer vos connaissances sur les outils et les usages numériques ?

Afin de vous accompagner dans cette démarche, vous avez la possibilité de recevoir un carnet « pass’numériques ».

Ce carnet est composé de 5 chèques d’une valeur de 10 euros chacun.

Un chèque = 1 compétence ; durée des ateliers entre 45 min et maximum 1h30 dans des lieux d’accueil sur tout le département. (Liste fournie avec les pass’)

Ces chéquiers nommés Pass' numérique sont à disposition des retraités du monde agricole dans les antennes de la Chambre d’agriculture de la Creuse.


Pour tout renseignement, contactez Alice GUILLON au 07 71 07 54 86

]]>
Creuse
news-105949Wed, 01 Dec 2021 21:31:56 +0100Précurseurs d'explosifs : des produits à surveillerhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/precurseurs-dexplosifs-des-produits-a-surveiller/Une nouvelle règlementation pour limiter le risque terroristeLes précurseurs d’explosifs sont des substances chimiques susceptibles d’être détournées pour la fabrication d’explosifs artisanaux notamment utilisés récemment lors de plusieurs attentats terroristes en Europe.

Afin de limiter les risques de contre-emploi de ces substances l’Union Européenne et le Gouvernement ont renforcé le dispositif de contrôle de leur commercialisation et de leur utilisation.


La nouvelle réglementation prévoit :


• L’interdiction de commercialisation et d’utilisation aux particuliers
• L’enregistrement des transactions, l’information et la formation des professionnels, et le signalement des disparitions et des vols.
• Le déploiement d’une politique de contrôle pilotée par le Préfet en concertation avec les forces de sécurité

Concernant les activités agricoles, cette nouvelle réglementation vise principalement le stockage des engrais, à travers une surveillance régulière des stocks et le signalement de tout vol.


D’autre part, les fournisseurs d’engrais seront amenés à  demander aux agriculteurs de compléter une déclaration d’utilisateur professionnel d’engrais et de leur transmettre une copie de leur carte d’identité.

 

> Consultez la plaquette d'information

 

]]>
Creuse
news-104991Mon, 15 Nov 2021 09:11:11 +0100Réunions d'information PAChttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reunions-dinformation-pac/Mise en œuvre de la nouvelle PAC 2023-2027Afin de vous permettre de mieux anticiper la réforme de la prochaine PAC, nous vous proposons d'assister à des réunions décentralisées sur votre territoire.
  • Lors de ces réunions, les thèmes suivants seront abordés :
    • Les principaux éléments du 1er Pilier de la PAC
    • Rappel des principales évolutions (Aide à l’UGB, éco-schème, soutiens couplés …)
    • Les travaux en cours concernant la Conditionnalité et les aides du second Pilier

Antenne - GDA

Date

Heure

Lieu

CHAMBON s/ VOUEIZE

23/11/2021

14h00

Salle des Fêtes – 23170 CHAMBON s/ VOUEIZE

AUZANCES

24/11/2021

10h00

Salle des Fêtes – 23700 AUZANCES

BOUSSAC

25/11/2021

10h00

Salle des Fêtes – 23270 CHATELUS MALVALEIX

AHUN

25/11/2021

14h00

Salle de la Mairie – 23150 AHUN

(Porte extérieur)

BOURGANEUF

26/11/2021

10h00

Salle Maurice CAUVIN – 23400 BOURGANEUF

(à côté du Stade)

LA SOUTERRAINE

26/11/2021

14h00

Salle des Fêtes – 23300 LIZIERES

AUBUSSON

29/11/2021

10h00

Espace TIBORD – 23500 FELLETIN

GUERET

01/12/2021

10h00

Salle Crédit Agricole – 23000 GUERET

 

Contact, informations :

 

Bruno SIMON - Chef de pôle actions territoriales - Tel: 06 60 57 36 70

 

]]>
Creuse
news-104886Tue, 09 Nov 2021 16:56:56 +0100#AimeTonAgrihttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aimetonagri/Une démarche de communication positiveParce que les idées reçues sont nombreuses sur l’agriculture,la Chambre d’agriculture de la Creuse a lancé dernièrement une démarche de communication positive avec la signature "#AimeTonAgri".

Cette signature évoque l’attachement aux agricultrices et agriculteurs, quels que soient leur type de production, commercialisation ou mode de production. Ce # peut être utilisé par tous les acteurs du monde agricole et des territoires qui s’engagent à en respecter les valeurs.

Pour décliner cette communication, la démarche #AimeTonAgri vise, non seulement, une occupation des réseaux sociaux mais également des actions concrètes permettant d’aller à la rencontre des consommateurs.

Avec cette signature, la Chambre d'agriculture de la Creuse emboîte le pas à la Charente, d’où est partie cette initiative, et à la Dordogne qui déploie également cette communication.

La Chambre d'agriculture recherche des agricultrices et agriculteurs volontaires pour devenir des ambassadeurs de cette démarche en étant présents sur différents types d'évènements (marchés, salons, ...) et expliquer leur métier et pratiques au sein des réseaux sociaux également.

Parce que bien communiquer ne s'improvise pas et parce qu'il n'est pas toujours évident de savoir comment répondre aux questions ou attaques de son interlocuteur, des formations s'attachant à la communication en présentiel mais aussi sur les réseaux sociaux vont être mises en place.

 


Si vous êtes intéressé par cette démarche ou pour toute information, contactez le service communication de la Chambre d'agriculture au : 05 55 61 50 22 ou 06 60 58 55 97.

 

]]>
Creuse
news-104573Tue, 02 Nov 2021 23:14:24 +0100Des permanences pour s'améliorer avec les outils numériqueshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-permanences-pour-sameliorer-avec-les-outils-numeriques/Le Conseil Départemental et la Chambre d’Agriculture de la Creuse mettent en place des  permanences destinées à la maîtrise des outils numériques dans les antennes de la Chambre d’agriculture (GDA).

Que ce soit au niveau professionnel ou personnel, il devient désormais incontournable de savoir utiliser les outils numériques. Ceci est peut-être encore plus vrai pour les agriculteurs dont les besoins et pratiques numériques liées à leur métier s’accroissent un peu plus chaque jour.

Les permanences mises en place se dérouleront uniquement sur entretien personnel, en présentiel, pour permettre à chaque personne reçue d’exprimer ses besoins spécifiques. Le conseiller s’attachera à y répondre concrètement par une pratique informatique dédiée.

 

 

Dates

Horaires

Lieux

Ahun

Les mardis 9, 16, 23, 30 novembre matin

9h – 12h

Au GDA d’Ahun, Lycée Agricole

Guéret

Le mardi 9 novembre

13h30 – 16h30

A la Chambre d’Agriculture, 8 Avenue d’Auvergne,

Les jeudis 18, 25 novembre et 2 décembre matin

 

9h – 12h

Aubusson

Les jeudis 18, 25 novembre, 2 et 9 décembre

14h – 17h

Au GDA d’Aubusson,   Zone d'activité Ouest du Mont,

Auzances

Les jeudis 18, 25 novembre, 2 et 9 décembre

9h – 12h

Au GDA d’Auzances,       11 place de la Mairie

Boussac

Les lundis 8, 15, 22 et 29 novembre matin

9h – 12h

Au GDA de BOUSSAC, Centre Social

Chambon

Les lundis 8, 22, 29 novembre et le lundi 13 décembre après midi

14h – 17h

Au GDA de Chambon, Place Croix Verte

Bourganeuf

Les mercredis 3, 10, 17 novembre et le 1er décembre après midi

14h – 17h

Au GDA de Bourganeuf,    4 Place de l’Hôtel de ville

La Souterraine

Les mercredis 3, 10, 17 novembre et le 1er décembre matin

9h – 12h

GDA de La Souterraine, ZA La Prade

Les dates et horaires des permanences sont indicatifs et pour une meilleure organisation

>>>> privilégiez la prise de rendez-vous.

Contactez Alice GUILLON au 07 71 07 54 86

]]>
Creuse
news-101364Mon, 06 Sep 2021 11:07:55 +0200Utilisation du glyphosate : de nouvelles règles en vigueurhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/utilisation-du-glyphosate-de-nouvelles-regles-en-vigueur/L’usage de la substance est dorénavant restreint aux situations où le glyphosate n’est pas substituable à court terme.Dans le cadre du plan de sortie du glyphosate engagé par le gouvernement, l’ANSES a lancé une évaluation des alternatives non chimiques à cet herbicide dont les résultats ont été rendus publics le 9 octobre 2020.


L’usage de la substance est dorénavant restreint aux situations où le glyphosate n’est pas substituable à court terme. Ces restrictions sont désormais prises en compte par l’Agence pour délivrer les autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate.


L’ensemble des produits contenant du glyphosate sont concernés par ces nouvelles règles d’utilisation qui sont notamment pour les traitements généraux en interculture :

 

  • Ne pas appliquer en situation de labour effectué avant l'implantation de la culture ou de la prairie, à l'exception des cultures de printemps installées après un labour d'été ou de début d'automne en sols hydromorphes ou dans le cadre d’une lutte réglementée.
  • Ne pas dépasser la dose annuelle de 1080 g de glyphosate par hectare pour des applications avant semis direct ou travail simplifié (3 l d’un produit commercial contenant 360g/l de glyphosate ou 2.25 l d’un produit commercial contenant 480 g/l de glyphosate).

 

Les applications sous clôture restent possibles si le produit bénéficie d'une AMM avec l'usage « Traitements généraux*Désherbage*Cultures Installées ».


Pour les traitements autour des bâtiments ou cours de ferme, les produits ayant l'usage « JEVI*Désherbage*PJT » sont utilisables en respectant les préconisations et les doses d'emploi.


Jusqu’à fin septembre, certains produits sont encore en phase de transition par rapport à ces nouvelles règles d’utilisation. Le site ephy.anses.fr permet de vérifier si le produit est toujours homologué, pour quel usage et sous quelle condition.


N’hésitez pas à le consulter ou contactez votre conseiller agricole ou votre technico-commercial.

 

]]>
EnvironnementCreuse
news-101191Wed, 01 Sep 2021 12:44:33 +0200les vendredis de l'installationhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-vendredis-de-linstallation/Vous avez un projet agricole ? Venez en discuter avec nous !Le Point Accueil Installation Transmission - PAIT - de la Creuse vous propose une réunion d’information mensuelle sur le thématique de l'installation.

Le Point Accueil Installation Transmission

  • Vous accueille quels que soient votre situation personnelle, votre projet, vos interrogations.
  • Vous informe sur tous les aspects liés à une première installation ainsi qu’aux différentes formes d’emploi et de formation en agriculture
  • Vous oriente vers les organismes capables de répondre à des questions très spécifiques selon vos besoins et le contenu de votre projet.
  • Vous accompagne dans la mise en oeuvre de votre projet

 

Vous avez un projet ? vous envisagez de vous installer en agriculture ?

Participez aux vendredis de l'installation et rencontrez nos conseillers qui vous guideront pas à pas dans vos démarches.


Les prochains Vendredis de l'installation auront lieu les :

  • Vendredi 24 septembre
  • Vendredi 15 octobre
  • Vendredi 26 novembre
  • Vendredi 17 décembre

de 9h00 à 12h00
à la Chambre d’Agriculture de la Creuse à Guéret


Contact :

PAIT de la Creuse - 05 55 61 50 30

pait23@creuse.chambagri.fr
 

 

]]>
CommunicationCreuse
news-101180Wed, 01 Sep 2021 09:54:46 +0200Résultats des essais céréales 2021https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/resultats-des-essais-cereales-2021/Une campagne avec des conditions météorologiques très atypiquesRetrouvez dans ce dossiers, l'ensemble des résultats des essais céréales blé, triticale etorge d'hiver ainsi que les résultats des plateformes céréales biologiques 2021.

> Consultez le dossier

]]>
Grande cultureCreuse
news-99507Mon, 12 Jul 2021 17:54:15 +0200Changement climatiquehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/changement-climatique-2/150 cartes du Massif central, au pixel 500 m à consulter librementLes cartes climatiques et agro-climatiques AP3C

 

La collaboration entre expertise climatique et géographique a permis au projet de produire 150 cartes du Massif central au pixel 500 m, représentant la majorité des indicateurs climatiques et agro-climatiques.

Vous pourrez consulter les cartes climatiques et agro-climatiques directement sur le site du SIDAM en cliquantici.

 

Pour toute information sur ces cartes, vous pouvez contacter votre conseiller de secteur.

]]>
Creuse
news-97865Wed, 09 Jun 2021 09:55:08 +0200Le bon « diagnostic carbone »https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-bon-diagnostic-carbone/Éleveurs bovins, partez gagnant en réduisant votre empreinte carbone !Installé depuis moins de 5 ans, vous pouvez bénéficier du bon « diagnostic carbone ».

Ce dispositif, mis en place dans le cadre du plan de relance, est une opportunité pour connaitre l’empreinte carbone de votre exploitation et identifier des leviers d’amélioration. Il a pour objectif de vous accompagner dans l’adaptation au changement climatique.

L’accompagnement comprend :

  • La réalisation d’un diagnostic carbone : quelle est votre empreinte carbone ? Quelles sont vos sources d’émission et de stockage du carbone ? Quelles pistes d’amélioration existent ?
  • La réalisation d’un diagnostic de vulnérabilité face au changement climatique : quels sont les atouts et les faiblesses de votre exploitation ?
  • La réalisation d’un plan d’action avec un appui pour la mise en place de leviers permettant d’améliorer son empreinte carbone et la mesure de leurs incidences économiques
  • La possibilité d’avoir un conseil agro pédologique avec analyse de sol

L’ensemble de l’opération est financé à hauteur de 90% par le plan France Relance.

Ainsi, la prestation de base vous revient à 157.5 € HT ou 192.5 € HT avec le conseil agro pédologique.

Disponible dès à présent pour les systèmes en bovin allaitant et bovin lait, le dispositif devrait être proposé fin 2021-début 2022 pour les systèmes ovins et grandes cultures.

Pour plus d’informations, contactez Natacha LAGOUTTE au service élevage : 05 55 61 50 35

 

]]>
Bovin viandeCreuse
news-95823Wed, 05 May 2021 16:14:49 +0200Traque à l'innovationhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/traque-a-linnovation-1/Les Chambres d'Agriculture de la région Nouvelle-Aquitaine mettent en lumière les capacités innovantes des agriculteurs et engagent une traque à l'innovation !

Si vous avez imaginé, développé ou mis en place une solution innovante dans votre exploitation - pour faire face à une difficulté, pour lancer un projet ou une filière, pour faciliter votre organisation... - nous souhaiterions pouvoir vous rencontrer pour la découvrir.

Il peut s'agir de matériels, d'itinéraires, d'organisation, de diversification.... 


Notre objectif ?

  • comprendre votre démarche
  • déterminer si vous avez besoin d'un appui de notre part (conseil, expérimentation, mise en relation, appui au montage de dossiers, appui à la commercialisation...)
  • savoir si vous souhaitez en parler ou échanger avec d'autres interlocuteurs.

 

Contactez Bruno SIMON, responsable du pôle territoire à la Chambre d'Agriculture de la Creuse : 06 60 57 36 70

]]>
Creuse
news-95295Tue, 27 Apr 2021 15:45:15 +0200Point accueil diversificationhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/point-accueil-diversification/La Chambre d’Agriculture de la Creuse a mis en place un Point Accueil Diversification pour vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet, de la réflexion à la mise en place et jusqu’au développement de l’atelier.Vous réfléchissez à diversifier votre activité ?

Un conseiller du Point Accueil Diversification vous accueillera pour vous aider à orienter votre projet.

Vous avez déjà une idée de projet de diversification ?

Au Point Accueil Diversification vous pourrez :

• Mesurer la faisabilité technique, économique et sociale de votre projet : fonctionnement de l’atelier, viabilité du projet, recherche de financement.

• Estimer le potentiel de vente, cibler les stratégies et les circuits de vente.

• Constituer le dossier financier de demandes d’aides.

Vous avez déjà entrepris les premières démarches ?

Au Point Accueil Diversification, on vous accompagne pour :

• Vos démarches sanitaires : dossier d’agrément, plan de maîtrise, appui technique.

• Le suivi de votre atelier de diversification : accompagnement technique, réglementaire, commercial et économique.

• L’agrément «Bienvenue à la Ferme au Pays Creusois».

• Le développement de vos débouchés en restauration collective.


En 2020 :

Au Point Accueil Diversification, en 2020, 58 porteurs de projets ont été accompagnés.

 


Vous êtes intéressé ?

Pour obtenir plus d’informations, contactez dès à présent votre Point Accueil Diversification.

 

Chambre d’Agriculture de la Creuse - Point Accueil Diversification - Maison de l’Economie

8, avenue d’Auvergne - CS 60089 - 23011 GUERET Cedex

05 19 37 00 77 - diversification@creuse.chambagri.fr

 

]]>
Creuse
news-95294Tue, 27 Apr 2021 15:37:57 +0200PCAE : Cultures maraîchères, petits fruits, ...https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pcae-cultures-maraicheres-petits-fruits/Vous avez la possibilité de demander une aide aux investissements en culture maraîchère, petits fruits, horticulture et arboriculture fermière avec le PCAE : Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles.Les enjeux du dispositif d’aide :
  • L’amélioration de la compétitivité des exploitations et la diminution de la pénibilité du travail.
  • Le développement des productions régionales.
  • L’amélioration de la protection des cultures contre les aléas climatiques.
  • L’allongement du calendrier de production.

Cet appel à projets inclut également les plantes médicinales, la myciculture et l’arboriculture.

 Conditions générales :

  • Taux de base 35% + 5% plan de relance + 10% si JA ou NI
  • Plancher d’investissement : 3 000 € HT
  • Plafond d’investissement : 40 000 € HT

 Cette opération s’adresse aux demandeurs réunissant les deux conditions suivantes :

  • Avoir une activité agricole (principale ou cotisants solidaires)
  • Etre engagé dans la transition agricole : Agriculture Biologique (AB) ou certification Haute Valeur Environnementale de niveau 3 (HVE)

Dépenses éligibles :

  • Les investissements matériels exclusivement liés au projet, en lien avec les enjeux de l’opération.
  • La location de matériel et les matériaux liés aux travaux d’auto-construction en lien direct avec le projet.
  • Les investissements d’occasion peuvent être pris en compte dès la demande de subvention à la condition notamment que le matériel soit de seconde main et pas plus et qu’il n’ait pas bénéficié d’une aide nationale ou communautaire.

 

La fin de dépôt des dossiers complet est le 20 juillet 2021.


Pour connaître les dépenses éligibles, et toutes autres informations vous pouvez contacter Estelle AUBRUN – Conseillère en diversification sur la production végétale à la Chambre d’Agriculture de la Creuse au 05 19 37 00 73 ou 06 60 56 76 79 – estelle.aubrun@creuse.chambagri.fr

]]>
Creuse
news-95281Tue, 27 Apr 2021 14:51:50 +0200PCAE : Modernisation des élevageshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pcae-modernisation-des-elevages/Dispositif ouvert du 31 mars 2021 au 30 septembre 2021 avec 2 périodes de dépôt : fin de la première période 30 juin 2021

Il concerne les élevages de volailles maigres, bovins, ovins, caprins, porcins, équins, asins, cunicole, helicicole et apicole.   

Les ateliers de palmipèdes ne sont pas éligibles à ce dispositif d’aides PCAE-PME, un programme sur cette filière sera accessible très prochainement. 

Ce programme s’adresse aux éleveurs qui souhaitent investir pour améliorer la compétitivité de leur exploitation et répondre aux exigences sanitaires et environnementales.

Ce dispositif unique a fusionné les aides PACTE bien-être animal/biosécurité (plan de relance) dans le PCAE.

Il est financé par la Région Nouvelle Aquitaine, l'Etat, le Conseil départemental, l'Europe, l'Agence de l'Eau et des crédits du plan du relance. 

 

Consultez la brochure ci-dessous :

]]>
Creuse
news-94281Tue, 06 Apr 2021 12:13:33 +0200Avril 2021 : Nouvelle attestation de circulationhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/avril-2021-nouvelle-attestation-de-circulation/Suite aux dernières mesures gouvernementales, une nouvelle attestation de déplacement pour les professionnels agricoles creusois est en ligne.> Téléchargez l'attestation]]>Creusenews-94083Wed, 31 Mar 2021 09:30:58 +02002021 : une année de transition pour les MAEChttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/2021-une-annee-de-transition-pour-les-maec/Cette année, les contrats MAEC souscrits en 2016 arrivent à échéance ainsi que les contrats 2015 qui ont déjà été prolongés d’un an.2021,  constitue la première année de la période de transition de la programmation 2021-2027.

Le règlement de transition consiste à prolonger la PAC 2014-2020 et ses règles pendant 2 ans, soit jusqu’à fin 2022.


Cette année, les contrats MAEC souscrits en 2016 arrivent à échéance ainsi que les contrats 2015 qui ont déjà été prolongés d’un an.


Contrairement à 2020, il n’y aura pas de prolongation de contrats mais la réalisation de nouveaux contrats d’une durée de 1 an ou 5 ans en fonction des MAEC mobilisables et de l’historique de contractualisation sur l’exploitation.

MAEC TERRITORIALISEES :
Des MAEC territorialisées sont mobilisables sur certains bassins versant à enjeux eau, en zone NATURA 2000 ou par rapport à des enjeux  liés à la préservation de la Biodiversité.
Sont concernées par ces MAEC :
•    Les exploitations déjà engagées en MAEC et dont leurs contrats arrivent à échéance
•    Des exploitations non engagées à ce jour pourraient bénéficier de MAEC sur certaines sur les bassins versant de la Sedelle/Brézentine et de Creuse Aval.

MAEC SYSTEME :
La MAEC système finition des bovins viande en autonomie alimentaire dans les zones herbagères est également mobilisable sur :
•    1 an en Maintien pour des exploitations déjà engagées ou pour des exploitations non engagées et commercialisant plus de 80% de leurs animaux en boucherie.
•    5 ans en Evolution pour des exploitations qui n’ont jamais été engagées et qui souhaitant développer la finition des animaux.
Elle est ouverte à l’ensemble des producteurs du département  sous respect du cahier des charges.


Pour savoir si votre exploitation est dans une zone éligible aux MAEC territoriales ou si vous remplissez les conditions d’entrée dans la MAEC finition contacter votre conseiller territorial dans les antennes de la Chambre d’Agriculture.             

]]>
EnvironnementCreuse
news-94067Tue, 30 Mar 2021 16:49:20 +0200L'ABC DU SURSEMIShttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/labc-du-sursemis/ANNULEEn raison des conditions sanitaires actuelles la journée de démonstration est annulée

 

 

 

 

Innov'Action : Le rendez-vous des agriculteurs qui innovent !
Innov'Action est un événement annuel organisé par les Chambres d'agriculture pour découvrir les innovations des agriculteurs autour de la triple performance sociale, économique et environnementale.
A l’occasion de portes ouvertes, des agriculteurs présentent leurs pratiques innovantes à d'autres agriculteurs directement sur leur exploitation.

FAVORISER LE TRANSFERT DE PRATIQUES INNOVANTES
Le défi de l’agriculture et des agriculteurs français aujourd’hui est de concilier des entreprises agricoles compétitives et des systèmes de production à faible impact sur l’environnement.
Pour y arriver, l’innovation est primordiale. Si l’innovation est souvent issue de la recherche expérimentale, elle existe aussi sur le terrain au sein des exploitations.

DES AGRICULTEURS PARLENT AUX AGRICULTEURS
Les portes-ouvertes Innov’Action donnent la parole aux agriculteurs innovants chez eux, sur leur exploitation, terrain de l’innovation.
Sur chacune des portes ouvertes, le visiteur trouvera :
•    des innovations réalistes et faisables portées par des agriculteurs
•    des présentations et démonstrations faites par les agriculteurs eux-mêmes
•    une évaluation des innovations à travers l’expertise Chambres d’agriculture


Prochaine porte-ouverte dans le cadre d’Innov’Action
 

L’ABC du Sursemis


Au regard des conditions climatiques qui engendrent des problématiques croissantes avec des prairies de plus en plus impactées par les sécheresses, ces dernières souffrent, se dégradent, voire disparaissent. En Creuse, le relief du terrain étant vallonné et difficilement mécanisable comment remettre en état ces prairies en minimisant les frais de mécanisation ?
C’est pour répondre à cette problématique que la Chambre d’Agriculture de la Creuse vous invite à la prochaine à la prochaine journée Innov’Action qui aura lieu le :

Jeudi 8 avril 2021 à 13h30 chez Jean-François MORBRUN
à Neuvialle (23700 Le Compas)

Objectifs de la démo : Réalisation de sursemis de prairie avec plusieurs machines dans le but de comparer les résultats sur les 3 prochaines campagnes.


Contact, informations : Stéphane GRAND, Conseiller machinisme au 07 84 94 19 51

 

]]>
InnovactionCreuse
news-93706Tue, 23 Mar 2021 18:04:59 +0100Fermeture de la Chambre d'Agriculture le 25 marshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fermeture-de-la-chambre-dagriculture-le-25-mars/La Chambre d’agriculture de la Creuse gardera ses portes closes le 25 mars prochainCreusenews-92896Mon, 08 Mar 2021 13:41:43 +0100Plan de relance : une aide pour le Renouvellement forestierhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-relance-une-aide-pour-le-renouvellement-forestier/La Chambre d’agriculture accompagne les propriétaires forestiers qui souhaitent émarger à la mesure "Renouvellement forestier"Aider la forêt à s’adapter au changement climatique pour mieux l’atténuer

Le Plan de Relance annoncé par le gouvernement le 3 septembre 2020 comporte une mesure forestière visant à «Aider la forêt à s'adapter au changement climatique pour mieux l'atténuer», dont l’un des objectifs principaux est d’accompagner les investissements forestiers pour le renouvellement des forêts.

Cette mesure vise, en particulier, à aider financièrement les propriétaires forestiers, publics et privés,à renouveler leurs forêts et garantir la résilience des écosystèmes forestiers dans le contexte du changement climatique. L'objectif est d'améliorer, adapter, régénérer ou reconstituer 45 000 hectares, avec environ 50 millions d'arbres à partir des trois volets d'action que compte le dispositif :

  • la reconstitution de peuplements forestiers sinistrés déjà affectés par des dépérissements (exs : encre du châtaignier, chalarose du Frêne, scolyte sur résineux…),
  • l’adaptation de peuplements forestiers vulnérables face au changement climatique,
  • la conversion ou la transformation de peuplements forestiers pauvres, pour améliorer leur contribution à l’atténuation au changement climatique.

 

 

> Consultez la fiche d'instruction technique qui définit les conditions de mise en œuvre de ces trois volets.

 

Plus d'information sur le site de la DRAAF Nouvelle-Aquitaine :https://draaf.nouvelle-aquitaine.agriculture.gouv.fr/Renouvellement-forestier

 

Contact : Pierre BEUZE, Conseiller forestier - 05 19 37 00 30

]]>
Bois-forêt-bocage et paysageCreuse
news-92462Thu, 25 Feb 2021 15:35:22 +0100Des aides pour la transformation fermièrehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-aides-pour-la-transformation-fermiere/Il existe des aides de la région Nouvelle Aquitaine pour la transformation fermière avec le PCAE : Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles Pourquoi ce dispositif d’aides ?

L’Objectif est de :

  • Créer de la valeur ajoutée au bénéfice des agriculteurs,
  • Développer des approvisionnements locaux de qualité dans les différents marchés,
  • Développer les circuits de proximité,
  • Relocaliser l’économie alimentaire dans une approche territoriale
  • Accompagner dans la transition environnementale les exploitations agricoles de Nouvelle Aquitaine.

 

Qui peut bénéficier de ce dispositif ? 

Les financements publics accompagnant cette opération s’adressent aux demandeurs réunissant les deux conditions suivantes :

  • Condition 1 : activité agricole (principale ou cotisants solidaires)
  • Condition 2 : engagement dans la transition agricole : Agriculture Biologique (AB) ou certification Haute Valeur Environnementale de niveau 3 (HVE)

 

Conditions générales d’intervention du Conseil régional :

  • Taux de base : 40%
  • Plancher des dépenses éligibles : 5 000 € HT

Pour connaître les dépenses éligibles, et toutes autres informations vous pouvez contacter Valérie Moreau – Conseillère Spécialisée en diversification sur la production animale à la Chambre d’Agriculture de la Creuse au 05 19 37 00 32 ou 07 71 07 31 88 – valerie.moreau@creuse.chambagri.fr

]]>
DiversificationCreuse
news-92422Thu, 25 Feb 2021 10:31:56 +0100Certification HVE : quelles opportunités ?https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/certification-hve-quelles-opportunites/La HVE est le troisième et dernier niveau d’une certification des exploitations agricoles engagées dans des pratiques respectueuses de l’environnement. La certification Haute Valeur Environnementale est issue du Grenelle de l’Environnement lancé en 2012.

Cette certification est une démarche volontaire qui est accessible à toutes les filières animales ou végétales. Elle est assurée par des organismes indépendants agréés par le Ministère de l’Agriculture, la certification HVE est une certification qui a une durée de 3 ans  renouvelable.

La certification HVE s’appuie sur 4 thèmes : la biodiversité, les pratiques phytosanitaires, la gestion de la fertilisation et la gestion des ressources en eau pour l’irrigation.

Actuellement en France, il existe 8.218 exploitations certifiées. Pour la région Nouvelle Aquitaine, 2.488 exploitations sont entrées dans cette démarche environnementale, principalement représentées par des exploitations viticoles.

Les filières d’élevage représentent seulement 3% des exploitations certifiées sur le territoire national.

Lorsque l’exploitation est certifiée HVE, elle peut apposer le logo sur les produits issus de son exploitation. Les produits doivent contenir au moins 95% de matières premières agricoles issues d’exploitations HVE.

HVE.jpg

Les intérêts de la certification HVE

La présence du logo permet :

  • aux consommateurs d'identifier les produits dont les matières premières agricoles sont issues d'exploitations utilisant des pratiques particulièrement respectueuses de l'environnement.
  • à l'agriculteur de voir ses efforts valorisés économiquement.

 

Cette certification, permet également aux agriculteurs d’obtenir quelques avantages.

  • Ainsi, dans la cadre de l’installation, elle permet d’activer une majoration de la DJA (+15% du montant de la DJA de base).
  • D’autre part, la certification permet d’accéder à certains appels à projet du PCAE comme « Transformation et commercialisation à la ferme » et « Agroforesterie ».
  • Dans l’appel à projet PCAE Modernisation des Elevages, la certification HVE permet d’acquérir des points dans les critères environnementaux ce qui peut aider les exploitations à être classées comme ultra prioritaires.
  • Depuis peu, la loi de finance permet aux exploitants de bénéficier d’un crédit d’impôt de 2.500 € pour une année, ce crédit d’impôt s’appliquera pour des certifications réalisées en 2021 ou 2022.
  • Cette certification, permet aux exploitations d’être exemptées du Conseil Stratégique Phytosanitaire mis en place depuis le 1er janvier 2021.

 

La certification HVE reste à développer dans notre département, pour plus d’informations vous pouvez contacter Delphine CARDINAUD au 05 55 61 50 28.

]]>
Creuse
news-91550Fri, 05 Feb 2021 17:16:33 +0100 Reliquats azotés : Comment mieux gérer ses apports sur céréaleshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reliquats-azotes-comment-mieux-gerer-ses-apports-sur-cereales/Comme chaque année, vos antennes Chambre d’agriculture Creuse débutent une campagne de prélèvements de reliquats d’azote.Les analyses effectuées permettent d’estimer la quantité d’azote présente dans le sol qui varie fortement d’une année à l’autre et d’une parcelle à l’autre.

Cette quantité dépend notamment des excédents restants dans le sol après la culture précédente, de l’importance de la minéralisation et surtout du lessivage de l’azote, qui pourrait être important cette année avec les fortes précipitations d’hiver.

Ces résultats sont indispensables pour ajuster vos deuxième et troisième apports d’azote selon vos parcelles et céréales, évitant ainsi un sous dosage ou un sur dosage.

Afin de ne pas fausser les résultats, il est indispensable de faire les prélèvements avant le premier apport. Il est donc préférable de vous faire connaître auprès de vos conseillers agricoles.

Christophe LAVILLE - Conseiller Agronomie - 05 19 37 00 31
christophe.laville@creuse.chambagri.fr

]]>
Creuse
news-90723Mon, 18 Jan 2021 17:10:29 +0100Nouvelle attestation de circulation 19hhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouvelle-attestation-de-circulation-19h/Depuis le 19 mars 2021, le couvre-feu national a été repoussé à 19h. Retrouvez la nouvelle attestation vous permettant de vous déplacer pour des besoins professionnels après cet horaire.> Attestation à télécharger]]>Creusenews-89660Mon, 04 Jan 2021 15:25:04 +0100Abreuvement des animauxhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/abreuvement-des-animaux/La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de venir en aide aux éleveurs situés sur des territoires touchés par des restrictions de l’usage de l’eau au cours des 3 dernières années, en soutenant des investissements permettant d’assurer l’autonomie en eau pour l’abreuvement des animaux au pâturage et dans les bâtiments.Ce dispositif est ouvert à tous les éleveurs d’herbivores du département, il permet de financer les travaux et les équipements nécessaires pour capter l’eau et assurer sa distribution dans les parcelles ou les bâtiments (captage source, forage, système de pompage, réseau de distribution, station de traitement,…).

Le taux d’aide est fixé à 40% avec un plancher d’investissement de 3.000€ HT et un maximum d’investissement finançable fixé à 20.000€ HT par exploitation.

Pour en savoir plus, contactez Ludivine DUTEILH à la Chambre d’Agriculture au : 07 71 07 73 95 ou consultez la notice du conseil régional en cliquant ici.

 

]]>
Creuse
news-88978Wed, 09 Dec 2020 16:29:36 +0100plan de relancehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-relance-7/Le Premier ministre a présenté le jeudi 3 septembre le plan « France Relance », une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. 100 milliards d'euros sont consacrés à ce plan de relance, dont 1,2 milliard pour le volet agricole.Les mesures du volet « Transition agricole, alimentation et forêt », pour un montant de 1,2 milliard d'euros, visent 3 objectifs :
  • renforcer la souveraineté alimentaire ;
  • accélérer la transition agroécologique pour donner accès à tous les Français à une alimentation saine, durable et locale ;
  • adapter l'agriculture et la forêt au changement climatique.

 

Il est possible de financer différents équipements matériels par l’intermédiaire de ce plan à partir des 3 grands axes suivants :

  • Aides aux investissements dans des matériels pour réduire/optimiser l’utilisation des produits phytosanitaires et fertilisants (organiques et minéraux)
  • Aides aux investissements pour la protection contre les aléas climatiques (gel, grêle, sécheresse)
  • Le Plan Protéines végétales, qui permet également de financer des semences de légumineuses

Les demandes se font uniquement sur le site FranceAgrimer en télé procédure, elles seront ouvertes à partir du 4 janvier 2021, sauf pour le plan protéine végétal qui sera ouvert à partir du 11 janvier.

Une exploitation ou une entreprise n’a le droit de déposer qu’une seule et unique demande par plan. Par contre le dossier de demande peut comporter plusieurs équipements. Il est donc important de réfléchir à un plan d’investissement pour les 2 prochaines années.

Les dossiers seront traités dans l’ordre d’arrivée, il est donc important de se positionner rapidement.

Les devis doivent être détaillés et chiffrés non signés avec un intitulé explicite pour identifier le matériel par rapport à la liste de l’appel à projet.

Pour connaitre la liste des équipements financés par axes consultez les liens suivants* :

 

Pour tout renseignement supplémentaire contactez Stéphane GRAND, votre conseiller machinisme, à la Chambre d’Agriculture de la Creuse au : 07 84 94 19 51

* Listes complètes sur : agriculture.gouv.fr

]]>
Creuse
news-88542Wed, 02 Dec 2020 15:39:58 +0100 Recensement agricole du 1er octobre 2020 au 30 avril 2021https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/recensement-agricole-du-1er-octobre-2020-au-30-avril-2021-2/Près de 500 000 exploitations recensées pour dresser le portrait de l’agriculture française.L’édition 2020 du recensement agricole de toutes les exploitations de France métropolitaine et des départements d’outre-mer aura lieu entre octobre 2020 et avril 2021.

Organisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le recensement agricole permet de guider les politiques publiques et d’alimenter des travaux de recherche en donnant une image précise de l’agriculture d’aujourd’hui.

Tous les exploitants agricoles sont invités à y participer, sur l’ensemble du territoire, en France métropolitaine comme dans les départements d’Outre-mer.

Cette année et pour la première fois, la collecte des informations se fera en ligne pour 85 % des exploitants. Pour tous les autres, des enquêteurs recueilleront directement les données en se déplaçant à leur domicile, ainsi, près de 12 000 exploitations de la Nouvelle-Aquitaine seront enquêtées.

Comme l'a indiqué le Ministre de l'Agriculture, Julien de Normandie :  " Un tel recensement est indispensable pour relever les défis qui nous attendent. Nous avons besoin de recueillir des données précises pour observer les mutations des systèmes agricoles français, mesurer l’importance de notre agriculture au sein de l’union européenne et déployer toutes les mesures nécessaires pour préparer l’agriculture de demain. "

> Plus d'infos sur le recensement agricole 

]]>
Creuse
news-87418Thu, 05 Nov 2020 11:08:09 +0100le groupe DEPHY recrute ! https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-groupe-dephy-recrute/Vous êtes motivé pour travailler sur la réduction des produits phytosanitaires et échanger avec d’autres agriculteurs ? Rejoignez le groupe DEPHY de la Creuse !La Chambre d’Agriculture de la Creuse accompagne un Groupe DEPHY, depuis 2011.

L’objectif de ce groupe est de limiter l’utilisation des produits phytosanitaires tout en conservant l’autonomie fourragère des exploitations.

Après plusieurs années de travail, les agriculteurs du groupe ont acquis une certaine expérience sur différents leviers agronomiques (comme les mélanges variétaux, les méteils ou l’optimisation des rotations) leur permettant de réduire leur consommation de produits phytosanitaires.

Pour continuer sur cette dynamique, le groupe travaille en ce moment sur :

  • Les solutions de biocontrôle / biostimulants
  • Les semis sous couvert
  • La préparation à un « système 0 glyphosate »
  • L’adaptation du système au changement climatique

Pour ce faire, des essais sont mis en place et les agriculteurs du groupe se réunissent plusieurs fois par an pour partager leurs expériences et échanger entre eux.

Chaque exploitant est suivi individuellement par l’animateur du groupe pour faire le point régulièrement sur son exploitation et être accompagné dans ses projets et ses objectifs.

Le travail de groupe et les échanges sont bénéfiques aux agriculteurs qui avancent tous dans un même objectif.


Le Groupe DEPHY de la Creuse recrute pour début 2021 !

Rejoignez-nous pour relever ce DEPHY ensemble !

Contactez Benoît THIRET, animateur de ce groupe, au 06 60 57 18 46.

]]>
EcophytoCreuse
news-87350Wed, 04 Nov 2020 09:30:25 +0100Déplacement des propriétaires forestiershttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/deplacement-des-proprietaires-forestiers/Les propriétaires forestiers peuvent invoquer plusieurs exceptions à l’interdiction de déplacement pour se rendre sur leurs parcelles boisées.Le Premier Ministre a prescrit de nouvelles mesures générales par décret en date du 29 octobre 2020, dont l’interdiction de tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence, sauf exceptions.

 

Néanmoins, les propriétaires forestiers peuvent invoquer plusieurs exceptions à l’interdiction de déplacement pour se rendre sur leurs parcelles boisées.

A l’image du dispositif retenu lors du premier confinement, sont autorisés les déplacements à destination ou en provenance du lieu d’exercice d’une activité professionnelle et les déplacements professionnels ne pouvant être différés : l’activité sylvicole réalisée par un propriétaire forestier (plantations, entretiens…) est en effet considérée comme une activité professionnelle, à l’exception de toute autre activité de loisirs s’exerçant dans les bois et forêts.

Les personnes souhaitant se déplacer pour ce motif doivent alors se munir, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d’une attestation établie sur ce modèle (1ère case à cocher).

Au-delà de ce document, il est recommandé de se munir de tout document pouvant justifier du fait que le déplacement est lié à l’exercice d’une activité professionnelle. Il peut s’agir, par exemple, de l’avis de situation au répertoire SIRENE, faisant état de l’activité sylvicole ou, pour les sociétés, de l’extrait K-bis qui mentionne l’identité des dirigeants, ainsi que de tout document justifiant de la propriété des bois et forêts.

Sont également autorisés les déplacements relevant plutôt de la satisfaction de besoins domestiques « pour la taille des forêts, le bûcheronnage, l’affouage ou aller chercher du bois ou de la biomasse », en cochant la case « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité ».

Les personnes souhaitant se déplacer pour ce second motif doivent se munir, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d’une attestation établie sur ce modèle (2ème case à cocher).

]]>
Creuse
news-87250Mon, 02 Nov 2020 16:36:25 +0100COVID - RECONFINEMENThttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-reconfinement/La Chambre d’Agriculture de la Creuse reste ouverte au public et poursuit son activitéSuite aux annonces gouvernementales, la Chambre d'agriculture de la Creuse vous informe que le siège à Guéret et les antennes territoriales restent ouverts au public.


Nos services et nos conseillers continuent leur accompagnement au quotidien auprès des agriculteurs, des collectivités et des propriétaires forestiers, y compris les rendez-vous individuels et réunions/formations collectives, qui ne peuvent pas être réalisés à distance.


Le maintien de ces activités est toutefois possible dans la mesure où le lieu d’accueil permet de garder les distances physiques et bien sûr sous condition stricte d'observation des règles de sécurité et gestes barrières en vigueur.

Pour toute information, contactez votre Conseiller de secteur.

]]>
Creuse
news-87159Fri, 30 Oct 2020 11:32:22 +0100COVID - DEPLACEMENTShttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-deplacements/Depuis le 30 octobre, minuit, la France est à nouveau reconfinée.Bien que le reconfinement soit assoupli, il faut que les exploitants agricoles et les salariés agricoles se munissent d'une attestation lors des déplacements.

 

Pour en savoir plus...

]]>
Creuse
news-85990Thu, 08 Oct 2020 16:08:43 +0200Des formations à suivre ! https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-formations-a-suivre/La formation : un outil au service du développement de mon exploitationFERTILISATION : 1 jour

Niveau 1 : Analyser mon sol pour améliorer son potentiel.

Niveau 2 : Observer et connaître son sol pour optimiser son potentiel.

 

ECHOGRAPHIE BOVINE / PORCINE 

Réalisation d’échographies et interprétation des images. Option possible : anatomie de l’appareil reproducteur, maîtrise des cycles de reproduction, insémination.

 

INFORMATIQUE / INTERNET / SMARTPHONE : 1 jour

 

CERTIPHYTO : 1 jour

En 2010 l’évolution de la règlementation a vu naître le Certiphyto. La validité des premiers certificats était de 10 ans et ils arrivent à échéance.

Si vous n’avez pas communiqué la date de fin de validité de votre Certiphyto à votre GDA, pensez-y pour ne pas louper le renouvellement !

Pour plus de renseignements vous pouvez contacter Philippe DUCOURTHIAL au : 07 60 57 51 60

 

*********************************

Ces formations sont financées par VIVEA, le fond d’assurance formation pour les non-salariés du secteur agricole (chefs d’exploitation ou d’entreprise, conjoints collaborateurs et aide familiaux).

Dès à présent et pour répondre aux besoins, la Chambre d’Agriculture est en mesure d’accepter des publics non éligibles VIVEA sous des conditions tarifaires spécifiques selon les formations.

*********************************

Pour plus d’informations et/ou inscription vous pouvez joindre Alice GUILLON au service formation de la Chambre d’Agriculture au 07 71 07 54 86.

 

]]>
Creuse
news-85903Wed, 07 Oct 2020 18:25:43 +0200Des aides pour réduire l'utilisation des produits phytohttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-aides-pour-reduire-lutilisation-des-produits-phyto/Un dispositif d’aide aux investissements pour l’acquisition de certains matériels permettant de réduire significativement la dérive et/ou la dose de pulvérisation de produits phytosanitaire, a été mis en place par FranceAgriMer.Cette aide est destinée à accompagner les achats de matériels d’application de produits phytosanitaires les plus performants ainsi que de certains équipements alternatifs à l’utilisation de ces produits.

La demande en ligne s’effectue directement sur le site FranceAgriMer (www.franceagrimer.fr). Celle-ci doit être effectuée avant le 31 Décembre 2020. Les dossiers seront traités dans l’ordre d’arrivée, ils doivent contenir les devis détaillés et chiffrés des investissements avec un intitulé explicite permettant d’identifier le matériel par rapport à celui listé. La réception d’un courriel avec accusé de réception aura la valeur d’autorisation d’achat. L’investissement devra être réalisé 12 mois maximum après l’autorisation d’achat.

Sont éligibles les personnes physiques exerçant une activité agricole, les GAEC, EARL, SCEA et les CUMA. Le taux d’aide est de 30% du coût H.T. pour toutes les exploitations et peut atteindre 40% pour les Jeunes Agriculteurs et les CUMA. Le coût des investissements doit être compris entre 500 et 40 000€ H.T. Une seule demande doit être effectuée par entreprise.

Les investissements éligibles pour cette aide sont :

  • Les buses permettant de réduire la dérive (liste prédéfinie)
  • Les rampes à assistance d’air
  • Certains équipements de substitution à l’usage de produits phytosanitaires identifiés. Exemples : Bineuse a dents ; Guidage RTK ; caméra ; capteur optique ; herse étrille ; houe rotative ; Rouleaux destructeur ; semoir pneumatique ou mécanique sur déchaumeurs…

Le matériel d’occasion ainsi que la main d’œuvre ne sont pas éligibles.

Pour tous renseignements complémentaires, contactez Stéphane Grand, Conseiller Machinisme à la Chambre d'Agriculture au : 07 84 94 19 51

]]>
Agro-équipementCreuse
news-85751Mon, 05 Oct 2020 15:22:22 +0200Analyses des fourrages, du nouveau pour 2020 !https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/analyses-des-fourrages-du-nouveau-pour-2020/Cette année, le maïs ensilage « sorti ensileuse » pourra être analysé ce qui évite d’avoir à attendre l’ouverture des silos pour en connaître la valeur alimentaire.La Chambre d’agriculture de la Creuse travaille en partenariat avec son homologue de l’Indre qui dispose d’un analyseur de fourrages par méthode infrarouge.

Cette année, le maïs ensilage « sorti ensileuse » pourra être analysé ce qui évite d’avoir à attendre l’ouverture des silos pour en connaître la valeur alimentaire. L’autre bonne nouvelle concerne les méteils récoltés immatures qui pourront être analysés (prise d’échantillon au silo ou en botte enrubannée avec un minimum de 3 semaines de fermentation).

Afin de promouvoir et de favoriser auprès des éleveurs l’analyse de leurs fourrages, le coût est répercuté à prix coutant soit 19,50 € HT par analyse.

Deux journées de collecte d’échantillons, mi octobre et début décembre sont déjà programmées dans chaque antenne de la Chambre d’Agriculture.

Les éleveurs peuvent aussi confier leurs échantillons aux agents de la Chambre d’Agriculture lors de visites et de rendez-vous.


Planning des permanences :

Chambon Sur Voueize
16/10/2020Chambon9h/12h et 14h/16h
19/10/2020Boussac matin9h/12h
19/10/2020Lourdoueix St pierre après midi (mairie)14h/16h
04/12/2020Chambon9h/12h et 14h/16h
07/12/2020Boussac matin9h/12h
07/12/2020Lourdoueix St pierre après midi (mairie)14h/16h
La Souterraine
19/10/2020Bourganeuf9h/12h et 14h/16h
19/10/2020La Souterraine9h/12h et 14h/16h
07/12/2020La Souterraine9h/12h et 14h/16h
08/12/2020Bourganeuf9h/12h et 14h/16h
Aubusson
19/10/20209h/12h et 14h/16h
08/12/20209h/12h et 14h/16h
Auzances
19/10/20209h/12h
07/12/20209h/12h
Guéret Ahun
16/10/2020Ahun9h/12h et 14h/16h
19/10/2020Guéret9h/12h et 14h/16h
07/12/2020Ahun9h/12h et 14h/16h
08/12/2020Guéret9h/12h et 14h/16h

Conseils pour l’échantillonnage :

  1. dans une balle ronde : éviter la couche extérieure, prendre minimum 3 poignées quand la balle est déroulée,
  2. dans un tas d’ensilage, prendre plusieurs poignées sur plusieurs niveaux du front d’attaque.
  3. mettre le fourrage dans un sac plastique type congélation
  4. étiqueter en agrafant à l’extérieur du sac

pour les ensilages et les enrubannages, garder au frais en évitant une exposition en pleine lumière et les congeler dès que possible.


Les fourrages « analysables » par la méthode AGRINIR (CA 36) :

  •  foin, ensilage d’herbe de méteil, ensilage de maïs (en vert et fermenté), enrubannage d’herbe et de méteil

 

Les fourrages « non analysables » :

  •  fourrage vert (sauf maïs), sorgho, ration complète

Contact, informations : Hervé FEUGERE, Conseiller Fourrages - 05 55 61 50 06

]]>
Creuse
news-85159Fri, 25 Sep 2020 09:32:19 +0200Annulation journée Ecorobotixhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/annulation-journee-ecorobotix/ANNU

En raison des dernières mesures prises pour le Covid entre la Suisse et la France, la société Ecorobotix ne peut pas se déplacer chez nous.

Nous sommes donc dans la contrainte d'annuler cette journée de démonstration.

]]>
Creuse
news-83679Mon, 24 Aug 2020 10:21:33 +0200Nouvelles mesures économiques de la MSAhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouvelles-mesures-economiques-de-la-msa/Crise sanitaire : la MSA continue à se mobiliser pour accompagner les exploitants et employeurs agricoles en leur proposant plusieurs mesures de soutien.Pour les exploitants : possibilité d’un allégement de cotisations
Après quatre mois de suspension, les prélèvements des cotisations ont repris depuis le mois de juillet. Les exploitants qui font face à des difficultés financières peuvent bénéficier de l’une des deux mesures suivantes (non cumulables) :
  • Une réduction forfaitaire de leurs cotisations et contributions sociales 2020 égale à 2 400 € ou 1800 € selon le secteur d’activité.
  • Une option dérogatoire pour l'assiette de nouvel installé pour le calcul des cotisations et contributions 2020 à titre exceptionnel.

Les exploitants et cotisants solidaires affiliés à la MSA et qui sont éligibles à ces dispositifs doivent remplir un formulaire accessible en ligne sur le site de la MSA du limousin et le retourner à leur caisse MSA au plus tard le 15 septembre.

nb : L’application de l’une de ces deux mesures pour le calcul des cotisations et contributions sociales 2020 ne préjuge pas d’éventuelles régularisations pouvant intervenir suite à une vérification des conditions permettant d’en bénéficier par les agents de contrôle de la MSA.

Pour plus d’informations sur les mesures d’accompagnement des exploitants, rendez-vous sur le site de la MSA du Limousin, rubrique : Exploitant > Covid-19 > Mesures de soutien aux entreprises


Pour les employeurs : possibilité d’exonération ou d’aide sous certaines conditions
Les entreprises rencontrant des difficultés de trésorerie dans certains secteurs particulièrement affectés par la crise sanitaire liée au Covid-19 peuvent bénéficier d’exonération et d’une aide au paiement des cotisations et contributions patronales.
Pour plus d’informations sur les mesures de soutien aux entreprises et les secteurs concernés, rendez-vous sur le site de la MSA du Limousin, rubrique : Employeur > Covid-19 > Mesures de soutien aux entreprises


Autres mesures mises en place

En raison de la crise sanitaire liée au covid-19, un certains nombres de mesures exceptionnelles ont été mises en places les pouvoirs publics ainsi que d'autres organismes. Pour plus d'informations, consultez le site de la MSA du LImousin, rubrique Employeur/Covid-19/Mesures de soutien aux entreprises/Les autres mesures mises en place

]]>
CoronavirusCreuse
news-82078Wed, 22 Jul 2020 10:17:03 +0200Les nouveaux Equipements de Protection Individuelhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-nouveaux-equipements-de-protection-individuel/Premiers exposés aux produits phyto, il est important que les agriculteurs se protègent efficacement lors de leur manipulation pour la préparation de la bouillie, les traitements et le nettoyage du pulvérisateur.]]>Organisation du travailCreusenews-81515Wed, 08 Jul 2020 10:18:54 +0200Les Marchés de Producteurs de Pays 2020 : c'est parti !https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-marches-de-producteurs-de-pays-2020-cest-parti/Certains Marchés des Producteurs de Pays organisés par la Chambre d’Agriculture et les communes participantes seront maintenus cet été. Ces rendez-vous festifs respecteront les règles sanitaires en vigueur.À partir du 21 juillet 2020, les Marchés des Producteurs de Pays (MPP) vont  de nouveau ponctuer la saison estivale en Creuse, avec une dizaine de rendez-vous sur tout le territoire.

En tant que marque des Chambres d’agriculture, les Marchés des Producteurs de Pays garantissent aux consommateurs des produits de qualité provenant directement et exclusivement des producteurs, avec en prime la convivialité et l’échange.

Même si cette année, sur certains sites, il ne sera pas possible de manger sur place en raison des exigences sanitaires, vous trouverez un éventail suffisant de produits pour organiser un barbecue ou un pique-nique entre amis ou en famille. Des plats à emporter vous seront également proposés.

 

Attention : Annulation du marché des Producteurs de Pays de Chatelus Malvaleix du 13 août, pour cause d'orage.

 

 

]]>
Creuse
news-80327Wed, 17 Jun 2020 10:05:17 +0200 Sortie de crise Covid-19 : plan de relance de l'agriculturehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/sortie-de-crise-covid-19-plan-de-relance-de-lagriculture-2/Les propositions des Chambres d’agriculture pour le redressement de l'agriculture française ont été présentées lors du conférence de presse le 3 juin 2020Lors d’une conférence de presse organisée en visio, mercredi 3 juin 2020, devant une vingtaine de journalistes (AFP, Le Figaro, Agra, Reuters, TerreNet, PleinChamp, La France agricole, le Parisien, Localtis, Réussir…), Sébastien Windsor, président des Chambres d’agriculture et Gilbert Guignand, président de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes ont présenté un plan de relance de l’agriculture avec les propositions des Chambres d’agriculture pour le redressement de l'agriculture française. 

Deux documents ont été remis à la presse, avec des propositions pour soutenir :

à court terme les secteurs les plus touchés en préconisant des solutions à l'échelle des exploitations mais aussi en matière de débouchés (via les collectivités locales notamment), ainsi qu’en matière de régulation des marchés

à moyen terme pour une reconquête de la souveraineté alimentaire et une reterritorialisation de l’agriculture

Ce document présente entre autres des pistes de réflexion sur la relocalisation de la production, des propositions pour un plan d’investissement dans le secteur agricole et le développement de l’emploi dans les métiers de l’agriculture et aussi des propositions visant à développer l’approvisionnement en produits locaux et à renforcer l’étiquetage des produits en GMS mais aussi en restauration hors domicile.

Les Chambres d’agriculture mettent aussi en avant les leviers politiques, règlementaires et financiers nécessaires pour accompagner cette ambition.

"Nous voulons accompagner et pérenniser les changements de comportements des Français", indique Sébastien Windsor en précisant que ce plan sera porté par le réseau des Chambres et décliné dans chaque région et chaque territoire. 

]]>
Creuse
news-79975Tue, 09 Jun 2020 18:02:19 +0200Fond de solidarité : un formulaire à destination des GAEChttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/fond-de-solidarite-un-formulaire-a-destination-des-gaec/Attention ! Les formulaires de demande pour mars et avril sont à remplir avant le 15 juin.Ce fonds prévoit notamment le versement d’une aide, plafonnée à 1 500 €, au titre du mois de mars et reconduite pour le mois d’avril. Bien qu’éligibles au fonds de solidarité, les agriculteurs associés en GAEC ne pouvaient déposer leurs demandes d’aides à l’ouverture du service le 31 mars dernier du fait de l’absence de SIRET/SIREN individuel pour chaque exploitant du GAEC. Compte tenu de cette spécificité, un formulaire dédié a été mis en ligne (lien ci-dessous) afin de permettre aux chefs d’exploitation associés au sein d’un GAEC de déposer, individuellement une demande au titre du fonds de solidarité, avant le 15 juin (pour les aides au titre des mois de mars et avril). Ainsi, chaque associé
du groupement peut donc prétendre à l'aide jusqu'à 1500 euros en fonction de la perte de chiffre d'affaires déclarée du GAEC, et sans préjudice du soutien complémentaire financé par les régions.

 

Le formulaire est désormais en ligne sur impots.gouv.fr.

C'est un formulaire dédié qui est accessible en direct sans passer par la messagerie personnalisée du demandeur.

Le lien est accessible ICI

 

nb :  les associés de GAEC qui disposent d'un SIRET en leur nom propre au titre de leur activité économique doivent passer par leur espace particulier et non par ce formulaire dédié.

]]>
Creuse
news-79161Thu, 14 May 2020 18:39:00 +0200Nouveaux horaires pour le point relais agroalimentaire de Pommeilhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouveaux-horaires-pour-le-point-relais-agroalimentaire-de-pommeil/Le Point Relais du Hall de Pommeil à Guéret reste ouvert les mardis tous les 15 jours à partir du 23 mai 2020 Suite à un bilan de fréquentation à l'issu de la dernière étape de déconfinement, la Chambre d'Agriculture adapte les horaires de retrait des marchandises au Hall de Pommeil à Guéret.

Ainsi seul le jour de retrait du mardi est pérennisé mais seulement tous les 15 jours, les horaires de retrait des produits eux aussi ont été modifiés.

Le retrait aura lieu de 17h à 18h.

Ce changement intervient à partir du 23 juin 2020.

La Chambre d'Agriculture fera un nouveau bilan de la fréquentation prochainement afin d'étudier la pérennisation de cette formule.

 

Voir le bon de commande des produits : cliquez ici

]]>
Creuse
news-79037Tue, 12 May 2020 21:07:17 +0200 La Plateforme masques-pme.laposte.fr accessible à la profession agricolehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-plateforme-masques-pmelapostefr-accessible-a-la-profession-agricole-2/ 

Lancée par le ministère de l’Economie et des Finances avec l’appui de La Poste et le soutien des réseaux des CCI, CMA et des Chambres d’agriculture, à destination des petites et très petites entreprises de métropole et d’Outre-Mer, la plateforme masques-pme.laposte.fr est désormais accessible aux associations employant des salariés, aux micro-entrepreneurs, aux professions libérales et agricoles. Depuis son lancement samedi 2 mai, 30 000 entreprises ont commandé 1,3 million de masques pour un équivalent de 26 millions d’usage.

Impulsée par le ministère de l’Economie et des Finances (Direction générale des entreprises), avec l’appui de La Poste et le soutien de CCI France, CMA France et des Chambres d’agriculture, en vue de favoriser la reprise de l’activité économique dans le contexte d’un déconfinement progressif du pays à compter du lundi 11 mai, la plateforme « masques-pme.laposte.fr » a permis, depuis son ouverture samedi 2 mai, à 30 000 entreprises de commander 1,3 million de masques « grand public » lavables et réutilisables, soit un équivalent de 26 millions d’usage.

Accessible à son lancement aux entreprises de moins de 50 salariés ressortissantes des réseaux des CCI et des CMA, la plateforme, qui propose 10 millions de masques à la commercialisation, est désormais ouverte à 9,4 millions de structures dont les associations, micro-entrepreneurs, professions libérales et agricoles.

Les masques commercialisés sur la plateforme « masques-pme.laposte.fr » sont fabriqués dans le respect des spécifications fixées par les autorités sanitaires (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en lien avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail). Ces masques lavables et réutilisables 20 fois sont en textile à filtration garantie (plus de 90% des particules d’une taille égale ou supérieure à 3 microns).

Il est rappelé que le port du masque s’inscrit dans le strict respect des gestes barrières qu’il complète et auxquels il ne saurait se substituer, ainsi que des mesures d’organisation du travail mises en place par chaque entreprise pour assurer une reprise de l’activité dans des conditions sanitaires irréprochables.

Pour assurer la commercialisation et la distribution des 10 millions de masques, le secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, via la Direction générale des entreprises (DGE), s’appuie sur l’infrastructure logistique et l’expertise numérique de La Poste qui met en place pour l’occasion un dispositif complet comprenant l’achat et le paiement en ligne, la préparation des commandes et la livraison sur site.

Concrètement, après s’être connectées et identifiées sur la plateforme, les entreprises passent leur commande de masques en fonction de leur nombre de salariés. Le paiement se fait directement en ligne afin d’opérer une livraison, sans contact physique ni signature, conformément aux recommandations des autorités sanitaires. Pour fluidifier la diffusion des masques, un délai minimal est fixé entre deux commandes passées par une même entreprise.

Accéder à la plateforme : https://masques-pme.laposte.fr

Consulter le mode d'emploi de la plateforme

Contacts presse

Cabinet d’Agnès Pannier-Runacher - presse.semef@cabinets.finances.gouv.fr
La Poste : Patrice Lemonnier - 06 32 65 90 86 - patrice.lemonnier@laposte.fr
CCI France : Françoise Fraysse - 06 79 94 59 90 - f.fraysse@ccifrance.fr
CMA France : Valérie Marquis - 06 20 67 45 86 - presse@cma-france.fr
Chambres d’agriculture France : Iris Roze - 06 09 86 02 26- iris.roze@apca.chambagri.fr

]]>
Creuse
news-59851Tue, 12 May 2020 15:30:00 +0200CENTRE DE FORMALITES DES ENTREPRISES - Service d'accueil personnaliséhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/centre-de-formalites-des-entreprises-service-daccueil-personnalise/Pour mieux répondre à vos attentes, et vous éviter des temps d’attente, le CFE Agricole propose un service d'accueil personnalisé sur rendez-vous.Le Centre de Formalité des Entreprises permet aux exploitants agricoles individuels ou en société, d’effectuer en une seule démarche toutes les formalités concernant leur entreprise agricole au moment de la création, de la modification ou de la cessation.

Le CFE concerne donc tous les agriculteurs lors :

  • D’une installation ou d’une reprise d’activité agricole à titre principale ou secondaire.
  • Lors d’une modification de l’exploitation, transfert de siège, modification de la situation familiale…
  • Lors d’une cessation d’activité pour cause de retraite ou autre.

 

 

Le CFE Agricole, situé dans les locaux de la Chambre d’agriculture à GUERET, reçoit principalement sur rendez-vous, vous propose une assistance aux formalités  afin de compléter votre dossier, et se charge d’informer les différents partenaires concernés :

  • La MSA pour affiliation ou radiation,
  • L’INSEE pour attribution ou suppression du numéro SIREN/SIRET,
  • Les services fiscaux pour les options des bénéfices agricoles et de la TVA,
  • Le Greffe du Tribunal de Commerce (pour les sociétés) mise à jour du registre du commerce et de sociétés,
  • et enfin l’Etablissement de l’Élevage pour obtenir ou fermer le numéro de cheptel.
 
Prendre rendez-vous avec le Centre de Formalités des Entreprises Agricoles

Pour mieux répondre à vos attentes, et vous éviter des temps d’attente, le CFE Agricole propose un service d'accueil personnalisé sur rendez-vous.

A compter du 18 mai : 

  • Tous les matins de 09h00 à 11h30 : sans rendez-vous
  • Tous les après-midi, de 13h30 à 16 h : uniquement sur rendez-vous.
En conséquence, pour toutes vos démarches, nous vous invitons à contacter Joelle JEAN :

au 05 55 61 50 34

ou à l’adresse mail : cfe@remove-this.creuse.chambagri.fr

ou par courrier : Chambre d’Agriculture, CFE, 8 avenue d’Auvergne, CS 60089, 23011 GUERET CEDEX

 

]]>
Gestion de l'entrepriseCreuse
news-78894Mon, 11 May 2020 10:35:00 +0200Portes ouvertes virtuelles au Lycée Agricole d'AHUNhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/portes-ouvertes-virtuelles-au-lycee-agricole-dahun/En raison de la crise actuelle, le Lycée agricole et le CFAA d'Ahun organisent des portes ouvertes virtuelles les 15 et 16 maiDécouvrez le Lycée Agricole et le CFAA autrement:
  • Sont déjà disponibles des visites virtuelles  de chaque filière (agriculture, aquaculture, services aux personnes, filières générale et technologique, eau-GEMEAU)
  • Des visioconférences par secteur de formation seront organisées les 15 et 16 mai.

 

Pour en savoir plus

]]>
Creuse
news-78872Thu, 07 May 2020 19:52:03 +0200Déconfinement : La Chambre d'Agriculture ouvre à nouveau ses porteshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/deconfinement-la-chambre-dagriculture-ouvre-a-nouveau-ses-portes/Le plan de reprise de la Chambre d'Agriculture de la Creuse ayant été validé par l'ensemble des instances consultatives, les agents vont pouvoir, dès le lundi 11 prochain, accueillir les agriculteurs.Avec la mise en place du télétravail depuis le début du confinement, la Chambre d'Agriculture a pu assurer une continuité de ses missions auprès de l'ensemble des agriculteurs du département et les accompagner dans le cadre de la crise sanitaire et économique du COVID-19.

A partir du 11 mai 2020, date du déconfinement, une nouvelle étape et de nouvelles règles de fonctionnement pour la société et les différents acteurs économiques verront le jour.


Pour ce qui concerne la Chambre d'Agriculture de la Creuse, dès le lundi 11 prochain, les agents vont pouvoir réintégrer leur bureau et recevoir à nouveau du public.

Toutefois, tant que le virus n'a pas disparu des radars, cette reprise ne veut pas dire retour au fonctionnement d'avant ! Ainsi beaucoup de mesures de précaution devront être observées, tant par l'ensemble du personnel, que par les exploitants agricoles, à savoir :

- Continuer à utiliser les échanges dématérialisés à chaque fois que cela est possible (téléphone, mail, visio ou télé conférence).

- Si besoin d'un entretien en face à face incontournable à la Chambre d'Agriculture à Guéret ou au sein d'une antenne territoriale, privilégier dans tous les cas, la prise de rendez-vous en amont.

- Lors du rendez-vous : l'agriculteur devra se munir d'un masque (un masque jetable sera fourni si le visiteur n'est pas équipé) ainsi que de son propre matériel (stylo, bloc note, …). Il devra se faire annoncer à l'accueil. L'agent concerné viendra à la rencontre du visiteur pour le guider vers un local de réception dédié ou vers son bureau le cas échéant. Du gel (ou solution) hydro alcoolique sera mis(e) à disposition à l'accueil et devra être utilisé(e) par les visiteurs.

- Lors du rendez-vous :

      * Observations des gestes barrières en vigueur : pas de serrage de main, tousser ou éternuer dans le creux de son bras, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter après utilisation

      * Observation de la distanciation sociale : maintenir une distance d’au moins un mètre, voire deux (si possible) entre chaque personne.

- Si le visiteur est malade, se sent fiévreux ou a été en contact avec une personne infectée par le COVID 19, et dans tous les cas s'il a le moindre doute : il devra rester chez lui, contacter l'agent par téléphone et reporter son rendez-vous.

Pour le Conseiller agricole comme pour l'agriculteur, il est important de préparer au mieux en amont le rendez-vous (via les moyens dématérialisés) afin d’en raccourcir la durée et donc les risques d’exposition.

Au-delà de ces principes de précaution, il sera procédé à une désinfection des matériels et locaux plusieurs fois par jour. Les bureaux et salles de réunion seront également régulièrement aérés.


La Chambre d'Agriculture de la Creuse a à cœur de retrouver un fonctionnement le plus normal possible dans le cadre de cette crise. Depuis le début du confinement, elle continue à assurer la majorité de ses missions en s'adaptant à la situation. Les agriculteurs peuvent compter, aujourd'hui plus que jamais, sur l'engagement de la structure à les accompagner et à trouver des solutions adaptées. Toutefois, il est de la responsabilité de tous d'observer les règles qui vont s'appliquer dans le cadre du  déconfinement afin d'éviter une nouvelle propagation du virus qui aggraverait le contexte sanitaire et économique de notre pays déjà énormément en souffrance.

La Chambre d'Agriculture compte sur l'implication de chacun pour que la poursuite de l'activité du secteur agricole puisse avoir lieu dans les meilleures conditions et au bénéfice de tous.

]]>
Creuse
news-78603Wed, 29 Apr 2020 14:47:47 +0200Les éleveurs bovins allaitants du Limousin au temps du confinementhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-eleveurs-bovins-allaitants-du-limousin-au-temps-du-confinement/Voilà maintenant plus d’un mois que le confinement lié au Covid-19 a commencé. En tant que conseillers dans des structures agricoles, notre organisation et notre façon de travailler ont été complètement bouleversées : télétravail et visio-conférences sont désormais notre quotidien. Mais comment cela se passe-t-il concrètement pour tous ces agriculteurs encore récemment tant décriés et dont la société, par crainte de pénurie alimentaire, semble redécouvrir le rôle essentiel : nous nourrir? Après une dizaine d’appels téléphoniques, voici comment des éleveurs bovins viande du Limousin vivent cette situation inédite.Le travail du quotidien n’a pas changé

De façon assez unanime, les éleveurs nous ont raconté que la crise sanitaire « n’avait finalement pas eu trop d’impact sur le travail du quotidien ». A la mi-mars, ils étaient déjà bien occupés à préparer la sortie des animaux au pâturage, ce qui constitue toujours un pic de travail et se rajoute aux tâches habituelles comme l'alimentation, la surveillance, les soins aux bêtes... Entre la vérification et l’entretien des clôtures avant l’entrée des animaux dans les parcs, l’organisation de l’allotement entre sites et enfin, la sortie progressive des différents lots d’animaux, l’activité ne manque pas en cette période de l’année. Les chantiers d’ensilage d’herbe sont lancés : avec un début de printemps chaud et sec, les sommes de température ont été rapidement atteintes et la fauche bat son plein pour récolter des fourrages de qualité. Les semis de printemps ont également débuté. Autant de chantiers d’autant plus faciles à conduire que les agriculteurs ont moins à se soucier des automobilistes sur les routes.

Dans l’ensemble, les éleveurs n’ont pas eu à gérer de problème de main d’œuvre. Pour tous les employeurs qui étaient concernés, le salarié continue de venir travailler sur l’exploitation … avec forcément quelques adaptations de distanciations sociales (« le repas, c’est chacun dans son coin ! »). Les chantiers d’ensilage de l’herbe se sont déroulés comme prévus, avec là encore, et c’est sans doute une préoccupation très française, des repas pris chacun dans son tracteur : « c’est forcément moins convivial, mais l’entraide reste la priorité ». Finalement, comme le confinement aura eu le mérite d’annuler toutes les réunions ainsi que les passages des techniciens ou commerciaux, beaucoup nous ont avoué, un peu moqueurs, qu’ils se sont sentis jusqu’à présent plus efficaces dans leur travail, car moins dérangés.

 

Comment garder contact avec les structures agricoles ?

Mais les éleveurs ont malgré tout besoin, tôt ou tard, de tous ces intervenants extérieurs, et le confinement aura nécessité quelques ajustements. Les vétérinaires continuent de se rendre en général dans les exploitations pour les interventions urgentes : avec la fin des vêlages de printemps, les gros problèmes sont toujours possibles (vêlages difficiles, retournement de matrice, …). Pour les « petits bobos du quotidien », un coup de fil et le diagnostic est posé à distance. Des achats de gros matériels ont pu se conclure: « on avait besoin d’acheter une mélangeuse, et comme notre choix était bien avancé et les négociations quasi abouties, on a conclu au téléphone » : une façon de procéder facilitée dans un milieu où la parole donnée fait encore foi ! Pour d’autres structures, comme Bovins Croissance, les passages des techniciens, d’abord complètement interrompus, redémarrent avec précaution : le pointage étant plus facile à gérer que la pesée qui nécessite la présence de l’éleveur.

D’une manière générale, le plus compliqué concerne l’achat des approvisionnements nécessaires au bon fonctionnement des fermes. Des systèmes de drive ont été mis en place par les entreprises pour que les exploitants viennent chercher ce dont ils ont besoin. Les éleveurs reconnaissent que désormais, « il faut davantage anticiper les achats ». Par exemple, l’un d’entre eux raconte la procédure pour aller récupérer des médicaments : « c’est un peu folklorique : il faut passer commande au téléphone. Comme on ne peut plus rentrer dans le cabinet, il faut attendre que la secrétaire ouvre la porte, et dépose les produits sur le seuil ». Les aliments sont toujours livrés, même si les délais se sont un peu allongés. Les craintes sont plus importantes pour les pièces de rechange du matériel : Avec la fermeture de certaines usines, des ruptures de stocks sont à craindre pour les pièces de rechange dont la fabrication est à l’arrêt. « Chez des voisins, le matériel de fenaison risque de ne pas être prêt à temps ».

Pour tous les aspects administratifs, les mails et internet donnent pour l’instant satisfaction. Mais d’habitude à la mi-avril, c’est la pleine période de déclaration de la PAC et les éleveurs appréhendent un engorgement des rendez-vous et l’impossibilité de respecter les délais. Plusieurs Chambres d’agriculture ont anticipé le problème en proposant de réaliser des déclarations par téléphone, d’autres s’apprêtent à accueillir à nouveau dans les bureaux, avec des précautions renforcées (gel hydro-alcoolique, masque et respect de distances entre conseiller et agriculteur lors des rendez-vous, vitre plexiglass, …).

 

Le commerce des animaux tient le choc, mais à quel prix ?

De manière globale, les éleveurs interrogés ne semblent pas pour l’instant avoir rencontré de gros problèmes pour commercialiser leurs animaux. Même si certains ont anticipé les ventes, les bons broutards continuent de partir presque normalement, notamment vers l’Italie. Les animaux finis sont également encore vendus sans difficultés particulières. Mais ils sont vigilants car les délais d’enlèvement en fermes se rallongent et dépassent désormais 2 semaines. Ils se sentent toutefois mieux lotis que les moutonniers, très présents sur la zone Limousine et dont la commercialisation des agneaux pour Pâques aura été compliquée.

Les plus fortes inquiétudes sont exprimées par les vendeurs de reproducteurs, nombreux dans le bassin historique de la race Limousine : le confinement aura annulé la totalité des concours d’animaux départementaux ou de plus grande envergure ; des évènements toujours importants pour conclure les transactions « au cul des animaux ».

Les éleveurs sont avant tout préoccupés par l’évolution des marchés : si les cours se maintiennent pour les meilleurs animaux, une plus forte segmentation provoque une baisse généralisée des cotations. De plus, avec le choc économique provoqué par le confinement généralisé, ils sont nombreux à redouter un marché durablement déprimé. Si, à la crise sanitaire s’ajoute une crise économique, alors le chômage repartira à la hausse d’où un risque d’engorgement des marchés si la consommation et  les achats des ménages reculent dans la durée. « Il faudra voir à la longue. Les cours de la  viande bovine sont toujours à la remorque en économie », résume un éleveur. Une vision pessimiste contrebalancée par des petites lueurs d’espoir sur le développement de la vente directe ou des drives fermiers : « j’espère que ces habitudes vont perdurer dans le temps après la crise ».

 

Au final, nous avons entendu des éleveurs mobilisés par la situation actuelle. La plupart ont exprimé une satisfaction de pouvoir être à nouveau reconnus pour ce qui fait sens dans leur métier : nourrir la population. Si leur activité professionnelle est pour l’instant peu pénalisée, ils sont avant tout des citoyens comme les autres, très concernés par la situation actuelle : « Ici on est dans un village, ça ne craint pas bien, mais on fait des courses comme tout le monde. On ne sait pas, on peut l’attraper ».

Finalement, leurs inquiétudes étaient beaucoup plus tournées sur le manque de pluie depuis le début d’année : « Les semis d’automne ont souffert. Si les semis de printemps sont loupés et que l’herbe vient à manquer de bonne heure, après deux années comme 2018 et 2019, ça sera compliqué dans pas mal de fermes… »

Nous ne les avons pas sentis sans repère mais plutôt face à quelque chose qu’ils connaissent bien : gérer un nouvel aléa. En tant que conseillers du dispositif INOSYS - réseau d’élevage, nous aurons à analyser  les conséquences économiques de cette crise dans les élevages du bassin Limousin mais, sans nul doute, les éleveurs sauront encore une fois nous surprendre par leur capacité de résilience.

 

Pour l’équipe Inosys Réseaux d’élevage du Limousin

Laurie MOURICHOU CDA 16

Aurélien GAIGE CDA 19

Natacha LAGOUTTE CDA 23

Elodie PEYRAT CDA 24

Aloïse CELERIER CDA 86

Marie-Line BARJOU CDA 87

Philippe DIMON Idele

 

]]>
Creuse
news-78029Tue, 14 Apr 2020 16:40:00 +0200Covid 19 - Ateliers de transformation : des mesures de souplessehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-ateliers-de-transformation-des-mesures-de-souplesse/Simplification des démarches d'agrément, suppression des seuils de quantité, dérogations vente directe... Découvrez les nouvelles mesures liées au COVID19.Le Ministère de l’agriculture propose un ensemble de mesures permettant aux ateliers de transformation à la ferme de s’adapter aux mesures de confinement. Ces mesures répondent à un double objectif : offrir à la « population une alimentation sûre, variée et en quantité suffisante » et permettre aux petits établissements transformant des denrées animales avec un statut sanitaire en remise directe ou en dérogation à l’agrément, de faire face aux bouleversements notamment commerciaux générés par l’épidémie de Covid19 :
  • Vente Directe : une simple déclaration pour passer en dérogation à l’agrément via ce formulaire en ligne : https://agriculture-portail.6tzen.fr/default/requests/Cerfa13982/
  • Dérogation à l'obligation d'agrément : Suppression des seuils de quantité. Aucune démarche nécessaire mais un bilan des quantités vendues durant la crise devra être adressé à la DDCSPP.
  • Simplification des démarches d'agrément des nouvelles activités
  • Assouplissement des conditions de vente de lait cru : En temps normal, le producteur de lait (tout espèce confondue) doit demander une autorisation à la DDCSPP pour pouvoir effectuer de la vente de lait cru, suivie d’une inspection. Pour le temps de la crise, une simple déclaration est nécessaire.  via le formulaire sur le site : https://agriculture-portail.6tzen.fr/loc_fr/default/requests/22/
  • Établissements d'abattage non agrées : Possibilité de livrer leurs produits à l'état réfrigéré au domicile de leurs clients
  • Prolongation de la limite de validité des attestation ATP (Accord sur le Transport des denrées Périssables).

 

Pour en savoir + :
Conseillère Spécialisée Agro-Alimentaire - Filière Animale: Valérie Moreau -  valerie.moreau@creuse.chambagri.fr

]]>
Creuse
news-76744Mon, 30 Mar 2020 09:50:03 +0200Covid 19 - La vente de plans potagers autoriséshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-la-vente-de-plans-potagers-autorises/Les services de l’État ont été interpellés sur la cohérence des mesures prises concernant la commercialisation des semences et plants dans le contexte de l'application du Décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.En effet, les dispositions de ce décret prévoient que :
- sont autorisés les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées par l'article 8 du présent décret ;
- les établissements relevant des catégories mentionnées par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation figurant ci-après ne peuvent plus accueillir du public jusqu'au
15 avril 2020 : - au titre de la catégorie M : Magasins de vente et Centres commerciaux, sauf pour leurs activités de livraison et de retraits de commandes.

Les mesures prises actuellement pour lutter contre le COVID-19 visent à limiter les contacts entre les personnes pour faire baisser la pression virale tout en préservant l'alimentation pour l'ensemble de la population. La suppression totale de la vente aux particuliers des plants et semences limite certes les contacts au moment de l'acte d'achat, sauf si ceux ci sont réalisés conjointement avec des achats alimentaires, mais accroit dans le temps les contacts du fait que les particuliers qui disposent d'un jardin seront contraints de continuer leurs achats alimentaires alors qu'ils auraient pu bénéficier d'une ressource personnelle.

Pour cette raison, et compte tenu des dispositions en vigueur, il est autorisé dans le département de la Creuse ce qui suit :

- la commercialisation des semences et plants pour les activités professionnelles, pour l'ensemble des semences et plants (Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles, mentionnée à l'annexe du décret précité),


- la commercialisation des plants potagers à visée alimentaire (légumes, petits fruits, aromatiques) sous divers modes :
        * sur les marchés ouverts autorisés par dérogation en vertu des dispositions de l'article 8 point III  du décret précité,
        * via des dispositifs de type drive,
        * via la vente dans les rayons de jardineries déjà ouvertes car ayant une activité animalerie, ou plus généralement par tout établissement autorisé à recevoir du public pour les activités figurant en annexe du décret précité.

]]>
Creuse
news-76721Fri, 27 Mar 2020 17:14:29 +0100COVID 19 - Télédéclaration PAC : Quelle organisation? Quelles dates ?https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-teledeclaration-pac-quelle-organisation-quelles-dates/La crise du Coronavirus va impacter la période de télédéclaration pour la PAC qui démarre au 1er avril 2020.Afin de pouvoir assurer, comme chaque année, l'accompagnement des agriculteurs dans leur démarche de télédéclaration de demande d'aides de la PAC, un dispositif spécifique a été mis en place par la Chambre d'Agriculture de la Creuse. Celui-ci se traduit par différentes dispositions :
  • Un premier temps de préparation des dossiers dans Télépac sera réalisé à distance par nos Conseillers à partir du 1er avril. Tous les moyens de communication dématérialisés seront engagés (mail, téléphone)
  • Un deuxième temps, à l'issue du confinement, se traduira par un rendez-vous en présentiel avec l'exploitant. Ce rendez-vous sera adapté aux conditions à observer en fonction de l'évolution de la situation. nb : Pour les agriculteurs entrant dans la catégorie des personnes à risques, afin de leur permettre de réaliser leur télédéclaration, plusieurs pistes seront envisagées (en respectant les règles qui seront en vigueur à l'instant T).

La Chambre d'Agriculture continue de tout mettre en oeuvre pour accompagner efficacement les agriculteurs qui en ont besoin. Toutefois, dans le contexte actuel de lutte contre la propagation du virus COVID 19, nous rappelons qu'il est impératif de privilégier un accompagnement distancié (tous les contacts téléphoniques et mails sont disponibles sur le site Internet de la Chambre d'Agriculture) et de n'envisager la solution présentielle qu'en cas d'impérative nécessité et sous condition stricte d'observation des règles de sécurité.

  Compte-tenu des circonstances particulières que nous vivons, le ministre de l'Agriculture, Didier Gullaume a souhaité tenir compte des difficultés que peuvent aujourd’hui rencontrer les agriculteurs sur les territoires. En ce sens, la France a donc décidé de reporter la date limite de dépôt des demandes du 15 mai au 15 juin, sans pénalités. Voir communiqué du Gouvernement.

 

Pour toute information, contactez votre Conseiller de secteur.

Antenne de Ahun – Guéret

  • Bruno SIMON : 06 60 57 36 70
  • Jean-Philippe GUILLEMET : 06 60 57 37 83
  • Justine MANDONNET : 06 60 57 74 46

 

Antenne de La Souterraine - Bourganeuf

  • Julien VAISSET : 06 60 57 15 48
  • Gaëlle TARDES : 07 71 07 10 95
  • Benoit GIRAUD : 07 71 07 55 14
  • Christian JOUANNY : 06 60 90 59 25

 

Antenne de Boussac - Chambon sur Voueize

  • François MARTIN : 06 60 58 45 07
  • Florian LEPINASSE : 07 84 97 67 65
  • Patrick LEGOUX : 06 60 57 81 61
  • Céline HERBAIN : 07 71 07 95 78
  • Adeline LESIMPLE : 07 71 07 64 35

 

Antenne d'Aubusson - Auzances

  • Pascal DEVARS : 06 60 59 68 12
  • Pascal FLEURAT : 06 60 58 11 31
  • Laurent ROMAIN : 07 71 07 87 61
  • Marie-Anne SECQUE : 07 71 07 45 37

 

Voir aussi le site Télépac : https://agriculture.gouv.fr/telepac-2020 

]]>
Creuse
news-76718Fri, 27 Mar 2020 17:03:08 +0100COVID 19 - Les producteurs s'organisent en Creusehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-les-producteurs-sorganisent-en-creuse/Devant le contexte particulier et inédit que nous connaissons aujourd’hui, la Chambre d'Agriculture de la Creuse travaille depuis plusieurs jours à la mise en place de dispositifs facilitant la mise en relation entre les producteurs locaux et les consommateurs.> Consultez les dispositifs mis en place]]>Creusenews-76315Tue, 24 Mar 2020 11:32:56 +0100COVID 19 : Une attestation simplifiée pour les salariéshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-une-attestation-simplifiee-pour-les-salaries/Le gouvernement a diffusé un nouveau justificatif de déplacement permettant aux salariés de se déplacer sans l’attestation dérogatoire. Il n’a pas non plus besoin d’être renouvelé tous les jours.Avec le nouveau justificatif de déplacement mis en ligne par le gouvernement, qui a mis à jour le 23 mars sa page sur le coronavirus, les employeurs de salariés agricoles n’ont plus besoin de renouveler tous les jours le document. Il est en effet possible d’en déterminer la durée de validité.

En effet, ce document, établi par l’employeur, est suffisant pour justifier les déplacements professionnels d’un salarié, qu’il s’agisse :

  • du trajet habituel entre le domicile et le lieu de travail du salarié ou des déplacements entre les différents lieux de travail lorsque la nature de ses fonctions l’exige ;
  • des déplacements de nature professionnelle qui ne peuvent pas être différés, à la demande de l’employeur.

Il n’est donc pas nécessaire que le salarié se munisse, en plus de ce justificatif, de l’attestation de déplacement dérogatoire.

Il faut indiquer tous les lieux d’exercice de l’activité du salarié, sauf si la nature même de cette activité, qui doit être scrupuleusement renseignée, ne permet pas de les connaître à l’avance (par exemple : livraisons, interventions sur appel, etc.).

La durée de validité de ce justificatif est déterminée par l’employeur. Il n’est donc pas nécessaire de le renouveler chaque jour. Cette durée doit tenir compte de l’organisation du travail mise en place par l’employeur (rotations de personnel par exemple) ainsi que des périodes de congé ou de repos.

En revanche, ce document n’est valable que pour les salariés. Les exploitants agricoles, doivent continuer à justifier leurs déplacements avec l'attestation permanente spécifique au département de la Creuse.

]]>
Creuse
news-76233Mon, 23 Mar 2020 11:07:11 +0100COVID -19 Déplacement des propriétaires forestiershttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-deplacement-des-proprietaires-forestiers/COVID-19 : L’activité sylvicole réalisée par un propriétaire forestier (plantations, entretiens…) peut être considérée comme une activité professionnelle. Consultez la  CIRCULAIRE JURIDIQUE COVID-19 établie par Fransylva Forestiers Privés de France.]]>Bois-forêt-bocage et paysageCreusenews-76198Fri, 20 Mar 2020 18:32:42 +0100Déplacements des agriculteurs : Attestation permanente pour les exploitants agricoleshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/deplacements-des-agriculteurs-attestation-permanente-pour-les-exploitants-agricoles/Dans la Creuse, afin de faciliter le travail des agriculteurs, la Préfète a décidé d’autoriser une attestation permanente pour les exploitants agricoles. Cette attestation est à télécharger sur les sites internet de la chambre d’agriculture de la Creuse, de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs. Elle n’est valable que dans le cadre de déplacements professionnels. > Télécharger l'attestation

 

N’oubliez pas votre pièce d’identité. Elle doit être présentée à la demande du policier ou du gendarme à l’occasion de tout contrôle.

 

 

 

]]>
Creuse
news-75635Tue, 17 Mar 2020 14:31:01 +0100COVID 19 - Vos conseillers restent joignableshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-vos-conseillers-restent-joignables/ A la suite des directives du Gouvernement français, nos bureaux et nos antennes sont fermés au public.À la suite des directives du Gouvernement français, nos bureaux et nos antennes sont fermés au public.

Toutes les équipes de la Chambre d’Agriculture de la Creuse sont désormais en télétravail. Vos conseillers restent disponibles et mobilisés pour vous accompagner dans vos projets et assurer la continuité de l’activité.

Nous restons joignables par mail et par téléphone portable.

Le service élevage est joignable au 05 55 61 50 10.

et le Centre de Formalité des Entreprises au 05 55 61 50 34

Dans ce contexte, nous restons à votre disposition pour toutes informations.

]]>
2020Creuse
news-75632Tue, 17 Mar 2020 13:43:18 +0100COVID - 19 : Restez informé !https://creuse.chambre-agriculture.fr/chambre-dagriculture-23/covid-19/Cette page est régulièrement mise à jour en fonction des informations dont nous disposons. N'hésitez pas à la consulter régulièrement.  

 

]]>
Creuse
news-73499Wed, 29 Jan 2020 14:49:07 +0100La Creuse en Capitalehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-creuse-en-capitale/Pour la première fois de son histoire, la Creuse aura son stand au sein du Salon International de l'Agriculture !Le Salon International de l’Agriculture de Paris rassemble chaque année, plus de 600 000 visiteurs.

Désireux de donner à la Creuse, terre d’élevage, toute sa place au sein de cet évènement mondial, le Conseil départemental a souhaité, pour la première fois de son histoire, réserver un stand à l’occasion de cette manifestation.

L’évènement a été baptisé « La CREUSE en Capitale ».

Pour mettre en oeuvre ce projet, un travail partenarial s’est engagé entre le Conseil Départemental, la Chambre d’Agriculture,Creuse Tourisme, la Cité Internationale de la Tapisserie et Lainamac avec pour objectif de valoriser nos filières et nos produits agricoles, de promouvoir nos savoir-faire d’excellence et de présenter les attraits de notre département.
Pour rythmer cet événement, des animations sont prévues de 17 h à 19 h sur un temps convivial et festif baptisé « À l’Heure Creuse ».

Retrouvez tout le programme sur :https://www.creuse.fr/la-creuse-en-capitale

 

]]>
Creuse
news-73079Wed, 22 Jan 2020 14:14:18 +0100Aide régionale à l’approvisionnement en fourrage (foin et maïs fourrage)https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-regionale-a-lapprovisionnement-en-fourrage-foin-et-mais-fourrage/La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de venir en aide aux éleveurs impactés par la sécheresse 2019, en compensant une partie des surcoûts dus au transport routier de fourrage (foin et maïs fourrage) sur les territoires ayant demandés une reconnaissance au titre des calamités agricoles auprès du CNGRA.PROLONGATION > La Région propose une aide à l’approvisionnement en fourrage des exploitations agricoles.

Les demandes doivent être déposées avant le 20 mars

 

Sont éligibles :

* Les exploitants individuels à titre principal, GAEC, EARL, SCEA, autres personnes morales ayant pour objet l’exploitation d’un domaine agricole et dont plus de 50 % du capital est détenu par des exploitants agricoles à titre principal ;

* Les éleveurs d’herbivores (titulaires d’un numéro de cheptel) :

- dont le siège social est implanté en Corrèze, Creuse ou Haute- Vienne ;

- pouvant justifier de l’achat de fourrage (foin et maïs fourrage).

 

Les dépenses éligibles sont les achats et le transport routier de fourrage (foin et maïs fourrage) pour l’alimentation des animaux.

Les achats d’aliments concentrés et déshydratés ne sont pas éligibles au dispositif.

Ces dépenses doivent être réalisées et les factures acquittées entre le 1er juillet 2019 et le 31 janvier 2020. Les bons de livraison devront préciser l’origine et la nature du produit et être transmis au service instructeur.

L’aide prendra la forme d’une subvention de 40% du montant justifié (HT) de fourrage (foin et maïs fourrage) acheté et transporté.

L’aide totale par exploitation :

- devra être de 250 € minimum (soit une dépense de 625 € HT) ;

- est plafonnée à 3000 € pour les exploitations individuelles et 4000 € pour les GAEC

 

Les dossiers devront être déposés avant le 20 mars 2020 (cachet de la poste faisant foi) auprès des Chambres Départementales d’Agriculture concernées.

Pour notre département : Chambre Départementale d’Agriculture de la Creuse - 8 avenue d'Auvergne - CS 60089 - 23011 GUERET CEDEX

 

Contacts :

Chambre Départementale d’Agriculture de la Creuse : Silvie UHLEN – silvie.uhlen@remove-this.creuse.chambagri.fr – 05 55 61 50 36

Ou :

Antennes Chambre d'Agriculture de la Creuse :

 Bourganeuf – 05 19 37 00 34

 La Souterraine - 05 19 37 00 33

 Ahun - 05 19 37 00 38

 Guéret - 05 55 61 50 21

 Boussac - 05 19 37 00 36

 Chambon-sur-Voueize – 05 19 37 00 37

 Aubusson – 05 19 37 00 35

 Auzances - 05 19 37 00 39

 

Où récupérer le formulaire et déposer mon dossier ?
Pour constituer votre dossier, téléchargez les pièces nécessaires ci-après :

]]>
Creuse
news-73066Wed, 22 Jan 2020 11:40:42 +0100Voter pour votre délégué MSA, c’est utile !https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/voter-pour-votre-delegue-msa-cest-utile-27/Du 20 au 31 janvier 2020, plus de 2,5 millions de ressortissants du régime agricole sont appelés à élire pour 5 ans plus de 15 000 délégués MSA. Découvrez ou redécouvrez le rôle du délégué et l’importance de voter !Salarié de l’agriculture, exploitant, employeur de main-d’œuvre, actif ou retraité, le délégué est le premier relais entre les adhérents et la MSA. Il est l’incarnation de son modèle mutualiste, fondé sur les principes de solidarité, de responsabilité et de démocratie sociale.

 

Votre délégué agit concrètement pour votre territoire et ses habitants

Accès aux soins, soutien à l’emploi, sécurité au travail, prévention de l’isolement, lutte contre les addictions… Plus de 3 000 projets locaux sont réalisés en moyenne chaque année grâce à l’action des délégués MSA.

 

Votre délégué vous accompagne quand vous en avez besoin

Épuisement professionnel, difficultés financières, problèmes familiaux... En cas de coup dur, votre délégué est à votre écoute. Il vous informe des dispositifs d’aide et vous oriente vers les bons interlocuteurs.

 

Votre délégué fait entendre votre voix dans les instances de la MSA

Parce qu’il vous ressemble, le délégué connait vos besoins et les problèmes que vous pouvez rencontrer. Il en est le porte-parole auprès de la MSA, notamment à l’assemblée générale de votre MSA.

 

Qui peut voter ?

Si vous appartenez à l’un des 3 collèges électoraux (exploitants, salariés de l’agriculture ou employeurs de main-d’œuvre), que vous avez au moins 16 ans et que vous habitez en France métropolitaine, vous pouvez voter pour votre délégué MSA. Il faut également être à jour du paiement de vos cotisations sociales et jouir de vos droits civiques.

 

Comment voter ?

Du 20 au 31 janvier 2020, vous pourrez voter :

  • par internet, en vous rendant sur le site jevoteenligne.fr/msa2020, avec l’identifiant de vote et le code confidentiel transmis par courrier mi-janvier,
  • ou par courrier en retournant, sans l’affranchir, votre bulletin de vote reçu mi-janvier dans l’enveloppe retour T.

En ligne ou par courrier, votre vote est anonyme et secret !

 

Pour tout savoir sur les élections des délégués MSA, rendez-vous sur le site electionsmsa2020.fr.

 

]]>
Creuse
news-72201Mon, 06 Jan 2020 17:04:43 +0100Rallye bâtimenthttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rallye-batiment/Le service bâtiment de la Chambre d'Agriculture de la Creuse vous invite à participer à un rallye bâtiment, le Jeudi 16 Janvier 2020 de 9h30 à 13h30, sur le secteur de Parsac et Vigeville.Cette demi-journée permettra de découvrir 3 types de bâtiments de conception différente, à savoir :


-    Une stabulation bois (charpente et bardage) permettant de loger 100 vaches allaitantes
-    Un tunnel multi nef trois dômes hébergeant 70 charolaises et leurs veaux.
-    Une stabulation charpente métallique de 75 places pour des mères vaches.

Chaque visite permettra de découvrir les aménagements intérieurs avec leurs spécificités mais également l’attention particulière portée lors de la conception de chaque bâtiment sur la ventilation, afin de limiter au maximum les risques sanitaires.

Cette journée permettra également de faire le point sur les subventions possibles lors de la création ou l’aménagement d’un bâtiment d’élevage, à travers les aides du conseil régional nommé PCAE-PME.


Pour tous renseignements vous pouvez contacter Renaud SELLES, conseiller bâtiment de la Chambre d’Agriculture de la Creuse au 06 60 41 86 41.

 

 

]]>
Organisation du travailCreuse
news-71020Wed, 27 Nov 2019 09:45:00 +0100Indications sur les valeurs alimentaires des fourrages (Campagne 2019)https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/indications-sur-les-valeurs-alimentaires-des-fourrages-campagne-2019/Plus que jamais la connaissance de la valeur nutritive des fourrages est indispensable dans les exploitations. Retrouvez les dates de la 2ème vague d'analysesL’opération « analyses des fourrages » menée par la Chambre d’Agriculture de la Creuse se déroule sur 2 périodes, la première a eu lieu le 16 octobre et la deuxième est programmée début décembre.

Plus de 50 échantillons ont été analysés avec la méthode infra-rouge « AGRINIR » avec la collaboration de nos voisins de la Chambre d’Agriculture de l’Indre. Une rapide synthèse permet déjà de visualiser les grandes tendances des valeurs nutritives des fourrages.

Vous pouvez, d'ores et déjà, télécharger ces premières indications.

Les résultats de la deuxième vague d’analyses de décembre viendront consolider ces tendances qui sont évaluées à partir d’un nombre restreint d’échantillons
 

Planning des permanences des GDA pour les analyses AGRINIR décembre 2019 :

 

Date et horaires

Lundi 02 décembre

10h/12h et 14h/16h

Mardi 03 décembre

10h/12h et 14h/16h

Mardi 03 décembre

10h/12h

Mardi 03 décembre

9h – 12h

Mardi 03  décembre

14h – 16h

Merc 04  décembre

10h/12h et 14h/16h

Lieu de la permanence

GDA Ahun

(Bureau)

 

GDA Guéret

(Bureau)

GDA Bourganeuf

(Bureau)

GDA Auzances

(Bureau)

GDA Aubusson

(Bureau)

 

GDA Boussac

(Bureau)

 

GDA Boussac (Mairie de Lourdoueix-Saint-Pierre)

GDA Chambon/V

GDA La Souterraine

 

 

Contact : Hervé FEUGERE :  05 55 61 50 06

]]>
Bovin viandeProductions végétalesCreuse
news-68780Tue, 15 Oct 2019 15:55:17 +0200Les étangs et l'abreuvementhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-etangs-et-labreuvement-1/Un guide de bonnes pratiques destiné aux propriétaires d’étangs et aux agriculteurs utilisateurs de cette ressourceLes évolutions climatiques de ces dernières années, se traduisent, entre autre, par une raréfaction de la ressource en eau.

Dans ce cadre, la Chambre d'Agriculture a initié un partenariat avec le Syndicat des Etangs Creusois. Ce partenariat a abouti à la mise en place d'un guide de bonnes pratiques.

Ce guide a pour vocation d'améliorer la connaissance sur les potentialités de ces ouvrages mais également sur divers risques, notamment sanitaires, qu’ils peuvent représenter pour les troupeaux.

Vous pouvez vous le procurer à la Chambre d'Agriculture de la Creuse auprès d'Alexandre JAMOT 05 55 61 50 01 ou auprès de votre Conseiller Territorial.

]]>
Creuse
news-47784Fri, 09 Aug 2019 14:25:00 +0200Sécuriser l'implantation de prairie longue durée sous couvert de méteilhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/securiser-limplantation-de-prairie-longue-duree-sous-couvert-de-meteil/Le 14 juin 2019, des éleveurs ont visité plusieurs prairies implantées sous couvert de méteil. Ils ont pu découvrir les clés de réussite chez Daniel PEYROT et Jacques TOURNIER à VALLIERE. Retrouvez la présentation des itinéraires techniques ainsi que des résultats de récolte. Consultez les résultats ici

 

]]>
PrairieCreuse
news-65228Fri, 09 Aug 2019 14:25:00 +0200Cultures de stocks implantées derrière un méteil récolté immaturehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/cultures-de-stocks-implantees-derriere-un-meteil-recolte-immature/Le 7 août a eu lieu la journée "Bout de Champ" sur le thème des cultures de stocks implantées derrière un méteil récolté immature. Dans le cadre du changement climatique, l'objectif de la plate-forme est d'observer le comportement des sorghos (mono/multi coupes) du moha et du maïs très précoce en comparaison d’un maïs ½ précoce. Cette plate-forme s’inscrit dans le cadre du PRDA Nouvelle Aquitaine avec mise en réseau des 4 autres plate formes de la Haute Vienne, de la Charente et de la Corrèze.Consultez les résultats ici

 

]]>
Grande cultureMaïs-SorghoPrairieCreuse
news-64107Wed, 24 Jul 2019 10:20:00 +0200Essai de fétuque dans les prairies du Bas Berry 2019https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/essai-de-fetuque-dans-les-prairies-du-bas-berry-2019/Comme l'an passé, vendredi 12 juillet, des éleveurs se sont réunis chez Philippe MOULIN pour comparer les rendements de fétuques et les mélanges avec les graminées.Consultez les résultats 2019 ici

 

]]>
PrairieCreuse
news-62606Thu, 27 Jun 2019 10:11:56 +0200Des prairies sans rumex demain !https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-prairies-sans-rumex-demain/Une journée technique consacrée à la problématique rumex sur prairies aura lieu le 10 octobre 2019, à Châteauponsac (87), chez un agriculteur d’un groupe DEPHY Ecophyto de la Haute-Vienne.

Au programme de cette journée :

  • Présentation générale de la problématique
  • Aspects physiologiques du rumex
  • La gestion du rumex en prairies
  • Aspects réglementaires
  • Présentation des essais réalisés dans le cadre du réseau DEPHY Haute-Vienne
  • Démos et expos de matériels pour lutter contre le rumex
  •  

Pour découvrir le programme complet cliquez ici

Contact : Benoît THIRET

Conseiller Réseau DEPHY CDA 23 - 05 55 61 50 19

benoit.thiret@remove-this.creuse.chambagri.fr



]]>
EcophytoCreuse
news-61532Mon, 27 May 2019 14:25:37 +020046.225652 2.36023246.2256522.360232Salon du drone et de l'innovationhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/salon-du-drone-et-de-linnovation/Les drones s’invitent à l’aérodrome de Lépaud !Pour la première fois en Creuse, le salon du drone et de l’innovation ouvrira ses portes du 14 au 16 juin 2019. L’aérodrome de Lépaud, situé entre Guéret et Montluçon est l’endroit parfait pour un événement de cet envergure, le théâtre idéal pour ces petits objets volants.

Les drones représentent l’une des innovations technologiques les plus importantes du siècle actuel. Leur utilisation dans de nombreux domaines est aujourd’hui plus que jamais une nécessité. les exposants présents sur le salon présenteront le panorama des applications actuelles et futures.

Initialement réservées au domaine militaire, ces technologies offrent aujourd’hui des applications civiles, industrielles et commerciales pratiques et abordables.

Cet événement sera l’occasion pour les visiteurs d’échanger avec de nombreux professionnels relevant du domaine public et du secteur privé. Le salon sera marqué par des temps forts : expositions, conférences, démonstrations et initiations. Un moment de rencontre et de partage entre non-initiés, amateurs et professionnels.

Un salon avec une trentaine d'exposants sur des secteurs d'activité variés :

- Drones « loisirs »

- Drones « capture d’images »

- Prestataires « solutions drones »

- Drones « agriculture et travaux »

- Formation

- Drones « secours et intervention »

- Drones « spectacle »

Sans oublier les exposants sur les thématiques « formations », « imprimante 3D », « réalité virtuelle et augmentée »

 

Tout au long du week-end, venez vous initier au pilotage de drone, assister aux démonstrations ainsi qu'à deux courses comptant pour le Championnat de France.

 

A vos agendas !

]]>
Creuse
news-61050Tue, 14 May 2019 15:12:52 +0200Marchés de Producteurs de Payshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/marches-de-producteurs-de-pays-3/Les Marchés des Producteurs de Pays garantissent des produits en direct du producteur au consommateur, avec en prime, la convivialité et l’échange!Réservés exclusivement aux producteurs fermiers et aux artisans, les Marchés des Producteurs de Pays valorisent pleinement la richesse et la diversité de nos terroirs.

Ces marchés labellisés sont faciles à repérer grâce à leur marque et leur logo qui les identifient et en font des marchés uniques.

Ils sont réglementés par une charte qui exige que les produits présents sur le marché proviennent directement et exclusivement des producteurs.

L'objectif de ces marchés consiste à ce que chacun puisse constituer son assiette à sa convenance en s'approvisionnant auprès des stands des producteurs et déguste ensuite les produits achetés directement sur place en profitant des animations.

Comme le veut la tradition, c'est Aubusson qui ouvre la saison avec son marché Bienvenue à la Ferme qui aura lieu le : jeudi 30 mai.

Puis suivront :

  • Dun-le-Palestel : le vendredi 21 juin
  • Genouillac : le dimanche 30 juin
  • Chatelus Malvaleix : les jeudis 18 juillet et 8 août
  • La Souterraine : les mercredis des mois de juillet et août

 

Estelle CAILLAUD

Animatrice du réseau Bienvenue à la Ferme Creuse – 05 19 37 00 73

]]>
Bienvenue à la fermeCreuse
news-58697Thu, 28 Mar 2019 11:36:00 +0100Journées Interdépartementales Bovineshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journees-interdepartementales-bovines/Les Chambres d’agriculture de la Charente, de la Corrèze, de la Creuse, de la Dordogne et de la Haute-Vienne organisent des journées techniques en production bovins viande et en production bovins lait. Buffet offert par les Chambres d’Agriculture.(Inscription obligatoire)Bovins-lait :jeudi 28 mars 2019.

Cette journée se déroulera à Bussière-Galant- 87230 de 10h à 16h30

La journée aura pour thème "les attentes sociétales et élevage laitier : contraintes ou opportunités ?"

Au programme de la matinée:Interventions et échanges avec Anne-Charlotte DOCKES, responsable du département sociologie de l’élevage à l’IDELE  sur les thématiques : "Elevages et citoyens : quelles attentes ?"  et "Réponses de la filière et des éleveurs aux attentes sociétales et environnementales"

Au programme de l’après-midi:Présentation du GAEC de la Chausserie à Bussière-Galant (68 VL - 650 000 L de lait - 3 UTH) : une exploitation qui s’adapte progressivement aux attentes sociétales.

Discussion sur l’évolution des pratiques et outils utilisés par les éleveurs autour de 3 ateliers thématiques : Vivabilité et viabilité des exploitations laitières /  Gestion du système fourrager / Cap'2er : un outil de calcul de lempreinte carbone

Pour plus d’informations : Martine DURAND – Conseillère bovins lait - 06 60 55 90 43

 


 

Bovins-viande :vendredi 29 mars 2019.

Cette journée se déroulera en Haute Vienne : le matin à Meilhac - 87800 - (salle polyvalente) et l'après-midi sur exploitation à l'EARL D'ARTHOUT à Saint Martin Le Vieux - 87700.

La journée aura pour thème "l’adaptation des exploitations à la modification de leur environnement". La matinée sera consacrée à la demande des citoyens et aux réponses à apporter. L’après-midi sera organisée autour d’ateliers sur l’adaptation des surfaces pour faire face à la sécheresse, l’engraissement des génisses avec des rations à base d’herbe et quelles alternatives à l’utilisation de paille en litière.

Pour plus d’informations : Natacha Lagoutte - Conseillère bovins viande CDA 23 - 05 55 61 50 35

 

]]>
Productions animalesBovinBovin laitBovin viandeCreuse
news-58340Thu, 07 Mar 2019 16:20:09 +0100Rallye abreuvement en Creusehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rallye-abreuvement-en-creuse/Pompes solaires, éoliennes, descentes aménagées sur cours d’eau, captages de sources, forages, retenues, sont autant de solutions qu’il est possible d’envisager. En conséquence, la Chambre d’Agriculture de la Creuse a souhaité proposer des journées techniques autour de l’abreuvement réparties sur l’ensemble de département. Seront abordés les coûts, la règlementation, le sanitaire, la performance des aménagements, les financements mobilisables… La semaine de l’abreuvement ! Visons l’eau...tonomie !
  • Le 25/3 à Gioux
  • le 27/3 à Gouzon  (lieu-dit " Les Chaises Bouchauds")
  • le 28/3 à Colondannes
  • le 29/3 à St-Victor-en-Marche

Atteindre le maximum d’autonomie en eau pour l’abreuvement des troupeaux est important afin de réduire les coûts, améliorer les conditions de travail et limiter le prélèvement sur le réseau d’alimentation en eau potable ! Au regard des sécheresses consécutives il est crucial pour nos exploitations de trouver des solutions concrètes et pérennes pour sécuriser cette ressource.

Si vous avez des questions et des projets d’abreuvement, c’est l’occasion de venir échanger avec la Chambre d’Agriculture de la Creuse, les services de la DDT, le GDS Creuse et les agriculteurs qui vous accueilleront sur leur exploitation.

Contactez votre Conseiller territorial ou Kevin PEACOCK à la Chambre d'Agriculture de la Creuse au : 07 71 07 73 95

]]>
IrrigationGestion de l'eauProductions animalesBovinCreuse
news-57825Mon, 25 Feb 2019 13:57:50 +0100Nouvelle assemblée de la Chambre d'Agriculturehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouvelle-assemblee-de-la-chambre-dagriculture/La Session d'installation de la Chambre d'Agriculture de la Creuse a eu lieu le vendredi 22 février dernier à la Maison de l’Économie à Guéret.Sous l'autorité de Madame la Préfète, les membres élus ont procédé en session plénière à l'élection de leur nouveau Président.

A l'issue du scrutin, Pascal LEROUSSEAU a été élu avec 22 voix sur 28 votes exprimés.

Les membres ont également procédé à l'élection du bureau. Ont été ainsi élus :

Vice-Présidents : Jean-Marie COLON, Pascale DURUDAUD, Yves Henry, Pascal JOSSE

Secrétaire : Mickael MAGNIER

Secrétaires adjoints : Joël BIALOUX, Sébastien BROUSSE, Emilie COLOMBEYRON, Gérard LAVERDAN, Karine NADAUD, Olivier TOURAND

]]>
Creuse
news-57113Thu, 07 Feb 2019 17:01:54 +0100Résultats des Elections Chambre d'Agriculture de la Creuse 2019https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/resultats-des-elections-chambre-dagriculture-de-la-creuse-2019/Creusenews-56566Mon, 28 Jan 2019 11:34:54 +0100Les Fourrages d’or 2018 https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-fourrages-dor-2018/Des lauréats dans toutes les productions creusoises !Dans le cadre de sa campagne d’analyses de fourrages, la Chambre d’Agriculture de la Creuse a voulu récompenser les meilleurs fourrages en offrant le prix de l’analyse aux éleveurs, les 3 fourrages qui présentaient les meilleures valeurs alimentaires proviennent du Gaec CHAZEPEAU à Saint Bard pour un ensilage d’herbe (2ème année consécutive), du Gaec DESARMENIEN Pradeux à Rougnat pour un ensilage de maïs et du Gaec Le PARADIS à Saint Maurice la Souterraine pour un enrubannage de regain.

Ces 3 exploitations (bovin lait, bovin viande et caprin) ont un point commun : la recherche de fourrages à forte valeur alimentaire pour conforter l’autonomie alimentaire et assurer de bonnes performances animales.

]]>
Productions végétalesCreuse
news-55893Tue, 15 Jan 2019 11:34:54 +0100Aide à l'approvisionnement de maïs fourragehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-a-lapprovisionnement-de-mais-fourrage/Sècheresse 2018 Ouverture du dispositif de la Région Nouvelle-Aquitaine à une aide "Achat de maïs fourrage" Le dispositif d'aide à l'approvisionnement en paille de maïs est étendu à l'approvisionnement en maïs fourrage (attention : le maïs grain reste inéligible).

Les modalités de l'aide sur l'approvisionnement en maïs fourrage sont les mêmes que celles prévues précédemment pour la paille de maïs :

  • 40 % du montant (HT) justifié de la facture de paille de maïs et/ou de maïs fourrage achetés et transportés.
  • Le niveau minimum de l'aide étant de 250 € et le plafond de 2 500 €

 

Par ailleurs, il a été décidé de prolonger l’ouverture du dispositif jusqu’au 28 février 2019.

Il y aura donc deux "vagues" d'examen des dossiers en Commission permanente :    

  • Ceux déposés avant le 31/01 à passage en Commission Permanente en Avril
  • Ceux déposés entre le 01/02 et le 28/02 à passage en Commission Permanente en mai ou juin 

 

nb : Le formulaire de demande d’aide reste inchangé

> Cliquez ici pour le télécharger

Contact : Lucile HANRYON - 05 19 37 00 75

 

]]>
Creuse
news-55475Wed, 02 Jan 2019 17:14:57 +0100Télécalam : La Chambre d'Agriculture vous accompagnehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/telecalam-la-chambre-dagriculture-vous-accompagne/Calamité agricole : La télédéclaration ouverte à partir du 3 janvier 2019Suite à la sécheresse de 2018, la profession agricole a demandé, et obtenu, auprès du Comité National de Gestion des Risques en Agriculture, réuni le 12 décembre dernier à Paris, la reconnaissance du caractère de calamité agricole pour l'ensemble du département de la Creuse.

Cette reconnaissance a été actée pour les prairies et pour le maïs avec des pertes de production annuelle de 32% pour les prairies et de 20% pour le maïs.

Afin de demander une indemnisation et de percevoir un versement d'acompte de 50% dès fin janvier, les agriculteurs sont invités à déposer un dossier de sinistre sur le site Internet du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, via la télé-procédure Internet : TELECALAM.

Le site de télédéclaration TELECALAM sera ouvert du jeudi 3 janvier 2019 au lundi 11 février 2019 inclus.

Il est accessible sur le site du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation puis Exploitation Agricole et Demander une indemnisation calamités agricoles.

En cas de difficulté, une assistance téléphonique a été mise en place au 05 55 61 20 44 ou au 05 55 61 20 62 (de 10h à 12h et de 14h à 16h)

Les conseillers agricoles des Antennes de la Chambre d'Agriculture de la Creuse peuvent accueillir, sur rendez-vous, les agriculteurs qui souhaitent être accompagnés dans leur démarche.

]]>
Creuse
news-54986Thu, 13 Dec 2018 15:52:21 +0100Calamités sécheresse : toute la Creuse est reconnue !https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/calamites-secheresse-toute-la-creuse-est-reconnue/Le Comité National de Gestion des Risques en Agriculture a décidé de classer le Département de la Creuse dans sa totalité en zone de calamités agricoles au titre de la sécheresse de l'été 2018Le taux de pertes retenu est de 32% pour les Prairies Permanentes et les Prairies Temporaires et de 20% pour la culture de maïs ensilage.

Le montant total des indemnités qui seront versées aux éleveurs creusois s'élève à 11,90 millions d'euros.

Dans les 3 prochaines semaines, les Ministres de l'Agriculture et des Finances prendront un arrêté qui officialisera la reconnaissance du caractère de calamités agricoles.

Les éleveurs pourront ensuite effectuer la demande d'indemnisation par téléprocédure via le site Télécalam ou par dépôt d'un formulaire papier en Mairie.

 

]]>
Productions animalesCreuse
news-54860Mon, 10 Dec 2018 16:24:46 +0100Pâturage hivernalhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/paturage-hivernal/Comment sauvegarder le potentiel de production des prairies ?Après les conditions particulièrement sèches subies dans le Limousin jusqu’en octobre 2018, on constate un verdissement de l’herbe sur les prairies temporaires récentes et bien fertilisées.
Un pâturage bien géré sur ces parcelles permettra de limiter l’affouragement au champ tout en préparant une bonne production sur la campagne 2019.

 

 > Télécharger la plaquette

]]>
Productions animalesPlante fourragèreCreuse
news-49048Mon, 19 Nov 2018 14:36:00 +0100Elections Chambre d'Agriculture de la Creuse 2019https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/elections-chambre-dagriculture-de-la-creuse-2019/Élections à la Chambre d'Agriculture de la Creuse - Scrutin du 31 janvier 2019 Les listes électorales définitives comportant les noms des groupements et des personnes appelées à voter au nom de ces groupements sont déposées à la Préfecture ainsi qu'au siège de la Chambre d'Agriculture à Guéret.

Les listes électorales définitives des électeurs individuels sont déposées à la Préfecture ainsi qu'au siège de la Chambre d'Agriculture à Guéret.

Ces listes peuvent être consultées par toute personne.

 

Informations et renseignements : Maryse ZACCOMER - Secrétariat de direction Chambre d'Agriculture Creuse - 05 55 61 50 05

]]>
Creuse
news-52622Thu, 25 Oct 2018 14:53:10 +0200Information aide sécheresse 2018https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/information-aide-secheresse-2018/La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de venir en aide aux éleveurs impactés par la sécheresse 2018, en compensant une partie des surcoûts liés à l’achat et au transport de paille de maïs. Seront éligibles les agriculteurs :

•    Exploitant individuel à titre principal, GAEC, EARL, SCEA, autres personnes morales ayant pour objet l’exploitation d’un domaine agricole et dont plus de 50 % du capital est détenu par des exploitants agricoles à titre principal ;

•    Eleveurs d’herbivores (titulaire d’un numéro de cheptel) ;

•    dont le siège social est implanté en Corrèze, Creuse ou Haute-Vienne ;

•    pouvant justifier de l’achat de paille de maïs pendant l’automne-hiver 2018.

 

Les dépenses éligibles porteront sur les achats et le transport de paille de maïs.

Ces dépenses devront être réalisées entre le 1er septembre 2018 et le 31 janvier 2019 (date de factures acquittées).

L’accompagnement prendra la forme d’une aide de 40% du montant justifié (HT) de paille de maïs achetée et transportée.
L’aide totale par exploitation sera d’au moins 250 € et plafonnée à 2 500 €.

Les dossiers devront être déposés avant le 31 janvier 2019 (cachet de la poste faisant foi) au siège départemental de la Chambre d'Agriculture concernée (relatif au siège social de l'exploitation).

A noter :
Le dépôt du dossier ne vaudra, en aucun cas, engagement de la part de la Région de l’attribution d’une subvention. Si le dossier est retenu, un courrier notifiant l’attribution de la subvention sera adressé à l'exploitant.


Pour toute information sur cette aide, rapprochez-vous de votre Antenne Territoriale Chambre d'Agriculture.

 

]]>
Creuse
news-52594Thu, 25 Oct 2018 11:44:10 +0200Dossier spécial sécheresse 2018https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/dossier-special-secheresse-2018/la Chambre d’Agriculture, qui s’est déjà fortement mobilisée sur le dossier de la sécheresse, a décidé d’adresser à tous les éleveurs de notre département un dossier technique qui propose des premiers conseils concrets et qui ouvre des pistes de réflexion pour envisager une nécessaire évolution de nos systèmes de production en phase avec le changement climatique que nous observons.> Téléchargez le document]]>Creusenews-52338Mon, 22 Oct 2018 13:28:43 +0200Analyses fourragehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/analyses-fourrage/Les récoltes 2018 ont été marquées par des conditions météorologiques particulières. Celles-ci vont très certainement engendrer des qualités et des quantités hétérogènes au niveau des ensilages de maïs. Il en sera de même pour les fourrages, même si ces derniers ont été récoltés en quantité correcte pour la première coupe. Par ailleurs, l’été très sec a conduit à distribuer des volumes conséquents de fourrages. Tout ceci amène à se poser certaines questions concernant l’alimentation des animaux cet hiver.La campagne d’analyses fourragères est une des priorités de votre Chambre d’Agriculture qui estime que la gestion de l’alimentation demeure un levier important pour maîtriser les charges dans les exploitations creusoises.

De ce fait, cette année encore, nous renouvelons nos propositions en la matière.

Chaque antenne de la Chambre proposera deux permanences dédiées à la collecte des échantillons de fourrage : la première début novembre et la seconde début décembre.

Les éleveurs peuvent également confier leurs échantillons aux Conseillers des antennes et aux Conseillers d’élevage et du contrôle laitier à l’occasion des rendez-vous individuels.

Quels fourrages sont « analysables » ?
•    Les foins de prairie
•    Les ensilages d’herbe ou de maïs mis en silo depuis plus de 3 semaines
•    Les enrubannages d’herbe enfilmés depuis plus de 3 semaines

Comment constituer l’échantillon ?
•    Pour les bottes : prélever une poignée sur 4 couches et ensacher le tout dans un sac de congélation
•    Pour les ensilages : prélever sur 4 à 5 hauteurs différentes du silo sur toute la largeur, mélanger dans un seau. Ensacher 4 poignées dans un sac de congélation, congeler dès que possible.
•    Pour l’enrubannage, prélever une poignée sur 4 couches, ensacher dans un sac de congélation, congeler dès que possible

 

 > Consultez le planning des permanences dans les territoires.

 

]]>
Creuse
news-51922Mon, 15 Oct 2018 15:18:59 +0200L'Evènement Numérique en Creusehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/levenement-numerique-en-creuse/Au programme de L'EVENEMENT NUMERIQUE, on retrouve des ateliers, des conférences, un espace de rencontres et d'échanges avec des professionnels du numérique. La finalité vise à favoriser les mises en relation et le développement de l'usage du numérique en entreprise.Les Chambre Consulaires Creusoises regroupées au sein de la Maison de l'Economie sont souvent interpellées par leurs ressortissants sur le sujet du numérique.

Face à ce constat, elles ont décidé de s'associer pour créer "L'EVENEMENT NUMERIQUE" en Creuse.

Elles ont souhaité que le contenu de cet évenement soit diversifié pour aborder un maximum de problématiques.

Ainsi, des questions liées aux réseaux sociaux, au référencement des sites Internet, à la sécurité des systèmes informatiques... seront abordés lors de conférences, présentations et ateliers thématiques.

En parallèle, un espace réseau de rencontres et d'échanges sera ouvert durant toute la manifestation et permettra aux participants de s'informer auprès de professionnels spécialistes du numérique.

 

Contact / Info :  05 55 51 96 67 ou par mail : levenementnumerique23@gmail.com

Cliquez ici pour vous inscrire en ligne

 

nb : Inscription avant le 12 novembre pour la participation aux ateliers.

 

]]>
Creuse
news-50968Wed, 03 Oct 2018 16:04:00 +020046.170894 1.88267146.1708941.882671SEMAINE DU GOUT EN CREUSEhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/semaine-du-gout-en-creuse/Partout en Creuse, producteurs de légumes, de viande, de miel, bouchers, restaurateurs, fromagers, boulangers, pâtissiers, œuvrent pour vous régaler. Une richesse qu’il faut découvrir ou redécouvrir ! Venez nous voir ! Semaine du goût en Creuse : L’interconsulaire met les petits plats dans les grands !

La Semaine du Goût® va être déclinée partout en France du 8 au 14 octobre 2018.

  • La semaine du goût®, c’est l’évènement de référence de la transmission et de l’éducation au goût pour le plus grand nombre.
  • Elle favorise les rencontres entre les professionnels de la terre à l’assiette, le grand publiC;
  • Lors de cette semaine, des actions ayant pour objectif la sauvegarde de la culture des patrimoines culinaires et du bien manger sont conduites sur tout le territoire.

 

Dans notre département, cette opération est menée de concert par les 3 Chambres Consulaires (Chambre d’Agriculture, Chambre de Commerce et d’Industrie et Chambre de Métiers et de l’Artisanat).

 

Celles-ci ont concocté un programme aux mille saveurs afin que tous, des plus petits aux plus grands, puissent en profiter !

Les 9 et 10 octobre, comme à son habitude, la Maison de l’Economie à Guéret ouvrira ses portes au grand public pour que celui-ci puisse venir à la rencontre des producteurs, artisans de bouche et restaurateurs. A cette occasion, les visiteurs pourront déguster et acheter des produits locaux et même se restaurer sur place. Par ailleurs, plus de 200 élèves du primaire sont également attendus sur site, afin de participer aux ateliers du goût prévus pour l’occasion.

En marge de cette animation, artisans, producteurs et restaurateurs iront à la rencontre des élèves  du primaire au sein de nombreuses écoles du département. Activités ludiques et pédagogiques (démonstration de goût, ateliers de fabrication,…) seront au programme.

Concernant les élèves du secondaire, ils n’ont pas été oubliés et c’est le Conseil Départemental qui sera à la manœuvre en déclinant l’opération Nationale Agrilocal « Au pré de l’assiette ».

Enfin, d’autres actions seront proposées sur cette semaine avec, entre autre, la réalisation d’un repas 100% local, avec l’aide d’un restaurateur, au restaurant social du Centre Communal d’Action Socialede Guéret.

 

Contact / Info : Estelle CAILLAUD - 06 60 56 76 79

estelle.caillaud@creuse.chambagri.fr

]]>
Creuse
news-48151Fri, 17 Aug 2018 17:37:53 +020046.376178 2.16873446.3761782.168734Agriculture de conservation des solshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/agriculture-de-conservation-des-sols/Depuis 2010, un groupe d'agriculteurs travaille sur l'agriculture de conservation des sols. Ce groupe souhaite anticiper la suppression prochaine du glyphosate et va donc travailler dès cette année sur les techniques de destruction des couverts et de semis de céréales sur couverts détruits.Le 18 septembre prochain à partir de 13h30, une démo de destruction mécanique de couverts végétaux avec différents matériels et semis de céréales sur couvert détruit mécaniquement va avoir lieu à Boussac, au GAEC de Sugères.

Des témoignages d'agriculteurs du GIEE "Adaptation des itinéraires d'agriculture de conservation aux systèmes de polyculture élevage du nord de la Creuse" sont également prévus au programme.

Journée ouverte à tous les agriculteurs intéressés.

Renseignements auprès de Céline HERBAIN au : 05 19 37 00 36

 

]]>
Creuse
news-48174Thu, 02 Aug 2018 16:53:00 +0200Bulletin maïs ensilagehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/bulletin-mais-ensilage/Retrouvez les bulletins maïs ensilage pour être sûr de récolter au bon moment !> Consultez les derniers bulletins]]>Grande cultureCreusenews-48352Wed, 01 Aug 2018 11:00:00 +0200Teneur en matière seche du maïshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/teneur-en-matiere-seche-du-mais/L'ensemble des échantillons analysés ont atteint le stade de récolte voir dépassé pour certains. En effet le stade idéal de récolte en ensilage se situe au alentour de 32 % de MS plante entière. Il faut savoir qu'au delà de 35 % les risques de pertes au silo augmentent (mauvaise conservation et reprise de fermentation sur le front d’attaque au moment du désilage). L'ensilage de maïs est également moins digestible au dessus de 35% de MS.> Téléchargez les résultats]]>Grande cultureCreusenews-46398Fri, 06 Jul 2018 14:54:47 +0200Déclaration de dommages dûs à la prédationhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/declaration-de-dommages-dus-a-la-predation/En l'absence de relevé de prédation, le déclassement d'une espèce parmi les nuisibles est quasiment assuré à terme...Pourquoi déclarer les dommages subis ou constatés ?

Par décret du 23 mars 2012, le classement des espèces nuisibles pour chaque département, relève dorénavant d'un arrêté ministériel selon les modalités suivantes :

Les espèces du groupe 1 : Elles sont classées par arrêté ministériel sur le territoire métropolitain. Cette liste concerne les espèces exotiques à caractère invasif : le chien viverrin, le raton laveur, le vison d'Amérique, le ragondin, le rat musqué et la bernache du Canada.

Les espèces du groupe 2, à savoir : les espèces belette,  fouine,  martre,  putois,  renard, corbeau freux, corneille noire, pie bavarde, geai des chênes et étourneau sansonnet sont classées par un arrêté ministériel pour trois années et pour chaque département après avis de chaque Conseil Départemental de la Chasse & de la Faune Sauvage en formation spéciale « nuisibles ». Un arrêté ministériel modifié du 30 juin 2015 fixe la liste des espèces par département. Pour la Creuse, seuls la fouine, la martre, le renard et la corneille noire figurent sur la liste ministérielle.

Les espèces du groupe 3, à savoir : les espèces lapin, pigeon ramie r, sanglier sont classées par un arrêté préfectoral annuel après avis de la CDCFS en formation spéciale « nuisibles ». Il s’agit pour la Creuse, du pigeon ramier sur les communes où il y a implantation de colza, ou de céréales d’hiver ou de pois protéagineux, le tir est possible de la fermeture de la chasse de ladite espèce jusqu' au 31 mars, hors réserve.

Sachez qu'en l'absence de relevé de  prédation (par prédateur),  le déclassement d'une espèce parmi les nuisibles est quasiment assuré à terme, ce qui a pour conséquence de ne plus pouvoir piéger, ni procéder à la destruction à tir desdites espèces, même en cas de prédations importantes.

Il est donc indispensable de collecter un maximum de données fiables concernant ces dégâts en complétant la Déclaration de dégâts dus à la prédation. Vous pouvez trouver cette feuille de déclaration en cliquant sur ce lien  ou sur le site de la FDC 23 : www.fdc23.fr/reglementation

Ce formulaire doit être attesté par une personne assermentée (Gendarmerie, Garderie : ONC – ONF, Garde-Particulier, Garde-Pêche, Garde Champêtre, Maire, Louvetier, éventuellement vétérinaire ou piégeur agréé). Il faut ensuite le retourner à la Fédération départementale des Chasseurs de la CREUSE – 18 av Pierre Mendes France – B.P. 254 – 23006 GUERET Cedex.

Nb : Cette déclaration n’est donc pas à confondre avec la démarche des déclarations de dégâts causés par des animaux soumis à plan de chasse qui ouvre à droit à indemnisation.

]]>
Creuse
news-41861Sat, 30 Jun 2018 10:57:00 +0200Le printemps à la ferme s’invite en Creuse ! https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-printemps-a-la-ferme-sinvite-en-creuse/Chaque année, lors des week-ends d'avril à juin, certains agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme mettent en place des animations et festivités sur leurs exploitations. Retrouvez les exploitations, au plus proche de vous, qui participent à cette animation !Domaine de Chateaumeillant (Angélique GABRIELLE)
1 avenue Antoine Meillet
18 370 CHATEAUMEILLANT
Le dimanche 6 mai 2018 de 10h à 18h
Repas Champêtre
Contact ; 06 66 15 34 05
domaine.gabrielleangelique@remove-this.gmail.com

 

 

 

 

 

 

La Ferme Bio de PIGEROLLES (GAEC Chatoux - Jeanblanc - Pichon)
Route de la Mareille
23340 PIGEROLLES
Le jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 mai 2018
Thème de la porte ouverte: méthanisation/agro-écologie/ économie circulaire/ circuits courts
visite à 10h
Repas bio- visite: 20€
05 55 67 93 12
lafermebiodepigerolles@remove-this.gmail.com

 

 

La Ferme des 3 Petits Cochons (PRZYSTUPA Jérôme et Audrey)
Lavaud
23500 LA CHAPELLE TAILLEFERT
Le samedi 16 juin 2018
Programme : Départ de la visite à 15h30 (prévoir bottes ou chaussures de marche). Dégustation de produits.
Tarifs : 1€ enfants et 3€ adultes
Contact : 05 55 52 39 16

 

]]>
Nouvelle-AquitaineCreuse
news-46008Tue, 26 Jun 2018 17:41:35 +0200Marchés publics : pas si inaccessibles que ça !https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/marches-publics-pas-si-inaccessibles-que-ca/Simplification, savoir-faire, dématérialisation, opportunité ... et si on discutait marchés publics ? C'est ce que vous propose le Conseil Départemental et les Chambres Consulaires de la Creuse !

Participez à cette rencontre !

Le mardi 10 juillet 2018 à 17h00

Grande salle de la Maison de l'Economie

8 avenue d'Auvergne à Guéret

 

Au programme :

  • Comprendre l'essentiel du fonctionnement des marchés publics
  • Connaitre les clefs pour répondre aux marchés publics
  • Se préparer à la dématérialisation des marchés publics et à la facturation électronique

 

]]>
Creuse
news-45851Fri, 22 Jun 2018 16:31:24 +0200Marchés de producteurs de Payshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/marches-de-producteurs-de-pays-2/Réguliers, saisonniers ou événementiels, ces marchés valorisent pleinement la richesse et la diversité des productions de nos terroirs et permettent ainsi d'acheter les meilleurs produits locaux "à la source".Ces marchés réunissent uniquement et exclusivement des producteurs locaux, tous engagés au respect d'une charte de bonnes pratiques, garantissant ainsi au consommateur : la qualité fermière des productions, des produits locaux, de saison et des spécialités de pays, la qualité des pratiques de production et de transformation, un contact direct avec le producteur, une transparence sur les pratiques agricoles.

Ces marchés festifs permettent de proposer des repas complets aux visiteurs qui choisissent leur menu sur les stands des producteurs.

Des assiettes, couverts, tables et chaises sont également à leur disposition pour leur permettre de se restaurer sur place;

La cuisson des viandes est assurée gratuitement par des associations ou bien souvent par les producteurs eux-mêmes.

 

Ces marchés labellisés sont faciles à repérer grâce à leur marque et leur logo qui les identifient et en font des marchés uniques !

 

> Marchés d'Aubusson

> Marchés de Dun

> Marché de Genouillat

> Marché de Saint Vaury

> Marchés de la Souterraine

]]>
Creuse
news-44991Mon, 11 Jun 2018 14:47:31 +020046.659542 1.79985146.6595421.799851Un bâtiment d'engraissement unique ! https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-batiment-dengraissement-unique/Rendez-vous le 20 juin à la ferme expérimentale des bordes pour visiter un bâtiment d'engraissement unique ! L'équipe de la Ferme expérimentale des Bordes et ses partenaires organisent une journée Portes Ouvertes à l'occasion de l'inauguration de son nouveau bâtiment d'engraissement automatisé.

 

Après une année de construction puis pratiquement une de fonctionnement, le nouveau bâtiment dédié à la mise en place d’essais sur l’engraissement ouvrira ses portes au public le 20 juin. Quatre ateliers permettront de comprendre les choix techniques réalisés pour ce bâtiment dans un contexte de site expérimental. Automatisations, Construction, automatisation, rations, mise en place des lots, échanges céréaliers-éleveurs, besoins de la filière seront autant de thèmes abordés.

 

Visite guidée en groupes de 9h à 12h ou de 14h à 17h30 (ateliers répétés l’après-midi)

Accueil à partir de 9h

Inscription obligatoire -

 

Programme et coupon d’inscription téléchargeables sur le site :http: //www.ferme-experimentale-des-bordes.fr

ou inscription directement en ligne sur ce même site

 

nb : Pas de restauration sur place

]]>
Organisation du travailProductions animalesCreuse
news-44925Fri, 08 Jun 2018 14:13:06 +0200GAEC : Renforcement des contrôles de conformitéhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/gaec-renforcement-des-controles-de-conformite/La transparence des GAEC génère des montants de paiements directs PAC plus importants versés aux GAEC. La DDT doit s’assurer, par un contrôle régulier, que l’organisation et le fonctionnement des GAEC sont conformes aux exigences règlementaires. Pour répondre au souci de La Commission Européenne de faire respecter dans la durée les critères d’agrément par les associés des GAEC, l’État français a renforcé le dispositif de contrôle par le décret n°2015-215 du 25 février 2015 et par l’instruction DGPE/SDC/2017-944 du 29 novembre 2017. Cette instruction impose 2 niveaux de contrôle :
    • Dès 2018, un questionnaire « Suivi de conformité » va être adressé par la DDT à tous les GAEC agréés depuis plus d’un an, afin de connaître les éventuelles modifications intervenues au sein du GAEC, qui n’auraient pas été portées à la connaissance de la DDT.
    • Un contrôle approfondi sera ensuite engagé sur une sélection de GAEC, chaque GAEC devant être contrôlé au moins une fois tous les 4 ans dans tous les cas, afin de s’assurer du respect par les associés des critères d’agrément des GAEC.

 

La DDT va vérifier que les activités exercées au sein du GAEC sont biens des activités agricoles, le montant des rémunérations perçues par les associés, les activités extérieures exercées par les associés (respect des obligations liés à l’exercice d’activité extérieure) et la non-existence d’autres activités agricoles en dehors du GAEC.

 

En cas de non-respect des obligations du GAEC, et en fonction de la gravité et de la persistance de la non-conformité, le Préfet pourra :

  • demander la régularisation de la situation du GAEC avec ou sans suspension de la transparence en fonction de la gravité de la non-conformité.
  • retirer l’agrément, entrainant la perte de la transparence, voir l’inéligibilité de la société aux aides PAC, si les associés ne font pas la démarche de transformer le GAEC en une autre société.

 

La DDT de la Creuse va démarrer une première vague de contrôle début juin et la seconde vague interviendra en septembre. Les GAEC auront un mois pour répondre aux questionnaires de « suivi de conformité », accompagné des pièces justificatives demandées.

]]>
Nouvelle-AquitaineCreuse
news-44318Thu, 24 May 2018 14:45:11 +0200Démonstration : traitement de semences sur céréaleshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/demonstration-traitement-de-semences-sur-cereales/Rendez-vous le Mercredi 30 mai de 10h à 12h30 Chez Philippe LAVERDAN lieu dit "Gonillon" à Crozant (fléchage assuré D913)Mercredi 30 mai

de 10h à 12h30

Chez Philippe LAVERDAN

lieu dit "Gonillon" à Crozant (fléchage assuré D913)

 

Au programme :

visite de l'essai sur 3 modalités de semences suivi d'un échange autour de la parcelle.

Contact : Alice GUILLON - Animatrice réseau Dephy - 07.71.07.54.86

]]>
Grande cultureNouvelle-AquitaineCreuse
news-44082Fri, 18 May 2018 15:31:37 +0200Visite "Bout de champs" des dactyles à 850 mètres d'altitudehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/visite-bout-de-champs-des-dactyles-a-850-metres-daltitude/Résultats de 3 ans d'observation des dactyles à 850 mètres d'altitude Jeudi 24 mai 2018 de 10h à 12h au GAEC DON GUIRAUD La vialle 23100 LE MAS D'ARTIGE

 

 

 

Programme :

Þ Évolution des rendements annuels et par coupe

Þ Evaluation des précocités

Þ Caractéristiques des ports de feuilles

Þ Itinéraires culturaux

 

Contacts : Pascal Devars 05.19.37.00.35 ou Hervé Feugère 05.55.61.50.06

]]>PrairieNouvelle-AquitaineCreusenews-43250Fri, 27 Apr 2018 13:41:00 +0200Visites "Bout de champ" Prairies "Longue durée" sous couvert de méteilhttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/visites-bout-de-champ-prairies-longue-duree-sous-couvert-de-meteil/La technique de semis sous couvert à l'automne convient pour l'implantation de prairies "longue durée". deux parcelles de démonstration ont été mises en place à l'automne 2017 dans le secteur du GDA d'Aubusson. Participez aux visites "bout de champ"Visite "Bout de Champ"

Mercredi 2 mai 2018

De 10h à 11h30

Chez Alain LACOMBE - "Ecurettes" - 23500 ST GEORGES NIGREMONT

De 14h à 15h30

Chez Jacques TOURNIER - "La Chaize" - 23120 VALLIERE

 

 

Au programme :

  • Composition de la prairie et du méteil
  • Conduite de la culture ( itinéraire cultural, fertilisation)
  • Coûts de revient
  • Clés de la réussite

 

Contacts

  • Pascal DEVARS 06 60 59 68 12
  • Hervé FEUGERE 06 60 57 30 72
]]>
PrairieNouvelle-AquitaineCreuse
news-26551Thu, 05 Apr 2018 18:30:00 +0200Colloque mixité des troupeaux, le 5 avril 2018https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/colloque-mixite-des-troupeaux-le-5-avril-2018/Mixité des Troupeaux : pariez sur le cheval ! « un atout qui génère des bénéfices économiques, sociaux et environnementaux » Organisé par la Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, le Colloque Mixité des Troupeaux : pariez sur le cheval ! « un atout qui génère des bénéfices économiques, sociaux et environnementaux » se tiendra le 5 avril 2018, à partir de 9 h 45, à la Souterraine(ancienne mairie, Place Emile Parrain) et l’après-midi au GAEC du Chaudron, 7 Le Chaudron, 23300 Saint-Agnant-de-Versillat.

 

 

Au programme :

  • Historique du cheval de trait dans les exploitations mixtes en Limousin : Jean REBIERE, Eleveur en Corrèze et Thierry JAMOT, Eleveur en Creuse
  • Le marché de la viande chevaline : Thierry JAMOT, Eleveur en Creuse
  • Place de la mixité des animaux dans les conduites au pâturage : Christian MAGE, expert en parasitologie animale
  • L'intérêt de la mixité dans la gestion du pâturage : Hervé FEUGERE (Chambre départementale d’agriculture de la Creuse) et Guillaume MATHIEU (Chambre régionale d’agriculture de nouvelle-Aquitaine)
  • La complémentarité bovins/équins permet une amélioration des performances technico-économiques : Natacha LAGOUTTE (Chambre départementale d’agriculture de la Creuse)
  • Le rôle du cheval dans la gestion des surfaces herbagères et dans la facilitation du travail : Geneviève BIGOT (IRSTEA). et Géraldine FLEURANCE (IFCE- INRA)
  • Projet de mise à disposition de juments dans les exploitations bovines : SFET
  • Visite de l'Exploitation "GAEC du Chaudron" à partir de 15 h

 

Un déjeuner sur place est organisé avec le réseau Bienvenue à la ferme au tarif de 15 €/repas.

Le règlement du repas se fait, dès l’inscription, par chèque libellé à l'ordre de :

l’agent comptable de la Chambre d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine à renvoyer à Guillaume Mathieu, Chambre d'agriculture de la Corrèze, Immeuble consulaire, Puy Pinçon, Avenue Albert Schweitzer - BP 30, 19001 TULLE cedex

 Plus d'informations : Guillaume Mathieu : 06 12 06 68 56 - g.mathieu@remove-this.correze.chambagri.fr ou Natacha LAGOUTTE - natacha.lagoutte@remove-this.creuse.chambagri.fr et Hervé Feugère - herve.feugere@creuse.chambagri.fr (05 55 61 50 00)

]]>
Productions animalesNouvelle-AquitaineCreuse
news-23639Fri, 30 Mar 2018 18:28:00 +0200Salon Photovoltaïque du 30 au 31 marshttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/salon-photovoltaique-du-30-au-31-mars/Ce rendez-vous est un lieu privilégié pour échanger et découvrir les dernières actualités du photovoltaïque : contexte, dernières technologies, équipements et faisabilité et rentabilité des projets. Un rendez-vous incontournable pour tous ceux qui sont curieux, ont une idée ou un projet à mener. Que vous soyez agriculteur, entrepreneur, responsable de collectivités ou de bureau d’étude, nous vous attendons nombreux. 

 

 

 

Journée 1: le  30 mars de 9h30 à 17h, à La Couronne (Charente):

  • Exposants: en continu sur la journée dans les parcs du château de L'oisellerie plus de 650 m² de barnum accueilleront  constructeurs de bâtiment, installateurs de panneaux photovoltaïques, entretien de panneaux, banquiers et assureurs, ....
  • Conférences: durant toute la matinée des conférences thématiques  (État des lieux de la filière, le financement des projet, l'autoconsommation, ...)
  • Échanges & retours terrain  : retours d'expériences, témoignages sur les projets portés en collectif, les contentieux rencontrés...


Journée 2: le samedi 31 mars de 14 h à 17h à Dompierre les Eglises (Haute-Vienne) :

  • Visite du bâtiment d'élevage de 1 200 m² équipé en toiture d'une centrale photovoltaïque au GAEC de Champagnat
  • Inauguration de la SAS Agribasol en présence des 13 associés
  • Ateliers et échanges sur le photovoltaïque en agriculture un atout pour votre territoire !

 

Inscrivez-vous vite (Obligatoire) ICI

Contact : Annabelle GALLITRE  annabelle.gallitre@na.chambagri.fr

 

]]>
Organisation du travailNouvelle-AquitaineCreuse
news-41363Fri, 23 Mar 2018 14:54:00 +010046.201161 1.53345400000000646.2011611.533454000000006Visite bâtiment d'élevagehttps://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/visite-batiment-delevage/Venez visiter le premier bâtiment d'élevage Roundhouse de France !Jeudi 12 avril 2018

La Chambre d’Agriculture de la Creuse, en partenariat avec la société ID AGRO, organise une journée de découverte d’un nouveau concept de bâtiment d’élevage.

Construite par l'entreprise IDAgro, la Roundhouse du GAEC des Muriers ouvre ses portes aux visiteurs le 12 avril prochain à Saint Priest-La-Feuille (23 300).

De 10h à 17h, les éleveurs témoigneront quant à leur choix et feront une démonstration de la contention.

La production de veaux de lait sous la mère de l'élevage sera également présentée tout comme les aides perçues pour la construction du bâtiment.

Il sera possible de se restaurer sur place via la présence d'un food truck (sous condition de réservation avant le 6 avril au 06 80 47 26 00)

2 sessions de visites sont organisées :
- de 10h à 13h
- de 14h à 17h


Contacts :
- Renaud SELLES (CDA 23) 05 55 61 50 25
- Romain LE MOUEL (ID Agro) 06 62 73 31 45

]]>
Organisation du travailProductions animalesNouvelle-AquitaineCreuse
news-24758Tue, 20 Mar 2018 17:20:00 +0100Réussir la conduite de mes broutards, le 20 mars 2018https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/reussir-la-conduite-de-mes-broutards-le-20-mars-2018/Les Chambres d’Agriculture de la Charente, Corrèze, Creuse, Dordogne et Haute-Vienne organisent une journée technique, à destination des éleveurs, sur la thématique de la conduite des broutards, de la naissance à la vente. Au programme :

 Le matin :

- présentation de l’exploitation

- rappel des bonnes pratiques autour du vêlage

 

 

 

L’après-midi différents ateliers seront organisés sur :

- la stratégie de rationnement en vêlages d’automne

- la gestion du pâturage et ses intérêts zootechniques

- le coût pour produire un broutard et quels reproducteurs choisir pour avoir une bonne production

 

Contact :

Natacha LAGOUTTE – Conseillère Bovins viande Chambre Agriculture Creuse – 05 55 61 50 35 - natacha.lagoutte@remove-this.creuse.chambagri.fr

 

]]>
Productions animalesNouvelle-AquitaineCreuse
news-33046Fri, 16 Mar 2018 18:26:00 +0100Journée co-compostage le vendredi 16 mars 2018https://creuse.chambre-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-co-compostage-le-vendredi-16-mars-2018/Le Co-compostage est une technique de transformation d’un mélange de fumier et de déchets verts broyés en compost. Cette technique a été mise en place en Creuse en 2003 avec le SIERS devenu aujourd’hui EVOLIS 23, la CUMA 23 et la Chambre d’Agriculture de la Creuse.Les services d’EVOLIS 23 collectent les déchets verts dans les déchetteries, ils effectuent un tri, les broient et enfin les livrent chez les agriculteurs partenaires.

Aujourd’hui, ce sont plus de 4.500 tonnes de déchets verts qui sont valorisées, mais ces quantités sont en constante augmentation.

Vous êtes invités à  participer à une demi-journée de démonstration, le :


Vendredi 16 mars 2018 à 14h00
Plateforme de broyage de Guéret - Site Evolis 23
ZI du Réjat - rue de Vernet - 23000 GUERET

(Fléchage assuré à partir du rond-point de Jardiland)

Nb : Une démonstration du retourneur d’andains de la CUMA 23 aura également lieu au GAEC de Courtille à Charsat (commune de Sainte-Feyre).

 

 

]]>
Organisation du travailEnvironnementNouvelle-AquitaineCreuse